Rechercher
Rechercher

Cette combinaison de photos créée le 30 novembre 2023 montre des enfants palestiniens posant pour une photo le 16 novembre 2023, dans la cour d'une école publique à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, tenant un jouet qu'ils ont emporté avec eux. lorsqu'ils ont fui le nord de Gaza. Photo Mohammed ABED/AFP

Direct Moyen-Orient

Les houtis mettent en garde Israël contre une reprise des combats à Gaza : Jour 55 de la guerre Hamas - Israël

Ce qu’il faut retenir

Des missiles israéliens explosent au-dessus du Liban-Sud.

Deux soldats israéliens légèrement blessés dans une attaque à la voiture-bélier contre un barrage en Cisjordanie occupée.

Deux otages israéliennes libérées par le Hamas sont arrivées en Israël.


22:02 heure de Beyrouth

Nous vous remercions d'avoir suivi notre couverture en direct de la guerre entre le Hamas et Israël. Nous poursuivrons notre couverture du conflit dès demain matin.

21:01 heure de Beyrouth

Le porte-parole militaire des houthis, Yehya Sary, a confirmé que le groupe était "tout à fait prêt à reprendre ses opérations militaires contre Israël [...] si [ce dernier] décide de reprendre son agression contre Gaza".

M. Sary a ajouté, dans une déclaration publiée sur X, que les houthis "n'hésiteront pas à étendre leurs opérations militaires contre l'entité israélienne pour y inclure des cibles auxquelles [Israël] ne s'attend pas sur terre ou en mer".

Il a ajouté que les houthis "continueront à bloquer les navires israéliens en mer Rouge et prendront d'autres mesures pour assurer la pleine application de cette décision".

Enfin, il a assuré que les opérations militaires du groupe "cesseront dès que l'agression israélienne contre le peuple palestinien dans la bande de Gaza prendra fin".

21:00 heure de Beyrouth

Les États-Unis poursuivront leurs efforts avec le Qatar et l'Égypte pour prolonger une pause humanitaire dans la guerre entre Israël et le Hamas à Gaza, a déclaré jeudi la Maison Blanche.

John Kirby, le porte-parole du département de la Défense, a aussi déclaré que les États-Unis soutiendront Israël s'il décide de poursuivre le combat contre le Hamas, a rapporté Reuters.

20:29 heure de Beyrouth

Le directeur des médias du terminal de Rafah a déclaré que seuls sept camions de carburant et de gaz sont entrés dans le terminal aujourd'hui, selon Al-Jazeera.

20:25 heure de Beyrouth

Le chef d'état-major israélien, Herzi Halevi, a déclaré au secrétaire d'État américain, Anthony Blinken, que l'opération israélienne à Gaza « durera encore plus que quelques semaines », selon le site d'information israélien « Walla ».

Anthony Blinken a lui expliqué que l’administration Biden craint que la poursuite des opérations de l’armée israélienne à Gaza, en particulier dans l’ampleur et l’intensité avec lesquelles elles sont actuellement menées, n’augmente considérablement la pression internationale sur Israël et les États-Unis, selon "Walla."

20:03 heure de Beyrouth

URGENT

Des missiles ont été lancés à partir de la bande de Gaza vers "l'enveloppe de Gaza", selon le correspondant de la chaîne saoudienne al-Hadath. "L'enveloppe de Gaza" est une expression utilisée pour désigner les zones peuplées en territoire israélien situées à moins de 7 kilomètres de la frontière avec l'enclave.

Dans le même temps, Haaretz a rapporté que le Dôme de fer a été activé dans les communautés frontalières de Gaza et que la raison de cette activation est toujours en cours d'examen. En outre, citant la 12e chaîne israélienne, al-Jazeera a fait état d'une opération d'interception de missiles au-dessus de la ville israélienne de Netivot.

19:26 heure de Beyrouth

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) Karim Khan s'est rendu en Israël « à la requête et à l'invitation » de survivants et de familles de victimes de l'attaque du Hamas du 7 octobre, a annoncé jeudi la juridiction. Lire ici.

19:25 heure de Beyrouth

Le personnel et les volontaires du Croissant-Rouge palestinien ont reçu 1 132 camions d'aide via le point de passage de Rafah depuis le début de la trêve jusqu'à mercredi, a annoncé jeudi l'organisation sur X (anciennement Twitter).

18:38 heure de Beyrouth

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré qu'Israël poursuivrait la guerre jusqu'à « la libération de tous les otages [israéliens], l'élimination totale du Hamas et la garantie qu'aucune menace de ce type ne viendrait plus jamais de Gaza », selon un message publié sur X par le porte-parole de M. Netanyahu pour le monde arabe, Ofir Gendelman.

« Le Hamas essaie de nous assassiner partout », a ajouté M. Netanyahu après avoir rencontré le secrétaire d'État américain Anthony Blinken. « Nous avons juré, j'ai juré, d'éliminer le Hamas. Rien ne nous arrêtera », a poursuivi le Premier ministre israélien.

Par ailleurs, M. Netanyahu a ordonné la démolition des maisons de deux Palestiniens ayant commis un attentat à Jérusalem plus tôt dans la journée, tuant trois personnes et en blessant d’autres, selon M. Gendelman. Le Premier ministre israélien a également ordonné une campagne d'arrestations massives de ceux qui ont soutenu et dirigé les attaquants.

18:36 heure de Beyrouth

La libération de la Franco-Israélienne Mia Shem, qui était aux mains du Hamas, est "une grande joie que je partage avec sa famille et tous les Français", a déclaré le président français Emmanuel Macron sur la plateforme X.

"J'exprime aussi ma solidarité avec tous ceux qui restent otages du Hamas. La France agit avec ses partenaires pour obtenir leur libération dès que possible", a-t-il ajouté.

18:35 heure de Beyrouth

"La France condamne avec la plus grande fermeté l'attaque terroriste perpétrée ce jour à Jérusalem et revendiquée par le Hamas, faisant au moins trois morts et plusieurs blessés", selon un bref communiqué de la porte-parole du ministère des affaires étrangères, Anne-Claire Legendre, rapporte l'AFP.

18:08 heure de Beyrouth

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken a rencontré le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à Ramallah jeudi, rapporte le département d'État américain, selon Reuters. Au cours de leur entretien, M. Blinken et M. Abbas ont abordé les efforts en cours pour accélérer l'acheminement de l'aide humanitaire à Gaza. Ils ont exploré la possibilité de maximiser les pauses humanitaires à cette fin, ajoute le département d'État américain. En outre, M. Blinken a fermement condamné "la violence extrémiste" contre les civils palestiniens en Cisjordanie et a déclaré qu'il "continuerait d'insister pour que les responsables" répondent pleinement de leurs actes.

17:55 heure de Beyrouth

L'armée israélienne a annoncé que les ”deux otages israéliennes", d'abord remises au Comité international de la Croix-Rouge (CICR) dans la bande de Gaza, étaient désormais "en Israël", a rapporté l'AFP.

17:41 heure de Beyrouth

Les forces de sécurité israéliennes ont arrêté 23 personnes "recherchées" en Cisjordanie occupée, a déclaré un porte-parole de l'armée, selon Haaretz. L'armée précise qu'une dizaine des personnes arrêtées sont des "agents du Hamas".

D'après des organisations de défense des prisonniers palestiniens, Israël a procédé à l'arrestation d'au moins 133 Palestiniens de Jérusalem-Est et de Cisjordanie au cours des quatre premiers jours de la trêve.

Pendant cette période, 150 prisonniers palestiniens ont été libérés, ce qui équivaut presque au nombre d'arrestations effectuées.

17:40 heure de Beyrouth

L’une des deux otages libérées par le Hamas est une franco-israélienne, a annoncé l’ambassade d’Israël en France sur son compte X.

17:27 heure de Beyrouth

URGENT

Cinq obus d'artillerie sont tombés dans les environs de Marwahine (caza de Tyr) dans le Liban-Sud, ont indiqué des sources de sécurité et des habitants à notre correspondant dans la région, Mountasser Abdallah.

Le correspondant d'al-Manar, la chaîne du Hezbollah, a rapporté cette même information, ajoutant que les obus sont tombés à proximité d'une position de la Finul dans la région. Il a également mentionné que des obus ont visé les environs de Ramiyé (caza de Bint Jbeil).

17:00 heure de Beyrouth

URGENT

L'armée israélienne a annoncé que "deux otages israéliennes" ont été remises au Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et étaient "en route pour Israël", après avoir été libérés par le Hamas, a rapporté l’AFP. "D'autres otages israéliens seront remis au CICR dans les prochaines heures", précise aussi l'armée israélienne.



16:48 heure de Beyrouth

Dans un pays où chaque famille ou presque compte un soldat, la question relève de l'intime. Des négociations entre Israël et le mouvement palestinien Hamas vont devoir aborder l'épineux dossier des militaires israéliens retenus en otages dans la bande de Gaza. Plus d'informations ici.

16:33 heure de Beyrouth

Tout en essayant de remplir leur mandat de maintien de la paix, les soldats de l'ONU déployés le long de la frontière libanaise avec Israël pendant les pires hostilités depuis près de 20 ans ont une autre préoccupation urgente : assurer la sécurité de leurs propres forces. Plus d'informations ici.

16:10 heure de Beyrouth

Israël a annoncé jeudi rappeler « pour consultations » son ambassadrice en Espagne après des propos « scandaleux » du Premier ministre Pedro Sanchez sur les opérations militaires israéliennes dans la bande de Gaza.

16:05 heure de Beyrouth

Des responsables israéliens et américains discuteraient de l'idée d'expulser de Gaza des milliers de militants  afin d'écourter la guerre, a rapporté le Wall Street Journal.

Le WSJ compare cette idée à l'accord négocié par les États-Unis ayant permis au leader palestinien Yasser Arafat et à des milliers de combattants de fuir Beyrouth pendant le siège de la capitale libanaise par Israël en 1982.

Une proposition sur la manière de gouverner la bande de Gaza post-Hamas, élaborée par le think tank de l'armée israélienne et consultée par le WSJ, commencerait par la création de ce qu'il appelle des "zones de sécurité sans Hamas", qui seraient dirigées par une nouvelle autorité de Gaza soutenue par l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis.

Enfin, toujours selon le WSJ, un haut fonctionnaire israélien a déclaré qu'il n'était pas certain que les combattants du Hamas accepteraient l'option de l'exil si elle leur était proposée.

15:22 heure de Beyrouth

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken a demandé jeudi en Israël au Premier ministre Benjamin Netanyahu de "protéger les civils" dans le sud de la bande de Gaza si la trêve avec le Hamas palestinien devait finir et les opérations militaires reprendre.

Lors de leur entrevue à Tel-Aviv, M. Blinken "a souligné la nécessité d'assurer les besoins humanitaires et la protection des civils dans le sud de Gaza avant toute opération militaire", selon un compte-rendu du département d'Etat cité par l'AFP. Il a également exhorté la justice israélienne à traduire "les colons extrémistes qui commettent des actes de violence contre les Palestiniens en Cisjordanie" occupée.

15:06 heure de Beyrouth

En image : Un militaire égyptien observe un avion qatari chargé d'aide humanitaire à destination de Gaza, le 30 novembre à l'aéroport d'al-Arich en Egypte.

(Photo REUTERS/Mohamed Abd El Ghany)

15:04 heure de Beyrouth

Le pape François a exhorté le président israélien Isaac Herzog à ne pas "combattre la terreur par la terreur", lors d'un appel téléphonique passé à la fin du mois d'octobre et dont l'existence n'a pas été révélée, rapporte le Washington Post.

Selon le quotidien américain, M. Herzog s'est opposé aux commentaires du pape lors de l'appel, arguant que le gouvernement israélien faisait ce qu'il fallait à Gaza pour se défendre. Le souverain pontife a répondu à M. Herzog que si les responsables de l'attaque du 7 octobre devaient rendre des comptes, les civils ne devaient pas en payer le prix également.

Les Israéliens, estimant que l'échange était "mauvais", ont décidé de ne pas rendre l'appel public.

Le pape a vivement critiqué les bombardements israéliens sur Gaza, qui ont fait plus de 14.000 morts, dont une grande majorité de civils, et a déclaré le 22 novembre, lors d'un discours prononcé sur la place Saint-Pierre, que les combats avaient "dépassé le stade de la guerre, c'est du terrorisme". Il s'agit de terrorisme".

14:59 heure de Beyrouth

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken s'est rendu à Ramallah, en Cisjordanie occupée, où il a rencontré le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, a constaté l'AFP.

M. Blinken est arrivé au siège de l'Autorité palestinienne en convoi blindé, peu après s'être entretenu dans la matinée avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Jérusalem.

14:56 heure de Beyrouth

Vous êtes tous les jours plusieurs milliers à suivre notre couverture en temps réel des développements de la guerre entre le Hamas et Israël, et nous vous en remercions.

Nos équipes sont mobilisées pour vous fournir une information de qualité : reportages, récits, témoignages, portraits, vous pouvez suivre toutes nos publications en rejoignant notre groupe WhatsApp.

Ca se passe par ici.

14:55 heure de Beyrouth

Nos journalistes sont mobilisés pour vous raconter et décrypter le conflit entre le Hamas et Israël, débuté il y a maintenant plus de cinquante jours. Pour suivre, chaque jour, notre couverture en direct, et accéder à tous nos reportages, analyses, repères, tribunes ➡️ abonnez-vous !

14:38 heure de Beyrouth

L'Organisation mondiale de la santé a déclaré sur le réseau X que, depuis le 7 octobre, elle a "recensé 427 attaques contre les services de santé dans le territoire palestinien occupé". Ces attaques ont fait 566 morts et 758 blessés. "Les soins de santé et les civils doivent être activement protégés", a plaidé l'OMS.

Le Croissant-Rouge palestinien a également déclaré sur X qu'il était "profondément inquiet au sujet de Awni Khattab, notre collègue qui dirige le centre médical d'urgence de Khan Younès, à Gaza. Les forces israéliennes l'ont arrêté (depuis 9 jours) et (jusqu'à) maintenant on ne sait pas où il se trouve".

14:11 heure de Beyrouth

Les négociateurs égyptiens et qataris font pression pour une nouvelle prolongation de deux jours de la trêve à Gaza, avec davantage de libérations de prisonniers et une augmentation de l'acheminement de l'aide humanitaire, rapporte Reuters.

13:59 heure de Beyrouth

Le Hamas libèrera jeudi « dix Israéliens dont deux ont également la nationalité russe », a indiqué à l'AFP une source au sein du mouvement islamiste palestinien.

13:39 heure de Beyrouth

Deux soldats israéliens ont été légèrement blessés dans une attaque à la voiture-bélier contre un barrage en Cisjordanie occupée, a annoncé l'armée israélienne, précisant que l'assaillant avait été « neutralisé ».

« Des soldats présents sur les lieux ont tiré et neutralisé l'assaillant », a indiqué l'armée dans un communiqué, soulignant que les deux militaires blessés avaient été hospitalisés, selon l'AFP.

13:39 heure de Beyrouth

URGENT : Le Hamas a revendiqué l'attaque à l'arme à feu qui a fait trois morts jeudi à Jérusalem et a appelé à une « escalade de la résistance » contre Israël, selon l'AFP.

« Les frères Mourad Nemr (38 ans) et Ibrahim Nemr (30 ans) (...), membres des brigades Ezzedine al-Qassam de Sour Baher », un quartier de Jérusalem-Est « se sont sacrifiés en menant une opération » qui a « tué trois colons et en a blessé d'autres », a précisé le Hamas dans un communiqué. La police israélienne a confirmé que les deux assaillants, des frères de Jérusalem-Est, avaient été abattus.

12:58 heure de Beyrouth

Le ministre israélien de l'Energie Israël Katz a exigé que les membres de la famille de l'auteur présumé de l'attentat à Jérusalem perdent leur carte d'identité de Jérusalem-Est occupée et annexée par Israël.

Dans une publication sur X (ex-Twitter), M. Katz a indiqué que les proches devaient également être privés de toute autre « allocation et de tout autre privilège ». « Nous devons frapper les partisans du terrorisme partout », a-t-il poursuivi.

12:40 heure de Beyrouth

En image : Une mosquée détruite par des frappes israéliennes à Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, le 29 novembre 2023. Photo REUTERS/Mohammed Salem

12:06 heure de Beyrouth

Le président français Emmanuel Macron se rendra samedi au Qatar après la COP28 sur le climat à Dubaï, pour rencontrer l'émir de ce pays médiateur qui joue un rôle clé dans la libération d'otages, a annoncé jeudi l'Elysée.

En marge de la conférence de l'ONU contre le réchauffement climatique organisée aux Emirats arabes unis où il se rend dès jeudi, le président français va également avoir des entretiens avec plusieurs dirigeants de la région en lien avec le conflit au Proche-Orient, parmi lesquels devraient figurer l'Egyptien Abdel Fattah al-Sissi, le prince héritier saoudien Mohammad ben Salmane ou encore le président israélien Isaac Herzog, rapporte l'AFP.

Le détail de son programme doit être précisé dans la journée, au moment où il s'envolera pour Dubaï, mais ce volet diplomatique devrait être conséquent. Emmanuel Macron veut insister pour la libération de tous les otages, alors que cinq Français demeurent considérés comme tels ou portés disparus depuis le 7 octobre, mais aussi pour une prolongation de la trêve négociée à Gaza en vue d'un cessez-le-feu plus durable.

Il espère aussi évoquer avec ses interlocuteurs la nécessité de travailler dès maintenant à remettre sur les rails la solution à deux Etats, israélien et palestinien.

12:01 heure de Beyrouth

Deux missiles israéliens du Dôme de fer ont explosé dans le ciel au-dessus du village de Rmeich, au Liban-Sud, a déclaré une source de l'armée libanaise à L'Orient Today. « Israël soupçonnait une infiltration aérienne, et le (système de défense anti-missiles) Dôme de fer a réagi en tirant deux roquettes », a expliqué la source.

De son côté, la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul) a déclaré à Reuters que l'armée israélienne aurait riposté à des tirs transfrontaliers en provenance du Liban-Sud. Des témoins de l'agence ont entendu des explosions le long de la frontière sud-est du Liban avec Israël.

La Finul a également indiqué à notre publication qu'un "tir a été détecté depuis le Liban, suivi d'une riposte israélienne aux abords de Rmeich". Les Casques bleus n'ont toutefois pas pu confirmer si les tirs depuis le Liban ont atteint leur cible en Israël.

Le Haaretz israélien a rapporté pour sa part que l'armée israélienne a annoncé avoir « intercepté une cible aérienne suspecte qui a traversé le Liban vers Israël » et que les sirènes d'alarme ont été activées dans le nord d'Israël.

Contactée par notre publication, une porte-parole du Hezbollah a affirmé "ne pas avoir de détails" sur l'incident dans l'immédiat.

11:47 heure de Beyrouth

La diplomatie russe a exprimé sa reconnaissance au Hamas après la libération la veille de deux otages retenues, tout en disant travailler à faire libérer les autres ressortissants russes détenus par le groupe islamiste palestinien à Gaza, rapporte l'AFP.

"Nous sommes reconnaissants aux dirigeants du Hamas pour leur réponse positive à nos appels pressant. Nous continuerons à faire le nécessaire pour que les autres Russes détenus dans la bande de Gaza soient rapidement libérés", a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

11:40 heure de Beyrouth

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a affirmé qu'au vu du nombre de victimes civiles à Gaza, il doutait qu'Israël respecte le droit humanitaire international, notant qu'une action militaire dans l'enclave palestinienne n'était pas acceptable.

« Les images que nous voyons et le nombre croissant d'enfants qui meurent m'amènent à douter sérieusement du fait qu'Israël respecte le droit humanitaire international », a déclaré M. Sanchez lors d'une interview accordée à la chaîne de télévision publique espagnole TVE, selon des propos rapportés par Reuters. « Ce que nous voyons à Gaza est inacceptable », a-t-il ajouté. Il a enfin souligné que les pays européens discutent de la reconnaissance d'un État palestinien.

11:20 heure de Beyrouth

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé que le gouvernement « continuera d'étendre la distribution d'armes aux civils » et qu'il s'agit, selon lui, « d'une mesure qui a fait ses preuves à maintes reprises dans la guerre contre le terrorisme meurtrier », rapporte le Haaretz.

Dans un message publié sur Telegram, le Premier ministre israélien a déclaré que « la réaction rapide de deux soldats et d'un civil qui ont éliminé les terroristes a permis d'éviter une attaque plus grave », dans une référence à l'attaque à Jérusalem ce matin.

De son côté, le ministre israélien de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, a déclaré sur X (ex-Twitter) que « les armes sauvent des vies ». « Malgré les critiques de toutes sortes de partis, je poursuivrai cette politique de distribution d'armes partout, à la fois aux services d'urgence et aux civils », a déclaré le ministre ultranationaliste d'extrême-droite.

« Nous avons une police forte, nous avons une armée forte, mais il n'y a pas de policier partout, donc là où il y a des armes civiles, ça peut sauver des vies », a-t-il ajouté.

11:18 heure de Beyrouth

La trêve entre Israël et le Hamas, accompagnée d'un échange d'otages du mouvement islamiste palestinien contre des détenus palestiniens, "a donné des résultats", a estimé le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken, espérant qu'elle "puisse se poursuivre".

"Des otages sont rentrés chez eux, ont retrouvé leur famille" et la trêve a permis aussi "à plus d'aides humanitaires de parvenir aux civils innocents à Gaza, qui en ont désespérément besoin", a-t-il déclaré à Tel-Aviv, où il est arrivé avant l'aube en visite officielle. "C'est important et nous espérons que cela va pouvoir continuer".

10:29 heure de Beyrouth

Le président israélien, Isaac Herzog, est attendu jeudi à la conférence de l'ONU pour le climat à Dubaï, aux Emirats arabes unis, où il plaidera auprès des dirigeants mondiaux pour la libération des otages détenus dans la bande de Gaza, rapporte l'AFP.

Sa visite dans le pays du Golfe intervient après plus de sept semaines de guerre entre Israël et le Hamas.

10:07 heure de Beyrouth

En image : Des combattants du Hamas remettant des otages israélo-russes nouvellement libérés à la Croix-Rouge dans la bande de Gaza, jeudi soir.

Deux otages de nationalité russe libérés par le Hamas dans la bande de Gaza le 29 novembre sont arrivés en Égypte via le passage de Rafah, a rapporté la télévision d'État Al-Qahera News. Crédit :


(Capture d’écran d'une vidéo transmise par le Bureau médiatique du Hamas/AFP)

10:04 heure de Beyrouth

Trois personnes ont été tuées ce matin et six autres blessées, dont trois grièvement, dans l'attaque à l'arme à feu contre un arrêt de bus dans l'ouest de Jérusalem, selon un nouveau bilan de la police israélienne, rapporte l'AFP.

Selon la police, l'attaque a été menée par « deux résidents de Jérusalem-Est » occupée et annexée par Israël. « Deux terroristes venus en voiture et armés l'un d'un M-16 et l'autre d'un pistolet » ont ouvert le feu vers 07h40 (05h40 GMT), a déclaré le directeur de la police de Jérusalem, Doron Torgeman à la presse sur les lieux de l'attentat.

Le Magen David Adom (Mada), équivalent israélien de la Croix-Rouge, a identifié l'un des trois morts comme étant « une jeune femme de 24 ans ». Les deux assaillants « ont été tués rapidement par deux soldats qui n'étaient pas en service et un civil qui leur a tiré dessus », a précisé la police dans un communiqué. Des images mises en ligne montrent deux hommes sortant d'une voiture blanche et ouvrant le feu avant d'être abattus.

09:30 heure de Beyrouth

Deux personnes ont été tuées ce matin et huit autres blessées, dont cinq grièvement, dans l'attaque à l'arme à feu contre un arrêt de bus dans l'ouest de Jérusalem, selon un nouveau bilan de la police israélienne, rapporte l'AFP.

« Deux terroristes venus en voiture et armés l'un d'un M-16, et l'autre d'un pistolet » ont ouvert le feu vers 7h40 (5h40 GMT), a déclaré le directeur de la police de Jérusalem, Doron Torgeman à la presse sur les lieux de l'attentat. Le Magen David Adom (Mada), équivalent israélien de la Croix-Rouge, a identifié l'un des deux morts comme étant « une jeune femme de 24 ans ».

Le Mada avait d'abord situé l'attaque à Jérusalem-Est, occupée et annexée par Israël, avant de préciser qu'elle a eu lieu « à l'entrée de Jérusalem » (ouest).

08:25 heure de Beyrouth

Sur le plan diplomatique, notre journaliste Amélie Zaccour vous explique comment le Qatar adopte le pragmatisme extrême comme politique étrangère. "La diplomatie de la porte ouverte que cultive l’émirat s’est intensifiée après la première guerre du Golfe, et s’incarne aujourd’hui plus que jamais dans le conflit de Gaza", écrit-elle. C'est à lire ici.


(Photo Karim Jaafar/AFP)

08:20 heure de Beyrouth

Sur le plan politique, à l’ombre de la guerre de Gaza, un package deal se dessine au Liban. Washington, Paris et Doha souhaitent qu’un président soit élu au plus vite pour assurer à Beyrouth une place dans les négociations après le conflit. Pour en savoir plus, lisez l'éclairage de notre chroniqueur politique Mounir Rabih ici.


(Photo Mohammad Yassine/L'Orient-Le Jour)

08:15 heure de Beyrouth

Au lendemain de trois attaques israéliennes contre des soldats libanais à la frontière, qui n'ont toutefois pas fait de victimes, un calme précaire règne ce matin au Liban-Sud.

08:08 heure de Beyrouth

URGENT : Six personnes ont été blessées ce matin dans une attaque à l'arme à feu dans la zone de la colonie juive de Ramot, à Jérusalem-Est occupée et annexée par Israël, ont indiqué les secours israéliens, la police annonçant que deux "suspects" avaient été "neutralisés", rapporte l'AFP.

Le Magen David Adom, équivalent israélien de la Croix-Rouge, indique avoir reçu une alerte à 7h38 (5h38 GMT) à propos d'une attaque à l'arme à feu", "près d'un arrêt de bus" dans la zone de Ramot. Les secouristes "sont en train de soigner six blessés", certains "grièvement". "Les deux suspects impliqués dans les coups de feu ont été neutralisés sur place", indique un communiqué de la police.

08:06 heure de Beyrouth

Les prisonniers libérés ont été accueillis par des célébrations en Cisjordanie. Mais des affrontements ont éclaté entre Palestiniens et forces de sécurité israéliennes à l'extérieur de la prison d'Ofer, près de Ramallah. Selon le Croissant Rouge palestinien, cinq personnes ont été blessées, dont une grièvement, par des tirs à balles réelles.

08:05 heure de Beyrouth

Pendant que les négociations se poursuivaient en coulisses, le sixième échange de prisonniers palestiniens contre des otages du Hamas a eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi.

Dix otages israéliens, dont cinq binationaux (un Néerlandais, trois Allemands et un Américain), ainsi que deux Russes et quatre Thaïlandais ont été remis par le Hamas à la Croix Rouge internationale, avant d'être conduits en Israël, précise l'AFP. En échange, trente Palestiniens (16 mineurs et 14 femmes) détenus dans plusieurs prisons israéliennes ont ensuite été libérés.

Parmi les personnes libérées se trouve Ahed Tamimi, une militante de 22 ans, icône de la lutte contre l'occupation israélienne. Elle avait été arrêtée le 6 novembre pour une publication sur Instagram qui, selon des sources israéliennes, appelait au massacre des Israéliens et faisait référence à Hitler.

Sa mère Narimane, dont le mari a également été arrêté, a affirmé qu'Ahed n'a jamais effectué cette publication, ses comptes sur les réseaux sociaux étant systématiquement bloqués par Israël.

08:04 heure de Beyrouth

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken est arrivé jeudi en Israël, où il doit rencontrer notamment le Premier ministre Benjamin Netanyahu pour faire pression pour une prolongation de la trêve, avant de se rendre en Cisjordanie occupée, selon l'AFP.

08:02 heure de Beyrouth

Le gouvernement israélien a annoncé jeudi avoir reçu une nouvelle « liste » de noms de femmes et enfants otages dans la bande de Gaza devant être libérés dans la journée en échange de prisonniers palestiniens, rapporte l'AFP. 

07:59 heure de Beyrouth

La trêve entrée en vigueur le 24 novembre entre Israël et le mouvement islamiste palestinien a été prolongée in extremis jeudi matin, ont indiqué les deux belligérants, selon l'AFP.

La trêve devait expirer à 7h00 locales (5h00 GMT), mais un quart d'heure avant l'échéance, l'armée israélienne a publié un communiqué indiquant que la « pause opérationnelle » allait « continuer », « à la lumière des efforts des médiateurs pour poursuivre le processus de libération des otages » détenus à Gaza. Le Hamas a indiqué de son côté que la trêve était prolongée pour « un septième jour ».


La trêve sera prolongée d'un jour jusqu'à vendredi, a confirmé pour sa part le Qatar, pays médiateur, ce matin. « Les parties palestinienne et israélienne sont convenues de prolonger la trêve humanitaire dans la bande de Gaza d'une journée supplémentaire », a déclaré dans un communiqué le porte-parole du ministère des Affaires étrangères du Qatar, Majed al-Ansari.

07:57 heure de Beyrouth

Bonjour,

Nous sommes en direct avec vous pour couvrir le 55e jour de la guerre entre le Hamas et Israël, alors que les deux belligérants ont annoncé ce matin la prolongation in extremis de la trêve.

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut