Rechercher
Rechercher

Économie - Restauration

Nayla.co, un concept store, un café et un bistrot sous un même toit à Achrafieh

Le montant des fonds propres investis se situe autour de 200 000 dollars. 

Nayla.co, un concept store, un café et un bistrot sous un même toit à Achrafieh

Chez Nayla.co, le ticket moyen est de 25 dollars. Photo DR

Si la date du 7 octobre 2023 est désormais entrée dans l’histoire, avec le déclenchement de la guerre entre le Hamas et Israël et ses risques régionaux, cela a aussi été le jour d’ouverture à Achrafieh de Nayla.co, un nouveau concept store, mais qui fait surtout office de café, voire de bistrot. Une ambiance cozy pour un lieu de quartier convivial. « C’était mon rêve ! J’adore le café, alors j’ai décidé de créer un concept store où je pourrais combiner tout ce que je fais et le partager avec les autres », explique fièrement la fondatrice, Nayla Abboud.

Du made in Lebanon, conçu par la gérante, sa famille et ses amis, en passant par des bijoux en or, des pièces de céramique, du miel, ou encore des objets en verre recyclé et des savons bio, est ainsi proposé à la vente pendant que les clients sirotent leur café. « Je voulais un lieu à taille humaine et chaleureux où les clients auraient envie de revenir », explique-t-elle. Décoratrice d’intérieur, Nayla Abboud a pensé chaque mètre carré de Nayla.co : « Je déteste le blanc. Chaque couleur est spécifiquement choisie afin de créer une ambiance familiale. » Le café comporte 26 places assises, avec une petite terrasse sur le trottoir.

Lire aussi

The Three Brothers, au nom des frères Malak et des genévriers du Liban

Au menu, au-delà d’une large sélection de cafés, l’offre comporte des bouchées, à l’instar des champignons portobello au brie, ou des sandwiches au thon et des croque-monsieur, en sus de plats principaux. On y trouve aussi des cocktails comme le fameux expresso martini revisité maison, ainsi que de nombreux vins italiens et libanais. Le ticket moyen est de 25 dollars. L’équipe, elle, a été soigneusement sélectionnée par Nayla Abboud : « Je voulais une bonne ambiance entre les employés, c’est vraiment ce qui m’importe. Je veux que le client ait la meilleure expérience possible, dès le moment où il pose le pied dans le café, jusqu’au repas et un service parfaits. »

Seule aux commandes

Diplômée en architecture d’intérieur de l’ALBA à Beyrouth, Nayla Abboud a émigré en Algérie en 2006, avant de s’installer trois ans plus tard à Abidjan en Côte d’Ivoire jusqu’en 2012, lorsqu’elle est rentrée dans la capitale libanaise où elle a lancé sa propre entreprise : Nayla.co. « J’adore la décoration d’intérieur, mais je voulais créer un espace qui me ressemble dans les moindres détails. » C’est ainsi que naît Nayla.co, le concept store. « Je suis seule dans cette aventure. Je n’aime pas avoir des partenaires mais, sans l’aide de mon mari, je n’aurais pas pu me lancer. »

Le montant des fonds propres investis se situe autour de 200 000 dollars. « Je ne m’attendais pas à une telle somme, mais je suis fière d’avoir investi, malgré toutes les remarques des personnes qui me disaient : “Mais es-tu sûre de vouloir encore investir dans ce pays ?” » Si l’entrepreneuse se concentre désormais sur cette première expérience dans le domaine de la restauration, elle ne compte pas s’arrêter là et aimerait « ouvrir une maison d’hôte à la montagne ou sur la côte ».


Si la date du 7 octobre 2023 est désormais entrée dans l’histoire, avec le déclenchement de la guerre entre le Hamas et Israël et ses risques régionaux, cela a aussi été le jour d’ouverture à Achrafieh de Nayla.co, un nouveau concept store, mais qui fait surtout office de café, voire de bistrot. Une ambiance cozy pour un lieu de quartier convivial. « C’était mon rêve ! J’adore...
commentaires (2)

Bonne chance et bon courage. ( Bravo )

LE FRANCOPHONE

13 h 55, le 11 décembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Bonne chance et bon courage. ( Bravo )

    LE FRANCOPHONE

    13 h 55, le 11 décembre 2023

  • Endroit très agréable. Bon courage !

    Abdallah Barakat

    18 h 07, le 10 décembre 2023

Retour en haut