Rechercher
Rechercher

Politique - Focus

Nasrallah aux Américains: « Mettez fin à l'agression israélienne à Gaza, et nous parlerons par la suite »

Lors de son discours, le secrétaire général du Hezbollah s’est adressé aux familles impactées par les combats, leur affirmant que leur sacrifices « ont des effets sur toute la région ».

Nasrallah aux Américains: « Mettez fin à l'agression israélienne à Gaza, et nous parlerons par la suite »

Hassan Nasrallah prononçant son discours sur un écran géant lors d'une cérémonie d’hommage à Wisam Tawil, commandant militaire assassiné du Hezbollah, à Kherbet Selm, au Liban-Sud, le dimanche 14 janvier. Photo Mohamoud Zayyat

Comme un air de déjà-vu. Lors de son discours dimanche, le secrétaire général du Hezbollah Hassan Nasrallah a repris dans les grandes lignes les points forts de son allocution du vendredi 5 janvier, après la fin de la guerre à Gaza. « Mettez fin à...
Comme un air de déjà-vu. Lors de son discours dimanche, le secrétaire général du Hezbollah Hassan Nasrallah a repris dans les grandes lignes les points forts de son allocution du vendredi 5 janvier, après la fin de la guerre à Gaza. « Mettez fin à...

commentaires (19)

Il me semble que HN a parlé aussi des journalistes et généraux de l'entité sioniste. Parler de soldats démotivés, cela me fait rire.

Dorfler lazare

17 h 11, le 15 janvier 2024

Tous les commentaires

Commentaires (19)

  • Il me semble que HN a parlé aussi des journalistes et généraux de l'entité sioniste. Parler de soldats démotivés, cela me fait rire.

    Dorfler lazare

    17 h 11, le 15 janvier 2024

  • Un-shtayn, connu pour ses calculs concis sur le revers d'une enveloppe: 156 martyrs ÷ 52 semaines par an = nbr de discours fleuve par semaine, que doit nous débiter sa samaha. Please please issraiiil, arrêter notre torture

    Wlek Sanferlou

    13 h 43, le 15 janvier 2024

  • Talk is cheap when it comes to the displaced families. Lebanon has neither benefit nor any stake in the war that Hezbollah has dragged an unwilling and destitute country into . The hezb has already led us into the abyss now he’s doubling down and digging deeper.

    EL KHALIL ABDALLAH

    13 h 30, le 15 janvier 2024

  • Il essaie de vendre son tapis iranien volant aux américains, what a silly joke et entre-temps il sacrifie le Liban qu’il a abandonné depuis belle lurette pour sa cause iranienne.

    Wow

    13 h 09, le 15 janvier 2024

  • La liberté et l'honneur ont un prix exorbitant (se référant aux conditions de notre vie ici-bas). Certains abandonneraient le respect de leur âme pour jouir de quelques plaisirs sur terre : toute la difficulté des épreuves qui nous pousse à ne pas arriver à déterminer clairement nos ennemis ou nos amis. Attention ! Si nous ne comprenons pas la ruse du diable qui nous donne des petites choses et nous enlève les grandes ! Car l'homme n'emporte rien d'autre, que sa vertu et ses bonnes œuvres.

    peacepeiche@gmail.com

    11 h 07, le 15 janvier 2024

  • traîtrise

    Attié Adel

    10 h 31, le 15 janvier 2024

  • C’est Hassoun qui donne les directives aux américains pour arrêter la guerre et s’imposer comme le sauveur et le seul décideur du sort de la région maintenant? En qualité de quoi SVP? Il mise sur les armes qu’il détient et sur l’appui de ses maîtres qui sont dans leurs petites chaussettes suite aux attentats qu’ils viennent de subir sur leur sol? Au lieu de veiller sur leur peuple, il le menace de représailles si par malheur il oserait réclamer ses droits à la dignité et à la sécurité. Quelle prouesse de ce régime sanguinaire. A suivre…

    Sissi zayyat

    10 h 27, le 15 janvier 2024

  • Cause toujours tu nous intéresses.On attend comme pour les Houthis une réplique qui convient pour voir sa réaction. Il parle de l’armée israélienne fatiguée par 100 jours de guerre pour défendre leur population alors que ses combattants envoyés au casse pipe ont déjà plusieurs combats et plusieurs défaites dans les gencives. En Syrie, au Yémen, et partout où ils ont été dépêché pour servir de chair à canon pour les beaux yeux des Mollahs. Les libanais refusent d’être sacrifiés pour le barbu qui ne cesse de faire monter les enchères afin de faire plier en se servant des civils morts pour rien.

    Sissi zayyat

    10 h 15, le 15 janvier 2024

  • de fanfaronnades a fanfaronnades, grace a lui et ses semblables on recule a une vitesse grande v....mais lui a une vision sur 300 ans, quand il sera beaucoup trop tard pour lui demander des comptes

    Elementaire

    08 h 10, le 15 janvier 2024

  • Nasrallah dit des victimes civiles du Liban-Sud que "leurs sacrifices ont des effets sur toute la région". Je pense que leurs parents et amis seront heureux de l’apprendre!. Le mot "sacrifice" est parfaitement bien choisi. Il s’agit bien de sacrifices humains offerts au dieu de la guerre pour une cause qui leur est totalement étrangère.

    Yves Prevost

    08 h 09, le 15 janvier 2024

  • La seule capacite du Hezb est sa capacite de nuire au Liban. Pour le reste, c'est des rodomontades sans effet, en tout cas en ce qui concerne Israel. Apres avoir mis le Liban entier en faillite, voila que le Hezb est lui meme failli.

    Michel Trad

    22 h 39, le 14 janvier 2024

  • Le Secrétaire général n’est pas défaitiste. Il connaît bien à l’avance l’issue des combats à grande échelle, comme celles des négociations. Il préfère sortir gagnant par la voie diplomatique, au grand regret des hystérisés par la cause palestinienne qui rêvaient d’un "pourvu qu’il nous remet ça"… Je lui reconnais des qualités essentielles, le pragmatisme, le sens de la prise du risque, et surtout la patience d’un feu vert qui n’arrive pas. Assez de morts dans ses rangs, et le spectacle de désolation de Gaza très chère à son cœur n’ont pas eu raison de son moral, mais il préfère le dialogue ..

    Nabil

    21 h 47, le 14 janvier 2024

  • Personellement je ne vois aucune issue ax problemes du Moyen-Orient sans la neutralisatioin TOTALE de l'Iran. Il s'en suivra beaucoup d'economie de malheurs dans tous les domaines a moyen et long termes.

    Remy Martin

    21 h 15, le 14 janvier 2024

  • Il vit en dehors de la réalité Il ne considère aucun Aucun intérêt pour le Liban et pour les libanais

    william semaan

    20 h 43, le 14 janvier 2024

  • Dis Hassan Le Grand, conmbien de Libanais ont quitter leur maisons de par ta faute ? Le diras-tu jamais ?

    Remy Martin

    20 h 35, le 14 janvier 2024

  • BLA...BLA..BLA ....Comme toujours il parle pour ne Rien dire...

    Emile G

    20 h 28, le 14 janvier 2024

  • Il vaut mieux un mauvais arrangement qu’un bon procès de honore Balzac. Une mauvaise paix qu’une bonne guerre de Mohamed MELHEM . Qui veut la paix prépare la guerre d’un officier prussien Clausewitz. Donc, faisons la mauvaise paix que la bonne guerre..Allez Biden, mettez vous à l’ouvrage, et vous Macron, et vous Trudeau. Si je choisis Macron, c’est parce que c’est mon président, si je choisis Biden, c’est parce qu’il est le président de la plus grande puissance mondiale et si j’ai choisis Trudeau, c’est parce qu’il un très bon et brave premier ministre tout comme son père due j’admirais beauco

    Mohamed Melhem

    20 h 22, le 14 janvier 2024

  • -METTEZ FIN A L,AGRESSION, -POURQUOI SEULE ISRAELIENNE ? -LES FLOTTES ET LES AVIONS ? -DE LES CITER, PLUS LA PEINE ? -L,URGENCE EST DE DISCUTER, -DE FAIRE DES CONCESSIONS, - PAR MIKO ET PAR PERCHE, -POUR DE LOCALES CESSIONS, -EN EXEMPLE LA MAINMISE, -ET LE FRANJU POUR SURPRISE ? -PACTISER AVEC LE DIABLE, -CONTRE SES FRERES AFFABLES ? -C,EST PLUS QU,UN PIEGE EN LA MISE. - C,EST UNE ABJECTE TRAITRISE.

    MON CLAIR MOT A GEAGEA CENSURE

    19 h 49, le 14 janvier 2024

  • Mais oui, mais oui... Ils n'ont pas peur de mourir et c'est pour cela qu'ils ont laissé Gaza toute seule... Parler ? Pourquoi nous devrions parler avec quelqu'un qui ne croit pas du tout, ni à une démocratie, ni à un état Laïc ! Ne rêve que de mettre dehors toutes personnes, de n'importe quelles ethnies dehors du Liban ou du Moyen-Orient. Pourquoi je parlerais avec un personne que je sais pertinemment, qu'il ne laissera jamais tomber ses armes. Qui un moment où un autre, va se retourner et nous donner un coup de coteau dans le dos. Pourquoi je parlerais avec Nasrallah ?

    Marwan Takchi

    19 h 40, le 14 janvier 2024

Retour en haut