Rechercher
Rechercher

Société - Témoignage

Yola Soueid, blessée et déplacée par les affrontements au Liban-Sud

Rencontrée à deux reprises à quelques semaines d’intervalle, cette résidente de Dhaïra raconte à « L'Orient Le-Jour » ses séquelles physiques et émotionnelles. 

Yola Soueid, blessée et déplacée par les affrontements au Liban-Sud

Yola Soueid, déplacée de Dhaira, montre des photos des dégâts de son immeuble familial. Capture d'écran

« C’est comme si la guerre ne m’avait pas quittée ». Réfugiée à 26 km de Dhaïra, son village pris par les échanges de tirs à la frontière, Yola Soueid est toujours à cran. À chaque porte qui claque, elle sursaute de peur. Dans cette salle de...
« C’est comme si la guerre ne m’avait pas quittée ». Réfugiée à 26 km de Dhaïra, son village pris par les échanges de tirs à la frontière, Yola Soueid est toujours à cran. À chaque porte qui claque, elle sursaute de peur. Dans cette salle de...
commentaires (1)

Les libanais ne veulent pas la guerre. Cette guerre n’est pas la notre. D’autres pays arabes bien plus puissant et riches commercent avec israel comme si de rien n’etait. Ce n’est pas a nous de jouer les justiciers.

Nadim Audi

11 h 27, le 21 novembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Les libanais ne veulent pas la guerre. Cette guerre n’est pas la notre. D’autres pays arabes bien plus puissant et riches commercent avec israel comme si de rien n’etait. Ce n’est pas a nous de jouer les justiciers.

    Nadim Audi

    11 h 27, le 21 novembre 2023

Retour en haut