Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

Nouvelle percée de l’extrême droite dans un scrutin, socialistes et droite dans l’embarras

En dominant largement dimanche un scrutin local en France, le Front national (extrême droite) signe une nouvelle victoire emblématique de sa progression dans le pays, mettant à mal le pouvoir socialiste et son principal opposant à droite, l’Union pour un mouvement populaire (UMP).
L’extrême droite a atteint 49,5 % des voix dimanche au premier tour d’une élection cantonale partielle à Brignoles : le candidat du Front national, Laurent Lopez, a obtenu 40,4 % des voix et celui du Parti de la France, Jean-Paul Dispard, 9,1 %. Seul lot de consolation pour les deux grands partis traditionnels, Jean-Paul Dispard, dissident du FN, a appelé à voter pour la candidate de l’UMP, Catherine Delzers, arrivée en deuxième position avec 20,8 % des voix. Marqué par une forte abstention de 66,65 %, ce scrutin a mis au rouge les voyants de l’UMP et du PS à 150 jours des élections municipales qui précéderont les élections européennes prévues en mai.
Les sondages prédisent lors de ces deux scrutins une nouvelle poussée du Front national qui, dans son discours, surfe sur l’insécurité, la crise économique et le chômage, toujours très élevé en France. Depuis son entrée en fonctions en 2011, Marine Le Pen, présidente du Front national, a entrepris de dédiaboliser son parti et choisi une stratégie d’implantation locale. Elle s’est hissée la semaine dernière au troisième rang des personnalités que les Français souhaitent « voir jouer un rôle important » dans les mois à venir, une place jamais atteinte jusqu’alors.

En dominant largement dimanche un scrutin local en France, le Front national (extrême droite) signe une nouvelle victoire emblématique de sa progression dans le pays, mettant à mal le pouvoir socialiste et son principal opposant à droite, l’Union pour un mouvement populaire (UMP).L’extrême droite a atteint 49,5 % des voix dimanche au premier tour d’une élection cantonale partielle...

commentaires (3)

IL FAUT SAVOIR QUE PARTOUT Où ON LES COMBAT ON NE FAIT QUE LES RENFORCER... SURTOUT DANS LES CRISES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES DE L'EUROPE !

SAKR LOUBNAN

10 h 50, le 08 octobre 2013

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • IL FAUT SAVOIR QUE PARTOUT Où ON LES COMBAT ON NE FAIT QUE LES RENFORCER... SURTOUT DANS LES CRISES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES DE L'EUROPE !

    SAKR LOUBNAN

    10 h 50, le 08 octobre 2013

  • "Percée", oui, mais au Café de Commerce....

    Antoine-Serge KARAMAOUN

    09 h 11, le 08 octobre 2013

  • Tant qu'on s'entêtera à vouloir diaboliser Marine Le Pen,et à vivre dans un déni de réalité total,les scores du FN continueront à s'envoler.je le ressens tous les jours dans les conversations que je peux avoir avec des gens très divers.Les Français commencent à en avoir carrément marre...c'est pas bon signe,mais alors pas bon signe du tout...Neuilly Auteuil Passy vs Marais,Bastille République,ce n'est pas la France.C'est de moins en moins la France.

    GEDEON Christian

    03 h 22, le 08 octobre 2013