Rechercher
Rechercher

Politique - Liban

Kaouk : En abattant un drone israélien, le Hezbollah ouvre une « nouvelle phase » de la confrontation

Le dignitaire chiite a fait cette déclaration aux funérailles d'un combattant du parti tué dans une frappe de drone au Liban-Sud.

Kaouk : En abattant un drone israélien, le Hezbollah ouvre une « nouvelle phase » de la confrontation

Nabil Kaouk, membre du conseil central du Hezbollah, aux funérailles d'un combattant du Hezbollah tué à Khirbet Selm le 27 février 2024. Mountasser Abdallah/L'Orient-Le Jour

Nabil Kaouk, membre du conseil central du Hezbollah, a affirmé mardi que la destruction la veille d'un grand drone israélien marquait une « nouvelle phase dans la confrontation » avec Israël, après que combattants du parti ont utilisé lundi un missile sol-air et abattu un drone israélien Hermes-450, d'une valeur de 2 millions de dollars, qui avait violé l'espace aérien libanais dans le sud du Liban. Le responsable chiite a tenu ces propos au cours des funérailles mardi du combattant du Hezbollah Hassan Hussein Salamé, tué lundi lors d'une attaque ciblée de drone à Mjadel, au Liban-Sud.

Lire aussi

Ce qu'il faut savoir sur le drone israélien à 2 millions de dollars abattu par le Hezbollah

Les combattants du Hezbollah ont réussi dans la même journée à lancer un missile sol-air et ont abattu un drone israélien Hermes-450, qui avait violé l'espace aérien libanais au Liban-sud. Peu de temps après, l’État hébreu bombardait la région de Baalbeck dans la Békaa, tuant deux personnes, tout en poursuivant sa campagne de frappes aériennes au Sud. S'exprimant au funérailles à Kherbet Selm (caza de Bint Jbeil), Nabil Kaouk a précisé que la riposte du Hezbollah aux attaques israéliennes visait « des sites-clés sur le plateau du Golan, la base de Meron et la ville de Kiryat Shmona ».

Les obsèques du combattant du Hezbollah tué à Kherbet Selm. Mountasser Abdallah/L'Orient-Le Jour

Plusieurs députés du parti chiite, des personnalités religieuses et des habitants de la région ont assisté aux obsèques à Kherbet Selm. M. Kaouk a souligné qu’en abattant le drone,  le Hezbollah a brisé « l'arrogance israélienne ». « Ce drone israélien, autrefois fier, gît maintenant en morceaux sous les pieds des combattants de la résistance », a-t-il ajouté. Il a enfin affirmé que « la chute du drone marque une nouvelle étape dans la confrontation, et la période qui suivra cet incident ne sera pas la même qu'auparavant », sans donner plus de détails.

Selon les médias israéliens, le combattant tué était un commandant régional du Hezbollah.

Le Hezbollah n'a pas mentionné son grade. L'Orient Today a tenté à plusieurs reprises de joindre le parti pour obtenir des précisions, en vain. Depuis le 8 octobre, le Hezbollah n'a confirmé le grade que d'un seul de ses miliciens tués, Wissam Tawil, tué lors d'une attaque israélienne en janvier, le qualifiant de « commandant militaire ».

Nabil Kaouk, membre du conseil central du Hezbollah, a affirmé mardi que la destruction la veille d'un grand drone israélien marquait une « nouvelle phase dans la confrontation » avec Israël, après que combattants du parti ont utilisé lundi un missile sol-air et abattu un drone israélien Hermes-450, d'une valeur de 2 millions de dollars, qui avait violé l'espace aérien libanais dans le...

commentaires (4)

"En abattant un drone israélien, le Hezbollah ouvre une « nouvelle phase »"... que c'est vrai!! La nouvelle phase pour Israël? Une avance technologique et une suprématie certaine. La nouvelle phase pour le liban? Un saut inouïe vers l'ère de pierre, roche, caillou, ruine... Yallah, enjoyyyyy!

Wlek Sanferlou

14 h 10, le 28 février 2024

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • "En abattant un drone israélien, le Hezbollah ouvre une « nouvelle phase »"... que c'est vrai!! La nouvelle phase pour Israël? Une avance technologique et une suprématie certaine. La nouvelle phase pour le liban? Un saut inouïe vers l'ère de pierre, roche, caillou, ruine... Yallah, enjoyyyyy!

    Wlek Sanferlou

    14 h 10, le 28 février 2024

  • LA MAJORITÉ DES PATRIOTES CONSIDÈRENT L’IRAN COMME PREMIER ENNEMI QUI LES EMPÊCHE DE VIVRE LIBREMENT VIA LE HEZBOLLAH.

    Gebran Eid

    20 h 36, le 27 février 2024

  • Ma boule de crystal me dit qu'il semble que bientôt le Liban sera entièrement libéré du parti persé, corps et biens, mais à quel prix exhorbitant elle ne veut pas me le dire ...

    Remy Martin

    19 h 46, le 27 février 2024

  • Les barbus par ci, les barbus par là, ils décident du sort d'un pays jouent à la guerre nous entrainent dans l'inconnue. Pendant ce temps des villages sont détruits des vergers saccagés des gens déplacés et en difficulté .... mais de ça le barbu n'en a cure il a des maîtres à satisfaire et une réthorique mensongère bien rodée.

    Zeidan

    19 h 16, le 27 février 2024

Retour en haut