X

Campus

Deux étudiantes libanaises sur un podium américain

Libre cours
12/01/2013
Uniques participantes en dehors des États-Unis, elles remportent le troisième prix dans la fameuse Clinical Skills Competition (CSC), un concours basé sur une analyse interactive de scénarios cliniques, organisé annuellement au mois de décembre par la Société américaine des pharmaciens de système de santé (ASHP). Mélissa el-Debs et Caroline Der-Nigoghossian, étudiantes en doctorat en pharmacie à la LAU, ont réussi à se distinguer dans ce concours – tenu à Las Vegas – impliquant 240 étudiants issus de différentes facultés et écoles de pharmacie américaines. « La LAU est l’unique université en dehors des États-Unis à offrir un programme de pharmacie accrédité par le Conseil d’accréditation pour l’éducation de pharmacie (ACPE). C’est ce qui nous a permis de participer à la CSC », explique Caroline.
Le défi relevé par les deux pharmaciennes en devenir consistait à étudier un cas psychiatrique et à proposer un plan de traitement. « Le jury nous a demandé d’analyser le cas d’un patient souffrant de schizophrénie, de dépression et d’autres complications comorbides. L’homme avait également développé une résistance à de nombreux médicaments », précise Mélissa, qui poursuit : « Il nous fallait trouver le meilleur traitement tout en prenant en considération d’autres facteurs tels que l’absence d’assurance médicale. »
Leurs « qualifications exceptionnelles » – les mots sont ceux du doyen de la faculté de pharmacie à la LAU, le Dr Pierre Zalloua –, leur grande motivation et une préparation intense et assidue ont permis aux jeunes étudiantes libanaises de se hisser parmi les dix finalistes et d’occuper la troisième place. Le stage qu’elles ont complété à l’Hôpital méthodiste de Houston, au Texas, dans le cadre de leurs études en doctorat, leur a également été très bénéfique. « Nos professeurs à l’université et nos précepteurs à l’Hôpital méthodiste de Houston nous ont aidées à nous préparer. Mais pour être honnête, j’avoue que nous ne nous attendions pas à ce résultat », souligne Caroline. Mélissa acquiesce : « Avant la compétition, nous avons regardé des vidéos de l’édition passée et nous nous sommes rendu compte des difficultés des cas présentés par le jury. »
Les deux jeunes étudiantes avaient déjà remporté un concours local organisé au mois d’octobre à la LAU pour désigner les participants à la compétition américaine.
À 23 ans et à quelques mois de l’obtention du doctorat, Mélissa et Caroline ambitionnent de parfaire leur formation à l’étranger pour « éventuellement revenir au Liban et faire profiter des concitoyens de notre savoir dans le domaine ».
Mélissa conclut : « Cette expérience nous a permis de donner une bonne image non seulement de notre université, mais également des étudiants libanais et du Liban. »

À la une

Retour à la page "Campus"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants