Liban

Laham : Si le régime syrien tombe, avec qui dialoguerons-nous ?

OLJ
11/04/2012

Le patriarche grec-catholique, Mgr Grégoire III Laham, a estimé hier que « la discorde en Syrie est venue de l’extérieur alors que tout le monde vivait en paix », indiquant que « des maisons de Syriens chrétiens ont été brûlées à Qusayr, à Homs, et que des batailles entre chrétiens et musulmans ont eu lieu ».


Mgr Laham, qui s’exprimait dans le cadre d’un entretien à la chaîne du Courant patriotique libre, OTV, a affirmé : « Ceux qui se livrent à ces actes sont venus de l’extérieur. Ce ne sont pas les fils de la Syrie. (...) Ce qui se produit en Syrie est plus qu’un complot. Il existe une volonté internationale, occidentale et arabe qui est plus pesante qu’un complot et qui souhaite changer le régime. C’est cette volonté qui a fait échouer la mission des observateurs envoyés par la Ligue arabe. »


« Si le régime tombe, nous ne trouverons personne avec qui dialoguer », a ajouté Mgr Laham. « Je ne crois pas qu’il y a des manifestations pacifiques en Syrie. Il y en a eu quelques-unes. Mais les autres n’étaient pas pacifiques, mais armées. (...) Est-il croyable qu’un État qui dispose d’une armée disciplinée, forte et bien entraînée puisse tuer son peuple ? Les médias sont en train de semer la confusion sur le plan de l’information, surtout les médias occidentaux. Ils ne répercutent qu’un seul point de vue et ne prennent pas en considération celui de l’État », a-t-il ajouté.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Robert Malek

Les oeillères de certains patriarches sont impénétrables... Bizarre que Monseigneur Laham pense qu'il n'y ait autre interlocuteur valable que le boucher de Damas.

Antoine-Serge KARAMAOUN

Il y a quelque chose de "pas très Sain" dans "cette ecclésia melkite coinique". Leurs paroles souffrent de pleins d'Ambiguïtés. Les "Crédules" dont ils ont la charge mais qui sont restés Sains, et tous les autres Libanais Sains qui leur sont surtout réticents, ont toujours prouvé qu'ils ne suivent pas "bêtement" sans réfléchir. Ils savent, eux, que "ce baassyrianisme" va s'écrouler et n'attendent RIEN de ce régime Sanguinaire ! En cette phase certaine de cet écroulement, la Syrie en proie à cette répression Fasciste ne peut en aucune façon être sécurisante, en attendant, pour la Majorité Sunnite, ni surtout pour les minorités Kurdes, Chrétiennes et Druzes. Le "Hakîm, Samîr", Grand Défenseur des Causes Chrétiennes comme le Monde entier le reconnait, n’en déplaise à certains Jaloux, "béjaunes et pâmés", sait parfaitement, lui, que leur responsabilité à ces "épigones ébaubis" sera engagée s'ils continuent à prendre cette posture "puinée-là" à ce moment-ci de l'Histoire. Il est certain que des consciences aussi averties que "le Hakîm", et le Batrak Sfeir bien sûr, vont prendre certaines Saines initiatives pour éviter le sacrifice des Chrétiens, des Druzes et des Sunnites sur l'autel de la folie extrémiste et suicidaire de "ces Baassyriens" Alaouitos-Nusayrîs et de "leurs Alliés" de ce côté-ci bâbord Anti-Liban : certains "chrétiens" ou autres, kifkif !

Bardawil Michel Charles

Si le régime syrien tombe, nous dialoguerons avec son successeur, quel qu'il soit et a quelque tendance qu'il appartienne. Dans tous les cas il ne sera pas pire que le régime actuel vis-a-vis du Liban qui en a souffert le martyre durant la guerre de 1975-1990, et certainement il sera plus démocratique que ce que pense le Patriarche Rai. Nos patriarches semblent oublier que les chrétiens d'Orient sont les habitants originels de cette région et qu'il n'y aura aucun dialogue à mener avec qui que ce soit sur leur sort. Il y a unanimité de la part de tous les dirigeants arabes autour de ce sujet. Assez donc de nous faire peur de l'avenir.

Pierre Hadjigeorgiou

Jabbour, Laham peut avoir des raisons d'avoir des craintes puisqu'il a choisit, malheureusement pour lui, le mauvais coté. Mais dite moi Rai a peur de qui et de quoi? Nous représentons la moitie de la populace, avons fait la guerre aux amerlochs, aux palestinochs, aux Syrlochs, aux ... ... et nous sommes malgré tout toujours la! Lorsque l'ont a les chocottes nous ne nous mettons pas a des postes aussi important que celui-ci. Ont reste chez soit et nous contentons des programmes de télé-Lumière. Sinon on assume jusqu'au bout avec tout ce que cela comporte comme responsabilité particulièrement s'il s'agit d'un régime qui nous a tant nui!

Pierre Hadjigeorgiou

Les fils du régime Syrien sont ceux la même qui ont mis le Liban a feu et a sang M. Laham! Les fils du régime Syrien sont ceux la même qui ont assassiné les plus grands politiciens du Liban! Les fils du régime Syrien sont ceux la même qui ont commis les pires massacres de Libanais et en particuliers les Chrétiens! Les fils du régime Syrien sont ceux la même qui gardent encore chez eux plus de 2.000 Libanais dans leurs prisons! Les fils de la Syrie sont ceux qui ne supportant plus la hargne, la haine et le joug du régime se battent pour pour recouvrer leur dignité, leur liberté, simplement leur droit de vivre! Vous avez peur M. Laham de ne pouvoir dialoguer après Bashar? Pourquoi avec qui dialoguiez vous a ce jour? Il semble que vous ayez oublié le sens du mot dialoguer. C'est normal c'est le résultat de la nationalisation des écoles privés sous Hafez. Mais honnêtement ont s'en fout! Ou étiez vous lorsque Les fils du régime Syrien ... etc...

GEDEON Christian

Je me garderais bien de porter un jugement à l'emporte pièces sur les propos de Mgr Laham...s'ils peuvent choquer au premier abord,ils traduisent aussi un désarroi total devant la situation syrienne...plus personne ne peut ignorer que ce qui se passe en Syrie va au-delà d'une révolution interne...que les implications sont nombreuses et complexes..çà n'empêche pas que le premier responsable de cette situation soit le régime...mais considérer que "tout" le peuple syrien est en révolte contre la seule Armée syrienne et les chabbiha de M. Assad serait une erreur évidente...une véritable guerre civile a lieu en Syrie entre Syriens,et aussi avec des implications extérieures de plus en plus évidentes...M. Assad n'a d'autre choix que de prendre la pleine mesure de la situation,et faire les concessions nécessaires et inéluctables pour éviter à son pays des déchirements de plus en plus sanglants...mais aura-t-il la stature nécessaire pour le faire?Saura-t-il sortir d'un système qui portait en lui les germes de sa propre destruction?Et en face,acceptera-t-on d'en prendre acte et de négocier au sens propre du terme au lieu de réclamer comme préalable absolu la chute du régime baassiste.Rien n'est moins sûr malheureusement...et pendant ce temps coule le sang des Syriens,à flots...

SAKR LEBNAN

A " l'Organe Trémolo Véreux ", Cher Monsieur Halim Abou Chacra. Où ailleurs peut-on divaguer? Avec qui, cher Patriarche, vous allez dialoguer ? Avec tout nouveau gouvernement issu de tout changement. Le Patriarche Raï sera inspiré un jour par le Saint Esprit, je continue à l'espérer. Quand au Patriarche Laham il lui faut toute la Sainte Trinité pour inspiration. Prions pour tous les DEUX, car EUX, au lieu de prier pour nous, s'occupent d'autre chose.

JABBOUR André

- - Voilà une preuve grandeur nature que le Patriarche Maronite RAI n'est pas seul ! Toutes les églises sont sur la même longueur d'onde et s'accordent de dire la vérité en dénonçant le complot Syrien et les exactions fanatiques et racistes à l'encontre des Chrétiens en Syrie par ces terroristes qui veulent imposer la Charia .. Sera-t-il critiqué par Meerab comme l'est le Patriarche Maronite ??

Élie Khoueiry

Continuez à applaudir Bachar al Assad. C'est le meilleur moyen de réveiller les brûleurs d'églises Salafistes.

Halim Abou Chacra

Le patriarche Laham sur l'OTV, la chaîne la plus "neutre"(!!) et la plus "objective" (!!!!) sur la "conspiration" du ciel et de la terre contre le bien-aimé (!!!!!) Bachar : "Est-il croyable qu'un Etat qui dispose d'une armée disciplinée, forte et bien entraînée, puisse tuer son peuple" ? -Réponse : Non. C'est ce peuple qui tue son armée. Le pauvre ! Plus prisonnier des vues et points de vue du régime de Damas, impossible !!

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Des législatives internes et des enjeux externes

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.