Rechercher
Rechercher

Des véhicules blindés de la Finul patrouillent à Naqoura, au Liban-Sud, le 17 juin 2024. Photo Mahmoud ZAYYAT / AFP

Direct Moyen-Orient

L'émissaire américain Amos Hochstein évoque "les attaques incessantes du Hezbollah" avec Netanyahu et Herzog : jour 255 de la guerre de Gaza

Ce qu’il faut retenir

Un membre du Hezbollah tué dans une frappe de drone israélien sur une voiture au Liban-Sud.

Benjamin Netanyahu a dissous le cabinet de guerre israélien.

Le Hezbollah n'a revendiqué aucune attaque contre Israël lors des deux journées de l'Adha.

Amos Hochstein attendu au Liban dans les prochains jours.


18:58 heure de Beyrouth

Nous vous remercions d'avoir suivi notre couverture en direct de la guerre entre le Hamas et Israël.


Nous poursuivrons notre couverture du conflit dès demain matin.

18:57 heure de Beyrouth

L'artillerie israélienne a ciblé le village de Aïta el-Chaab (caza de Bint Jbeil), rapportent des habitants à notre correspondant.

18:46 heure de Beyrouth

L'aviation israélienne a ciblé une habitation à Chaqra, village du caza de Tyr, blessant trois personnes, rapportent des habitants à notre correspondant.


La localité de Aïtaroun (caza de Bint Jbeil), récemment frappée, a été touchée une deuxième fois selon des habitants.

18:43 heure de Beyrouth

L'armée israélienne a annoncé avoir tué Mohammad Ayoub, "un haut responsable du Hezbollah", rapporte le Haaretz. Le parti chiite a annoncé sa mort il y a quelques heures.


Selon l'armée israélienne, Mohammad Ayoub était "un membre important de l'unité Nasser du Hezbollah, qui opère près de la frontière israélienne et est responsable des tirs de roquettes, de drones et de missiles sur le nord d'Israël". Elle ajoute qu'au cours des derniers mois, ce membre du parti était "directement impliqué dans l'augmentation des tirs de roquettes" contre Israël.

18:28 heure de Beyrouth

L'artillerie israélienne a bombardé le village de Aïtaroun (caza de Bint Jbeil), selon des habitants cités par notre correspondant.

18:04 heure de Beyrouth

"Je peux confirmer que l'envoyé du président américain Joe Biden [Amos Hochstein] (...) a rencontré notre Premier ministre", a déclaré le porte-parole du gouvernement israélien David Mencer, lors d'un point de presse cité par l'AFP.


M. Mencer a indiqué que le Hezbollah avait tiré plus de 5.000 roquettes, missiles antichars et drones explosifs sur le territoire israélien depuis le début du conflit à Gaza. "Nous nous défendons contre l'agression du Hezbollah. Il n'y a pas de différend territorial entre le Liban et Israël", a-t-il ajouté.


M. Hochstein a également rencontré le président israélien Isaac Herzog, évoquant avec lui "les attaques incessantes et les tirs de roquettes du Hezbollah, soutenu par l'Iran, vers les villes du nord d'Israël", selon la présidence israélienne.

17:52 heure de Beyrouth

Un drone israélien a tiré un missile sur une habitation du village de Kfar Kila (caza de Marjeyoun) au Liban-Sud, rapportent des habitants à notre correspondant.

17:16 heure de Beyrouth

Un drone israélien est tombé dans la province syrienne de Quneitra, dans le plateau du Golan, rapporte le Haaretz en citant l'armée israélienne. "Une enquête est en cours sur l'incident", ajoute le journal israélien.

16:50 heure de Beyrouth

L'émissaire américain Amos Hochstein, envoyé et conseiller principal du président américain Joe Biden qui se trouve actuellement en Israël, aurait "participé à des pourparlers indirects avec le Hezbollah" via l'intermédiaire de Nabih Berry, président du Parlement libanais, selon le Wall Street Journal citant "une source proche du dossier."


Les discussions auraient porté sur "un accord préliminaire pour mettre fin aux hostilités" à la frontière entre Israël et le Liban, accord qui dépendrait d'un cessez-le-feu à Gaza.


Pour plus d'informations, retrouvez ici l'éclairage de notre chroniqueur politique Mounir Rabih.

16:08 heure de Beyrouth

⚡️ L'émissaire américain Amos Hochstein, envoyé et conseiller principal du président américain Joe Biden, s'est entretenu avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, dans son bureau à Jérusalem, rapporte le Haaretz.


Selon plusieurs médias israéliens, M. Hochstein doit participer à des discussions visant à désamorcer les tensions avec le Hezbollah, et s'entretiendra avec les principaux dirigeants et responsables politiques israéliens mais aussi Benny Gantz, ministre ayant démissionné récemment, et le leader de l'opposition Yair Lapid.


M. Hochstein, qui a facilité la conclusion d'un important accord de démarcation maritime entre Israël et le Liban en 2022, doit se rendre au Liban mardi et s'entretenir avec le président du Parlement Nabih Berry à 10h45, selon la MTV.

15:52 heure de Beyrouth

Des proches de combattants du Hezbollah tués se rendent sur leurs tombes lors de la fête musulmane de l'Adha, à Naqoura au Liban-Sud, le 17 juin 2024. Photo Mahmoud ZAYYAT / AFP

15:31 heure de Beyrouth

Le bureau gouvernemental des médias à Gaza a annoncé l'assassinat par Israël de Mahmoud Qassem, un journaliste palestinien travaillant pour la publication numérique Palestine Online.


Le bureau n'a pas précisé le lieu ni la date de l'assassinat. Sa mort porte à 151 le nombre de journalistes tués au cours de la guerre d'Israël contre Gaza, a indiqué le bureau dans un message sur Telegram.

15:31 heure de Beyrouth

Le Hezbollah a annoncé la mort d'un de ses membres, Mohammad Ayoub, né en 1979 et originaire de Salaa (caza de Tyr) au Liban-Sud. Une source sécuritaire indique à notre correspondant qu'il a été tué lors de la frappe de drone israélienne menée plus tôt dans la journée à Chehabiyé (même caza).


Cela porte à 345 le nombre total de membres du Hezbollah tués au Liban et en Syrie depuis le 8 octobre, selon notre décompte.

14:47 heure de Beyrouth

"Le combat de la résistance sur le front du sud est dédié uniquement à la protection du Liban uni, loin des considérations confessionnelles étroites et des rêves mortels de fédéralisme", a déclaré lundi le mufti jaafarite, le cheikh Ahmad Kabalan lors de son prêche de l'Adha dans la banlieue sud de Beyrouth, rapporte l'Agence nationale d'information (ANI, officielle).

Il a fustigé "ceux qui se trompent de choix stratégiques" et ceux "qui continuent de bâtir des espoirs sur un Israël qui brûle", dans une allusion à certaines voix d’opposants qui dénoncent l’ouverture du front par le Hezbollah.

14:30 heure de Beyrouth

Les hostilités se poursuivent à Rafah et dans le sud de la bande de Gaza malgré l'annonce faite dimanche par l'armée israélienne de pauses tactiques dans les opérations afin de permettre l'entrée de l'aide humanitaire, a déclaré Philippe Lazzarini, chef de l'Unrwa (Agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens), à la presse à Oslo.


Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a critiqué dimanche les plans annoncés par l'armée pour organiser des pauses quotidiennes dans les combats le long de l'une des principales routes menant à l'enclave palestinienne. M. Lazzarini, commissaire général de l'Unrwa, la principale organisation fournissant de l'aide humanitaire à Gaza, a déclaré qu' il n'y avait pas eu de pause dans les combats.


"Il y a eu des informations selon lesquelles une telle décision a été prise, mais le niveau politique dit qu'aucune décision n'a été prise", a déclaré M. Lazzarini lors d'une conférence de presse. "Pour l'instant, je peux donc vous dire que les hostilités se poursuivent à Rafah et dans le sud de la bande de Gaza. Et que sur le plan opérationnel, rien n'a encore changé".


L'armée israélienne avait annoncé ce week-end des pauses quotidiennes de 0500 GMT à 1600 GMT dans la zone allant du point de passage de Kerem Shalom, dans le sud d'Israël, jusqu'à la route de Salah al-Din, puis vers le nord. Elle a ensuite précisé que les opérations normales se poursuivraient à Rafah, principal point d'appui de son opération dans le sud de la bande de Gaza.

13:55 heure de Beyrouth

Photo envoyée par la Défense civile d'al-Rissala à notre correspondant Mountasser Abdallah

La Défense civile des Scouts d'al-Rissala (affiliée au mouvement Amal) a indiqué avoir participé aux opérations de sauvetage et d'extinction des feux après l'attaque israélienne ciblée à Chehabiyé (caza de Tyr). "Les blessés ont été transportés vers des hôpitaux de la région", ajoute l'organisation.

13:51 heure de Beyrouth

⚡️ "L'agression croissante du Hezbollah nous amène au bord de ce qui pourrait être une escalade plus large – une escalade qui pourrait avoir des conséquences dévastatrices pour le Liban et l'ensemble de la région", a affirmé dimanche soir le contre-amiral israélien Daniel Hagari, porte-parole de l'armée.


"Israël a le devoir de défendre le peuple d'Israël. Nous remplirons ce devoir", a-t-il ajouté dans une vidéo publiée par le compte de l'armée israélienne sur X.

13:41 heure de Beyrouth

Les derniers développements à la frontière libano-israélienne :


- Des tirs d'artillerie israéliens ont visé les villages de Khiam et Kfar Kila (tous deux situés dans le caza de Marjeyoun).


-Des avions de chasse israéliens ont franchi le mur du son et lancé des fusées éclairantes au-dessus de plusieurs régions du Liban. Les zones affectées comprennent Tyr, Nabatiyé, Zahrani, et l'Iklim el-Touffah, selon notre correspondant. En outre, des avions de combat israéliens ont franchi le mur du son au-dessus de la Békaa ouest à deux reprises, selon notre correspondante dans la Békaa Sarah Abdallah.

13:34 heure de Beyrouth

Israël "n’obtiendra pas par la diplomatie ce qu’il n’a pu avoir sur le terrain", a affirmé le député Hassan Fadlallah, membre du bloc parlementaire du Hezbollah, durant une tournée dans les villages du Liban-Sud à l’occasion de la fête de l'Adha.


"Si l’administration américaine veut sortir Netanyahu de son pétrin, elle n’a d’autre voie que d’arrêter la guerre (à Gaza), parce que la résistance au Liban et en Palestine ne vont pas offrir de cadeaux à l’ennemi", a-t-il ajouté.


Le député a ajouté qu’Israël "devra évacuer les terrains occupés des peuples palestiniens, syriens et libanais", soulignant que la résistance au Liban "est parvenue à imposer un équilibre de terreur".

13:29 heure de Beyrouth

Le ministère de la Santé du gouvernement de Gaza, dirigé par le Hamas, a annoncé un nouveau bilan de 37.347 morts depuis le début de la guerre entre Israël et le mouvement islamiste palestinien il y a plus de huit mois.


Au moins 10 personnes ont été tuées ces dernières 24h, a-t-il indiqué dans un communiqué, ajoutant que 85.372 personnes avaient été blessées dans le territoire palestinien depuis le début de la guerre le 7 octobre.

13:19 heure de Beyrouth

Les troupes israéliennes ont perquisitionné des maisons dans plusieurs villages près de Ramallah et ont arrêté au moins trois personnes, en Cisjordanie occupée, selon l'agence de presse palestinienne Wafa.


Les raids ont eu lieu dans les villages de Silwad, Kafr Malek, Deir Nidham et Ni'lin, tous situés dans le gouvernorat de Ramallah.

13:17 heure de Beyrouth

La ministre norvégienne du développement international, Anne Beathe Tvinnereim, a annoncé que son pays allait augmenter son budget actuel de 275 millions de NOK (environ 25 millions de dollars) à l'Unrwa (Agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens) de 100 millions de NOK supplémentaires (environ 9 millions de dollars), rapporte Reuters.

13:11 heure de Beyrouth

Concernant la frappe de drone qui a tué un homme à Chehabiyé, la radio de l'armée israélienne GLZ a indiqué sur X que la victime "est un membre du Hezbollah". Des sources sécuritaires et des habitants l'ont également indiqué à notre correspondant au Liban-Sud.


Le parti chiite n'a pas communiqué pour l'instant sur cette frappe, et n'a d'ailleurs revendiqué aucune attaque contre Israël dans toute la journée d'hier, la première de la fête musulmane de l'Adha. Le Hezbollah n'a pas non plus revendiqué d'attaque ce matin.

13:00 heure de Beyrouth

Nos journalistes sont mobilisés chaque jour pour vous raconter et décrypter la guerre à Gaza, débutée le 7 octobre. Pour suivre notre couverture en direct et accéder à tous nos reportages, repères et analyses ➡️ abonnez-vous !

12:54 heure de Beyrouth

Outre la frappe sur Chehabiyé, voici les derniers développements au Liban-Sud :


- Un drone israélien a lancé deux roquettes sur les quartiers sud du village de Meis el-Jabal (caza de Marjeyoun) vers 11h30, visant une habitation, selon des habitants cités par notre correspondant.

- L’armée israélienne a pilonné la route qui mène du village de Kfar Kila jusqu’à Deir Mimas ainsi que la plaine de Khiam (même caza) et les environs de Aïtaroun (Bint Jbeil), toujours selon des habitants.

- Un bombardement israélien a visé une zone boisée entre les villages de Kfar Hamam et Rachaya el-Foukhar (caza de Hasbaya).

- Un drone israélien a survolé la localité de Bint Jbeil et a été "ciblé par des mitrailleuses", rapportent des habitants.

- Les villages de Jibbein et Yarine (caza de Tyr) ont également été ciblés par Israël.

12:38 heure de Beyrouth

Une voiture détruite après une frappe israélienne ciblée à Chehabiyé (caza de Tyr), le 17 juin 2024. Photo envoyée par des habitants à notre correspondant

⚡️ Un drone israélien a effectué une frappe ciblée sur une voiture dans les environs du village de Chehabiyé (caza de Tyr) vers 12h20, selon une source sécuritaire citée par notre correspondant.


Une personne a été tuée dans cette frappe.

11:59 heure de Beyrouth

Des manifestants tentent de bloquer le trafic lors d'une mobilisation contre Benjamin Netanyahu, à Jérusalem, le 17 juin 2024. Photo REUTERS/Ilan Rosenberg

Des militants israéliens anti-gouvernement poursuivent leurs manifestations pour une deuxième journée consécutive, dans le cadre de leur "semaine de perturbation" visant à réclamer de nouvelles élections, rapporte la chaîne al-Jazeera.


Ce matin, des manifestants ont bloqué plusieurs autoroutes et carrefours en Israël, rapporte le Times of Israel. Il s'agit notamment de l'autoroute 1, route principale reliant Jérusalem et Tel Aviv, selon des messages publiés sur les réseaux sociaux israéliens. Des lycéens du centre d'Israël ont également organisé des grèves dans le cadre des manifestation.

11:53 heure de Beyrouth

La matinée était plutôt calme au Liban-Sud. Mais à 8h, des tirs d'artillerie israéliens ont visé une maison inhabitée à Kfar Kila (caza de Marjeyoun) sans faire de blessés, selon des habitants.


Des habitants de Dhaïra (caza de Tyr) ont tenté de regagner leurs maisons, mais l'armée israélienne les a intimidés par des rafales de tirs.

11:49 heure de Beyrouth

Voici les développements survenus lors de la soirée et la nuit dernières au Liban-Sud, selon une source sécuritaire citée par notre correspondant Mountasser Abdallah :


- Après 19h, des avions de combat israéliens ont effectué une frappe aérienne sur Taybé (caza de Marjeyoun) avec deux missiles, mais ceux-ci n'ont pas explosé. Une frappe de drone a visé la périphérie du village de Mhaybib (même caza), et l'artillerie israélienne a bombardé Yaroun (caza de Bint Jbeil).


- Vers 22h, l'artillerie israélienne a bombardé la périphérie des villages de Rab el-Talatine, Markaba, Adayssé et Taybé (tous situés dans le caza de Marjeyoun), et trois obus ont frappé la périphérie de Aïtaroun (caza de Bint Jbeil).


- Après minuit, l'artillerie israélienne a bombardé une vallée située entre les localités de Ramiyé et Beit Lif (caza de Bint Jbeil). Israël a également pris pour cible la périphérie de Naqoura (caza de Tyr).


- A noter que le Hezbollah n'a revendiqué aucune attaque dans toute la journée d'hier, ni la nuit dernière.

11:33 heure de Beyrouth

⚡️ Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu dissout le cabinet de guerre et indique qu' il continuera à consulter un "forum" restreint pour les décisions sensibles, rapporte le Haaretz. Ce cabinet de guerre était composé de six membres.


La décision de M. Netanyahu intervient après le départ du gouvernement du centriste Benny Gantz. Le Premier ministre israélien a dû faire face aux demandes des partenaires nationalistes religieux de sa coalition, le ministre des Finances Bezalel Smotrich et le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben-Gvir, d'être inclus dans le cabinet de guerre, une décision qui aurait intensifié les tensions avec les partenaires internationaux, y compris les États-Unis.

11:33 heure de Beyrouth

La bande de Gaza a connu hier une journée de calme relatif, après l'annonce par l'armée israélienne d'une pause dans ses opérations le long d'une route du sud du territoire palestinien, où l'ONU redoute une famine généralisée, pour faciliter l'acheminement de l'aide humanitaire.


Un correspondant de l'AFP a indiqué que le calme se maintenait dans la soirée dans la plupart des secteurs, après l'expiration de la pause qui sera observée, selon l'armée, "de 08H00 à 19H00 (0500 à 16H00 GMT) tous les jours et jusqu'à nouvel ordre", sur un tronçon routier d'une dizaine de kilomètres.

11:32 heure de Beyrouth

Le président américain Joe Biden a défendu dimanche le plan de cessez-le-feu soutenu par son pays à Gaza dans un message aux musulmans pour la fête de l'Adha, y voyant le meilleur moyen de venir en aide aux civils victimes des "horreurs de la guerre entre le Hamas et Israël".


"Trop de personnes innocentes ont été tuées, parmi lesquelles des milliers d'enfants. Des familles ont fui leurs foyers et vu leurs communautés détruites. Leur peine est immense", a écrit M. Biden dans un communiqué publié à l'occasion de la fête du sacrifice, la plus grande du calendrier musulman, qui commémore le sacrifice que Dieu réclama à Abraham en lui réclamant la vie de son fils, finalement épargné.


"Je crois fermement que la proposition de cessez-le-feu en trois phases formulée par Israël au Hamas et que soutient le Conseil de sécurité de l'ONU est le meilleur moyen de mettre un terme à la violence à Gaza et au bout du compte de faire cesser la guerre", a ajouté le président démocrate.

11:30 heure de Beyrouth

Bonjour !


Nous sommes au 255e jour de la guerre dans la bande de Gaza. Il s'agit également du 254e jour depuis l'ouverture d'un front au Liban-Sud entre le Hezbollah et l'armée israélienne.


Retrouvez ici notre couverture en direct du conflit et ses répercussions dans la région.

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut