Rechercher
Rechercher

Politique - Éclairage

Quand Beyrouth est poussé par le Hezbollah... vers un accord avec Israël

Dans son discours vendredi, Hassan Nasrallah s’est dit prêt à des négociations après la guerre à Gaza. Trois jours plus tard, Nagib Mikati lui emboîtait le pas...

Quand Beyrouth est poussé par le Hezbollah... vers un accord avec Israël

Le Premier ministre sortant Nagib Mikati aux côtés du chef de la Finul Aroldo Lazaro Saenz, à Naqoura, le 24 octobre 2023. Photo diffusée par la force onusienne

Hassan Nasrallah a donné le « la ». Vendredi, , le secrétaire général du Hezbollah a entrouvert la porte à un règlement politique avec Israël pour stabiliser à long terme le Liban-Sud. À peine trois jours plus tard, le Premier ministre...
Hassan Nasrallah a donné le « la ». Vendredi, , le secrétaire général du Hezbollah a entrouvert la porte à un règlement politique avec Israël pour stabiliser à long terme le Liban-Sud. À peine trois jours plus tard, le Premier ministre...

commentaires (16)

Le Hezbollah ne rendra jamais ses armes sans que son infrastructure n'est été grandement détruite et que la seule force sur le terrain soit l’armée Libanaise. Ne nous faisons pas d'illusion, le Hezbollah disparaîtra même politiquement s'il n'a pas ses armes. Les trahisons a gogo sont une indication claire qu'il n'a plus d’environnement social suffisant derrière lequel il peut se cacher. Il a fondu comme neige au soleil. Le Hezbollah et ses alliés perdent toutes les élections internes, surtout auprès de la jeunesse, et ne sont pas prêtent a les récupérer. L'avenir est a nous!

Pierre Christo Hadjigeorgiou

09 h 19, le 11 janvier 2024

Tous les commentaires

Commentaires (16)

  • Le Hezbollah ne rendra jamais ses armes sans que son infrastructure n'est été grandement détruite et que la seule force sur le terrain soit l’armée Libanaise. Ne nous faisons pas d'illusion, le Hezbollah disparaîtra même politiquement s'il n'a pas ses armes. Les trahisons a gogo sont une indication claire qu'il n'a plus d’environnement social suffisant derrière lequel il peut se cacher. Il a fondu comme neige au soleil. Le Hezbollah et ses alliés perdent toutes les élections internes, surtout auprès de la jeunesse, et ne sont pas prêtent a les récupérer. L'avenir est a nous!

    Pierre Christo Hadjigeorgiou

    09 h 19, le 11 janvier 2024

  • Le Liban a besoin d'urgence un président! N'oublions pas tous les espions qui travaillent pour Israél, et qui sont avec le Hezbollah!! Il est tenps de retrouver notre indépendance totale, sans jamais oublier les massacres des Palestiniens par Israél, et la complicité du Hezbollah! La population des VRAIS Libanais doit s'unir pour retrouver notre Liban INDÉPENDANT!!

    Hélène Somma

    20 h 34, le 10 janvier 2024

  • - L,UN N,EST PLUS. IL FUT LE PIRE.- MIKO LES ASTRES ADMIRE. - QUAND A L,IMBERBE PERCHE, - AU BARBU EST ATTACHE. - DE CES BOITES LA SYNTHESE, - MANQUE JUSQUES DE PROTHESE. - FALLAIT LES ENTURBANNES, - AU DIABLE LES ENVOYER.

    LA LIBRE EXPRESSION

    20 h 06, le 10 janvier 2024

  • JE SUIS TRES HEUREUX DE VOIR DERNIEREMENT DES COMMENTAIRES DE MR. UMBERTO DRAGHI

    LA LIBRE EXPRESSION

    19 h 33, le 10 janvier 2024

  • -LES TROIS ! CHAQUE PRESIDENCE, -HONTEUSE LA DECADENCE,-AVOUA L,ORDRE RECU,-DE LEUR MAITRE LE BARBU,-QU,AVEC CEUX QU,ON EST EN GUERRE,-FAUT DEMARQUER LA FRONTIERE -MARITIME POUR AFFAIRE, -ET L,OR NOIR QU,ON RECUPERE.- QUITTE AVEC NOTRE ENNEMI -QU,ON S,EMBRASSE COMME AMIS,-PUISQUE A CHACUN SON PROFIT,-ET NOUS AUTRES TOUT AUSSI.-LES MAFIEUX SONT OCCUPES,-LE PEUPLE A DEVALISER.-NOTRE PROFIT EST LEGAL,-FOI DE BARBU ILLEGAL. -NOUS VENDONS LA LOI PERSANE.-QUI NOUS CROIT EST UN GRAND ANE.-NOUS SOMMES LA POUR RESTER,-POUR VOUS TENIR EN OTAGES,-NOS MOEURS POUR VOUS IMPOSER,-QUI DENIE FAIT SES BAGAGES.

    LA LIBRE EXPRESSION

    19 h 25, le 10 janvier 2024

  • His Master Voice

    DRAGHI Umberto

    18 h 45, le 10 janvier 2024

  • Merci pour ce titre qui en dit long sur l'occupation du Liban par l'Iran. Nous le savons tous que personne ne se préoccupe du génocide des pauvres palestiniens de Gaza. Le Hezb est maintenant prêt à négocier ? A-t-il oublié sa promesse de libérer Jérusalem ? Il n'y a de plus aveugle que celui qui ne veut pas voir !

    Le borgne

    13 h 22, le 10 janvier 2024

  • Pourquoi le HB se retirerait jusqu’au nord du Litanie une fois que le Liban aurait eu l’accord voulu avec Israël. C’est un non sens. HB n’est plus en état de négocier sur la possession de ses armes offertes par un pays étranger et doit donc les déposer sans autre condition. Le Liban a besoin de récupérer sa souveraineté et sa démocratie, et ça n’est pas en autorisant le HB à garder ses armes, où qu’il se trouve, qui va lui faciliter la tâche. S’il refuse de le faire, c’est qu’il envoie un msg clair que ses armes ne sont là que pour usurper notre pays. L’armée doit assurer notre sécurité.

    Sissi zayyat

    11 h 06, le 10 janvier 2024

  • Le discours du Sayed de Vendredi ne donne aucunement l'impression que le Hizb est prêt à négocier avec son ennemi juré ni sur un cesser le feu ni un retrait jusqu’à la ligne Litani. Ce que le Sayed a dit est que le moment est propice pour libérer Shabaa, sous entendu par la force. Il ne faut pas rêver...

    Raed Habib

    08 h 37, le 10 janvier 2024

  • Bonne analyse. merci! On peut esperer.....une solution est, peut etre possible......

    Sabri

    06 h 33, le 10 janvier 2024

  •  "Hassan Nasrallah s’est dit prêt à des négociations après la guerre à Gaza. Trois jours plus tard, Nagib Mikati lui emboîtait le pas ". Bien entendu, Mikati, qui n’est que le {remier Ministre, ne pouvait rien dire ni faire sans les directives du chef de l’État, Hassan Nasrallah.

    Yves Prevost

    05 h 45, le 10 janvier 2024

  • Il est temps pour le Hezbollah de parler de paix et de retirer ses hommes hors des frontières jouxtants le fleuve litani et les israéliens de se retirer des fermes de Chebaa. Et qu’en est il de leurs retraits de Kfarchouba et de Ghadar. Et surtout de parler de la reconnaissance d’un état palestinien aux frontières de 1967, ce serait une victoire principalement pour le Hamas qui a fait fléchir Israël et le Hezbollah. Comme ça, je pourrais inviter mes amis juifs ANTISIONISTES au Liban leur rendre une visite et faire un pèlerinage à AL QOD ET Y PRIER DANS LA MOSQUÉE bâti par Omar Ibn El Khattar

    Mohamed Melhem

    03 h 23, le 10 janvier 2024

  • "un prix politique conséquent en échange d’une désescalade."... la désescalade inclue-t-elle d'offrir comme martyrs des dirigeants de la moumanaa et hamas...??

    Wlek Sanferlou

    02 h 07, le 10 janvier 2024

  • Ca yes ? ils commencent a sentir le roussis ? le sayyed commence a avoir peur ?. Veuillez élire un president deja .... et ... ensuite, ce n est pas un retrait derrière le Litani que les Libanais veulent, mais la dissolution pure et simple des armes du Hezbollah

    Aboumatta

    01 h 37, le 10 janvier 2024

  • Avec les millions de refugies syriens et palestiniens qui ont envahi et occupent le Liban, avec la demographie galopante de ces refugies et des souches libanaises demunies qui devorent l'espace vital pour la survie ecologique voire existentielle du Liban, recuperer quelques metres carres de territoire n'est qu'une distraction pour une populace qui essaie d'oublier ses miseres, car elle se produirait sur les lambeaux d'un pays en chute libre, qui etouffe et s'enterre dans sa tombe en beton.

    Jacques Saleh, PhD

    01 h 16, le 10 janvier 2024

  • Ce serait un bon début. Espérons.

    LE FRANCOPHONE

    00 h 43, le 10 janvier 2024

Retour en haut