La Dernière

Hollywood en pleine(s) forme(s) avec « Argo » ou « Lincoln »

Oscars 2013
OLJ
22/02/2013
Au-delà du choc générationnel entre le titan Steven Spielberg et le jeune lion Ben Affleck, le duel à suspense entre Argo et Lincoln, favoris des oscars dimanche, illustre la bonne santé des studios hollywoodiens qui reviennent en force dans la course aux statuettes.
Les derniers millésimes des oscars n’avaient pas été très glorieux pour les « majors » d’Hollywood : The Artist, élu meilleur film en 2012, et Le discours d’un roi, vainqueur en 2011, étaient tous deux distribués par The Weinstein Company, la société indépendante des frères Weinstein, basée à New York. Et en 2010, l’oscar du meilleur film était allé à Démineurs, distribué par le ministudio Summit Entertainment. Il faut remonter à 2009 et Slumdog Millionnaire (Fox/Warner) pour retrouver un vainqueur issu des grands studios.
Mais le cru 2013 marque leur impressionnant retour en force : les deux favoris fleurent bon l’aristocratie hollywoodienne, avec Lincoln distribué par Disney et Argo par la Warner. Et même leurs plus sérieux concurrents suivent le mouvement, de L’odyssée de Pi (Fox) à Zero Dark Thirty (Columbia), en passant par Les Misérables (Universal). « C’est une grande année car un grand nombre des films de studios nommés ne sont pas seulement des bons films, mais ont aussi été des succès en salle », déclare le producteur Mark Johnson, qui remporta l’oscar du meilleur film en 1989 pour Rain Man. De fait, Argo et Lincoln ont tous deux dépassé les 100 millions de dollars de recettes en Amérique du Nord, tout comme L’odyssée de Pi et Les Misérables, un chiffre que n’ont atteint ni The Artist ni Démineurs.
Pour Jason E. Squire, écrivain et professeur à l’Université de Californie du Sud (USC) à Los Angeles, c’est cette abondance de films de qualité et à succès qui rend la course plus ouverte cette année. « Cela reflète la bonne santé du marché », explique-t-il. « Il y avait un clair favori, Lincoln, qui ne l’est plus vraiment aujourd’hui, et il semble que la course soit grande ouverte », après la victoire d’Argo aux principaux prix hollywoodiens pré-oscars.

Pur-sang
« Les professionnels des différents syndicats (acteurs, producteurs, réalisateurs) ont voté pour Argo, exprimant leur préférence pour ce film du point de vue de leur métier. Quand vous avez une course de pur-sang comme celle-ci, c’est que l’industrie (du cinéma) est en bonne santé », dit-il.
Le cinéaste Richard LaGravenese, réalisateur du récent Sublimes créatures et nommé à l’oscar du meilleur scénario en 1992 pour Fisher King, savoure lui aussi ce rebondissement dans une course où « la victoire de Lincoln semblait courue d’avance ». Il souligne que les 6 000 membres de l’Académie des arts et sciences du cinéma, qui remet les oscars, ont voté plus tôt que d’habitude cette année pour les nominations, sans l’influence d’autres prix ou sélections. « Ils nous ont fait voter très tôt, avant que les nominations des syndicats de scénaristes et de réalisateurs ne sortent. Et avant la cérémonie des Golden Globes », déclare-t-il.
Si les pronostics se confirment, Argo et son acteur-réalisateur-producteur Ben Affleck devraient décrocher la statuette du meilleur film. Et Steven Spielberg, qui n’a remporté le trophée du meilleur film qu’une fois en 1994, avec La liste de Schindler, repartirait avec son troisième trophée de meilleur réalisateur, après La liste de Schindler et Il faut sauver le soldat Ryan en 1999, en l’absence de Ben Affleck dans cette catégorie. Une sorte de jugement de Salomon, qui ne déplairait pas à Sam Raimi, le réalisateur de la trilogie de Spider-Man. Argo et Lincoln sont « des films formidables. J’adore les deux », confie-t-il. « J’ai toujours été un énorme fan de Steven Spielberg, mais c’était une grande surprise de voir Ben Affleck devenir un cinéaste si brillant. Il est meilleur de jour en jour. »
(Source : AFP)

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants