Rechercher
Rechercher

Lifestyle - Concours

Yasmina Zaytoun, première dauphine de Miss Monde 2023, a rendu au Liban son sourire

Le concours de beauté international, qui s’est déroulé samedi en Inde, opposait 112 participantes rivalisant de beauté. Miss Liban, passée très près de la victoire, a conquis tous les cœurs, tant par son apparence que par ses réponses.

Yasmina Zaytoun, première dauphine de Miss Monde 2023, a rendu au Liban son sourire

Yasmina Zeytoun, première dauphine au concours de Miss Monde. Photo tirée de son compte Instagram

C’est au cours d’une cérémonie suivie par des millions de téléspectateurs dans le monde que s’est déroulée à Bombay l’élection de la plus belle fille du monde pour cette année. Succédant à la Polonaise Karolina Bielawska, Miss République tchèque, Krystyna Pyszkova, a été couronnée Miss Monde, devant une première dauphine qui fait la fierté des Libanais, la Miss Liban Yasmina Zaytoun.

C’est la seconde fois que la République tchèque remporte la couronne de Miss Monde. Krystyna Pyszková, 24 ans, mesure 1m80 et étudie le droit des affaires à Prague. Programmé initialement en décembre 2023, le calendrier de cette 71e édition a été bousculé à plusieurs reprises, notamment en raison de la pandémie de Covid-19 et, plus récemment, du contexte électoral en Inde. La tenante du titre, Karolina Bielawska, avait été élue en 2021.

La reine couronnée, Miss République tchèque Krystyna Pyszkova. Photo Punit PARANJPE / AFP

Le suspense était à son comble durant la soirée dans un Liban en pleine effervescence, rafraîchi par la possibilité de remporter la couronne. Yasmina Zaytoun, resplendissante dans ses trois robes signées Nicolas Jebran, a répondu aux différentes questions posées, au gré de la soirée, avec un naturel et une lucidité désarmants. Tout en rappelant le danger des réseaux sociaux, elle a affirmé, en tant que finaliste, l’importance d’être naturelle, imparfaite, d’être soi-même et « dans toutes nos différences ».

Animée par Karan Johar, réalisateur et producteur de films indiens (dont La Famille indienne), et Megan Young, Miss Monde 2013, première Miss Philippines à avoir été élue, la soirée a vu défiler les 112 participantes en robe de soirée puis dans des tenues inspirées du traditionnel sari indien, imaginées par une styliste locale.

Lire aussi

Yasmina Zaytoun, une Miss Liban qui veut tracer son propre chemin

L’élimination s’est faite par étapes, top 40, top 12, top 8, et enfin top 4. Les quatre finalistes (une par zone géographique) ont ensuite été annoncées : Aché Abrahams, qui représente Trinité-et-Tobago, Lesego Chombo, Miss Botswana, Krystyna Pyszkova, Miss République tchèque, et Yasmina Zaytoun, Miss Liban. À la dernière question, « pourquoi devez-vous être la prochaine Miss Monde ? », Yasmina a répondu aux millions de téléspectateurs qui la regardaient qu’il fallait « toujours se relever et continuer à rêver ».

Yasmina Zeytoun dans une robe signée Nicolas Jebran. Photo Punit PARANJPE / AFP

« Merci au Liban »

« En vivant au Liban, j’ai appris à toujours me relever », a-t-elle ainsi déclaré au micro après sa qualification dans le top 4. « Car même après la pire explosion non nucléaire de l’histoire, on a su continuer et se relever », a-t-elle poursuivi sous les applaudissements, lors de cette cérémonie retransmise sur LBCI. « Merci au Liban, pour m’avoir appris à être ce que je suis », a-t-elle conclu.

Originaire de Kfarchouba et habitante d’Achrafieh, la jeune femme de 22 ans avait toujours rêvé de concourir pour la couronne de Miss Liban. « Je n’y ai pas participé pour le fun ou l’expérience, comme on dit. J’ai mis toutes les chances de mon côté. J’y étais pour gagner », confiait-elle à L’Orient-Le Jour quelques semaines après son couronnement en 2022. Malgré son sacre, l’étudiante en journalisme à la NDU (Notre Dame-University) n’a pas souhaité interrompre ses études.

Élue Miss Liban le 24 juillet 2022, Yasmina Zaytoun est ambassadrice de la Banque alimentaire libanaise et du Centre de lutte contre le cancer des enfants au Liban.

Lire aussi

Quatorze Libanais sélectionnés parmi les 120 jeunes les plus influents du Moyen-Orient

« Lorsque Yasmina est devenue Miss Liban, j’ai travaillé avec elle sur une couverture pour le magazine Laha, a confié son styliste personnel Omar Abdulghani à notre collègue de L'Orient Today Malek Jadah. Nous sommes devenus très amis. Je suis ensuite devenu son styliste et me suis occupé de sa coiffure par intermittence. Lorsqu’elle a dû se présenter au concours de Miss Monde, nous avons tenu à soutenir les marques libanaises. Tout ce qu’elle a porté est produit au Liban, les bijoux, les sacs, les vêtements... et la robe principale était de Nicolas Jebran. En ce qui me concerne, j’ai voulu que Yasmina reflète une image jeune, sans effets exagérés. C’est une personne humble et tellement belle dans sa simplicité. D’ailleurs, dans sa vie quotidienne, elle sort sans maquillage, les cheveux attachés. Elle se projette ainsi et c’est ce qui fait d’elle ce qu’elle est. »

Au lendemain du concours, la jeune femme ne rentrera pas immédiatement au Liban, comme prévu. Elle s’est envolée pour les îles Maurice où elle passera quelques jours avec les organisateurs, la nouvelle Miss Monde, Krystyna Pyszkova, ainsi que Miss Trinité-et-Tobago et Miss Botswana.


C’est au cours d’une cérémonie suivie par des millions de téléspectateurs dans le monde que s’est déroulée à Bombay l’élection de la plus belle fille du monde pour cette année. Succédant à la Polonaise Karolina Bielawska, Miss République tchèque, Krystyna Pyszkova, a été couronnée Miss Monde, devant une première dauphine qui fait la fierté des Libanais, la Miss Liban...
commentaires (6)

Tiens elle habite à Achrafieh, du sud au nord , waw

Eleni Caridopoulou

17 h 02, le 11 mars 2024

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • Tiens elle habite à Achrafieh, du sud au nord , waw

    Eleni Caridopoulou

    17 h 02, le 11 mars 2024

  • Yasmine Zaytoun: Beauté, Fagrance et Haute Qualité, du Pur Liban... Grand Merci à Yasmine et sa Famille.

    Wlek Sanferlou

    12 h 14, le 11 mars 2024

  • Dès le défilé de l'ensemble des Miss j'ai trouvé que c'était la plus belle. Première dauphine c'est bien mais, pour moi, elle méritait d'être Miss Monde.

    El-Khazen Nabil 3981

    08 h 31, le 11 mars 2024

  • Une belle femme de l’intérieur colle à l’extérieur et patriotique avec ça. Quelle fierté! Bravo

    Marionet

    00 h 16, le 11 mars 2024

  • Miss Yasmina vous incarnez une fierté, la beauté dans sa simplicité et également vous avez réussit à donner un sens à votre titre et à cet événement « de se relever » Mille Mercis

    William SEMAAN

    23 h 22, le 10 mars 2024

  • Je n’ai pas vu les autres candidates. Cependant en comparant la photo de la Miss tchèque ( photo sur votre article) et la candidate libanaise. Abstraction faite de mes sentiments libanais… la libanaise brune est de loin plus belle que la tchèque. C’est sans doute, un goût et un avis préférant les brunes ( elles ont un certain piquant) aux blondes ( que j’estime plus fades). . Bref… Yasmina est belle et elle mérite son titre et même le titre de MISS . BRAVO.

    LE FRANCOPHONE

    18 h 33, le 10 mars 2024

Retour en haut