Rechercher
Rechercher

Lifestyle - This is America

Meghan Markle, duchesse de Sussex, annonce sa ligne « American Riviera Orchard »

Il se passe en ce moment d’étranges choses au Royaume-Uni, avec un Charles III à peine sacré roi souffrant d’un cancer, un prince héritier du trône soupçonné d’une relation extraconjugale et son épouse portée disparue suite à un mal mystérieux, alors que les choses vont beaucoup mieux, loin de Buckingham Palace, pour Harry le prince dissident et son épouse Meghan.

Meghan Markle, duchesse de Sussex, annonce sa ligne « American Riviera Orchard »

Meghan Markle, l’autre face, et femme, de la monarchie britannique. Photo tirée de son compte officiel

La duchesse de Sussex et épouse du prince Harry vient de lancer sur Instagram sa ligne lifestyle baptisée « American Riviera Orchard ». Il s’agirait d’une marque d’art de vivre, comme le laisse présager une courte vidéo montrant Meghan Markle dans la très belle cuisine de la demeure qu’elle occupe avec son époux et ses deux enfants dans la ville californienne de Montecito. Ce lieu, considéré comme l’enclave des célébrités, est proche d’une autre ville non moins illustre, Santa Barbara, villégiature élitiste ayant mérité le surnom de Riviera américaine. Si la duchesse n’a pas encore révélé les détails de son projet, seul le logo doré de la marque étant visible sur le compte Instagram dédié, une courte vidéo diffusée en story laissait voir Meghan Markle dans sa cuisine en train d’arranger des roses blanches, puis dans une robe du soir noir, debout devant le portique de la demeure.



Une influenceuse née

Même si les fans de Meghan n’en savent pas davantage pour le moment, cette simple annonce sur Instagram a été suivie en quelques heures par 555 000 followers. Normal pour un public fou de la royauté – on l’a encore vu dans « l’affaire Kate » –, et pour la jeune femme, actrice et influenceuse née, qui a toujours su communiquer, tenir le public en haleine, lui proposant in fine des idées et des concepts glamour répondant à aux attentes.

Ainsi, avant même de fréquenter les têtes couronnées, et parallèlement à sa carrière d’actrice, Meghan née Markle, (aujourd’hui 42 ans) avait séduit avec son blog intitulé « The Tig » qui parlait de voyage, de mode, de beauté, et qu’elle a interrompu après ses fiançailles avec Harry.

Sa récente inspiration s’annonce comme une version améliorée de ce blog. Les spéculations vont bon train quant à son contenu. Même le New York Times s’est prêté au jeu (de piste), révélant notamment : « Pourtant, il existe des indices. Une application a été décelée, une demande faite par American Riviera Orchard début février, qui recherchait un détaillant fournisseur de livres de cuisine, de vaisselles et de moult genres de pâtes à tartiner et autres confitures. »


Meghan et Harry, un couple moderne qui vit loin des traditions britanniques. Photo AFP


Le label à venir de la duchesse devrait coïncider avec un nouveau show culinaire qui va débuter sur Netflix, dans lequel elle participera. On la verra notamment en train de confectionner et de promouvoir des confitures. Tout cela a fait penser à l’unanimité qu’elle chercherait à rivaliser avec des gourous emblématiques de style de vie, comme Martha Stewart ou, plus proche d’elle (en termes de génération et carrière), Gwyneth Paltrow.

Meghan et Harry, des « rich and famous» studieux !

Avec son époux le prince Harry, Meghan forme un tandem de bosseurs, si l’on peut dire. En 2020, ils signaient un accord d’un montant de 100 millions de dollars avec Netflix, dit-on, qui doit expirer en 2025. Pour la suite, la duchesse de Sussex ferait donc cavalier seul dans le secteur « de la décoration intérieure » très haut de gamme.

Rappelons qu’un an après leur mariage célébré en 2018, les époux avaient décidé de quitter le cocon royal de Buckingham Palace pour voler de leurs propres ailes, qu’ils avaient déployées au pays de l’Oncle Sam. Et, à la sueur de leurs fronts princiers, ils se sont forgé une existence qu’ils ont voulue « normale », reflétant un environnement sain pour eux et leurs deux enfants. Cela à coups d’interviews, souvent explosives (bien monnayées et de grande écoute), de podcasts, de documentaires et d’engagements pour des causes humanitaires. Médiatisée, Meghan Markle n’en est pas moins accusée d’avoir entraîné le prince Harry dans ce tourbillon, loin des traditions de la couronne. Alors que d’autres l’entrevoient davantage comme sa planche de salut, surtout après le décès tragique de sa mère, la princesse Diana.

Tout au long de sa carrière, et avant son mariage princier, la jeune femme a développé une personnalité à multiples facettes, dynamique et tournée vers plusieurs horizons. Avant et pendant ses études universitaires (avec une double licence en théâtre et en relations étrangères), elle fait régulièrement du bénévolat et parle couramment le français et l’espagnol. Finalement, elle choisit de faire carrière au cinéma, mais c’est une série télévisée, Suits (« Avocats sur mesure »), qui la révélera au grand public. Et au prince Harry. Aimée par certains pour son tempérament et sa liberté, elle reste critiquée par une partie de la population britannique qui l’accuse d’avoir éloigné son époux, sur qui elle a une grande influence, de sa famille, de leurs traditions et de la Grande-Bretagne.

La duchesse de Sussex et épouse du prince Harry vient de lancer sur Instagram sa ligne lifestyle baptisée « American Riviera Orchard ». Il s’agirait d’une marque d’art de vivre, comme le laisse présager une courte vidéo montrant Meghan Markle dans la très belle cuisine de la demeure qu’elle occupe avec son époux et ses deux enfants dans la ville californienne de...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut