Liban

Deux hold-up à Jiyeh et Douris

OLJ
09/11/2011
Les rapports de police ont fait état hier de deux hold-up, à Jiyeh (littoral du Chouf) et Douris (Békaa).
À Jiyeh, quatre bandits armés ont coupé la route à un motocycliste, Hussein Zabadani, près de l’école technique, et l’ont forcé, sous la menace de leurs armes, à leur remettre le montant de 4 800 dollars qu’il transportait, ainsi qu’un certain nombre de cartes téléphoniques prépayées. Pour empêcher la victime de les pourchasser, l’un des bandits a enfourché la moto de la victime, avant que la bande ne prenne la fuite. La moto a été retrouvée le lendemain, à Jiyeh même, et des recherches ont été lancées pour retrouver les malfaiteurs, dont le véhicule, un 4x4, a été décrit aux forces de police.
À Douris, quatre malfaiteurs se sont attaqués à un restaurant de « chawarma », appartenant à Khaldoun Moghrabi, et en sont repartis avec environ un million de livres. Le propriétaire du restaurant a donné leur signalement à la police, ainsi que celle de la jeep grise à bord de laquelle ils se sont enfuis.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Anastase Tsiris

Les temps de feu Al Capone...
Anastase Tsiris

Dernières infos

Les signatures du jour

Impression de Fifi ABOU DIB

Cartables

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants