Rechercher
Rechercher

De la fumée s'échappe au-dessus de Gaza après un bombardement israélien, le 10 novembre 2023. Photo REUTERS/Evelyn Hockstein

Direct Moyen-Orient

Israël revoit à la baisse son bilan humain ; plus de 100 000 habitants de la bande de Gaza ont fui vers le sud : Jour 35 de la guerre Hamas-Israël

Ce qu’il faut retenir

Israël a revu de 1.400 à 1.200 morts le bilan de l'attaque du Hamas menée le 7 octobre sur son territoire.

Le patron de l'Unrwa appelle à l'arrêt du « carnage » à Gaza.

Plusieurs séquences d'échanges de tirs ont eu lieu de part et d'autre de la frontière entre le Liban et Israël depuis le début de la matinée.

Treize Palestiniens tués dans une frappe israélienne contre le plus grand hôpital de Gaza, selon le Hamas.


21:49 heure de Beyrouth

Nous vous remercions de nous avoir accompagné, tout au long de cette journée. Nous allons maintenant suspendre la couverture en direct des événements pour la reprendre demain matin.


21:34 heure de Beyrouth

Israël a revu de 1.400 à 1.200 morts le bilan de l'attaque du Hamas menée le 7 octobre sur son territoire après avoir identifié des corps comme étant ceux des hommes du mouvement islamiste, a indiqué le porte-parole du ministère des Affaires étrangères vendredi à l'AFP.

Les autorités israéliennes ont "mis à jour" ce bilan car elles estiment désormais que "beaucoup de corps qui n'avaient pas été identifiés" sont ceux de personnes ayant participé à "l'attaque terroriste du Hamas et non des victimes israéliennes", a précisé Lior Haiat.

21:31 heure de Beyrouth

L'armée libanaise a publié un communiqué pour clarifier des informations concernant l'atterrissage d'un avion américain la nuit dernière à l'aéroport de Beyrouth, affirmant qu'il transportait des soldats américains.

L'armée libanaise a précisé que les déplacements de cet avion s'inscrivait dans le cadre de "vols de routine" visant à transporter de "l'aide destinée à "l'armée libanaise" ou du personnel impliqué dans des "entraînements" des "forces aériennes" - sans plus de précision - à l'aéroport militaire de Hamat (Liban-Nord).

21:00 heure de Beyrouth

Plus de 100 000 habitants de la bande de Gaza ont fui vers le sud au cours des deux derniers jours alors que les forces israéliennes opèrent "au plus profond de la ville de Gaza", a déclaré vendredi le porte-parole de l'armée israélienne, Daniel Hagari, selon Reuters.

Lors d'une conférence de presse télévisée, Daniel Hagari a affirmé que des efforts étaient en cours pour libérer les otages détenus dans la bande de Gaza, mais que ces efforts prenaient du temps.

"Nous travaillons en permanence sur une série d'efforts visant à ramener les otages. Ces efforts sont complexes, ils ne sont pas définitifs. Ils prennent du temps, ils vont prendre du temps", a-t-il déclaré

20:54 heure de Beyrouth

Nasrallah face au risque d’être pris à son propre piège. L'analyse de notre rédacteur en chef, Anthony Samrani, à lire ici.

20:50 heure de Beyrouth

Nouvelle journée sous tension au Liban-Sud, à la veille du sommet arabe sur Gaza et du discours de Nasrallah : lire ici le point à 20:30.

20:18 heure de Beyrouth

Plus de 500 manifestants ont effectué une marche de solidarité avec les Palestiniens vendredi après-midi depuis Manara, à Beyrouth, vers Aïn el-Mreissé, selon notre correspondant sur place Mohammad Yassine.

Cette « marche de paix parentale », à laquelle ont assisté des dizaines de parents accompagnés de leurs enfants, a été lancée par des activistes civils.

« Ne normalisez pas le génocide en restant silencieux, exprimez-vous » ; « l'empathie et l'humanité face à l'indifférence et l'avidité, quelles valeurs voulez-vous apprendre à vos enfants ? », pouvait-on lire sur des pancartes qu'ils brandissaient.

(Une fille brandissant un drapeau palestinien lors de la marche de solidarité avec la Palestine à Beyrouth, le 10 novembre 2023. Photo Mohammad Yassine) 

20:09 heure de Beyrouth

Israël bombarde en ce moment les environs Kfarhamam (caza de Hasbaya), Majdel Zoun (Tyr) et Aita al-Chaab (Nabatiyé), selon des témoignages d'habitants et de représentants de ces localités recuillies par L'Orient-Le Jour

19:45 heure de Beyrouth

Plus de trente députés libanais ont lancé vendredi, à la veille des sommets arabe et musulman prévus à Riyad, un appel aux leaders arabes leur demandant « d'aider le Liban à faire face aux tentatives de l'entraîner dans la guerre » entre Israël et le Hamas.

Plus de détails ici. 

19:34 heure de Beyrouth

Le 5 novembre dernier, une frappe israélienne au Liban-Sud tuait trois filles et leur grand-mère, plongeant le pays dans l'émoi. Au volant du véhicule, la mère des fillettes a survécu. Elle est aujourd'hui soignée à l'hôpital Ragheb Harb de Nabatiyé, où elle désormais stable, mais encore sous le choc. Nos reporters ont rencontré ses proches, qui se relaient pour lui rendre visite.

Reportage vidéo.

19:25 heure de Beyrouth

Un nombre croissant de soldats israéliens filment et publient leurs propres faits de violations des droits à l’encontre de Palestiniens, a rapporté jeudi le quotidien israélien Haaretz. Des actes d’humiliation, de violence, répréhensibles, et parfois punis par l’armée, qui rappellent les exactions filmées avec fierté par des soldats américains suite à l’invasion de l’Irak.

Un focus de Laure-Maïssa Farjallah à lire ici.

(Un véhicule militaire israélien à Jénine, durant un raid dans la ville de Cisjordanie occupée, le 9 novembre 2023. Photo Raneen Sawafta/Reuters)

19:14 heure de Beyrouth

L'armée israélienne dit qu'elle "tuera" les combattants du Hamas "qui tirent à partir des hôpitaux" à Gaza, rapporte l'AFP.

18:29 heure de Beyrouth

La destruction des hôpitaux à Gaza doit cesser, a demandé le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), soulignant que le système de santé a désormais atteint un « point de non-retour » mettant en danger la vie de milliers de personnes.

18:09 heure de Beyrouth

De grands médias internationaux ont vigoureusement démenti avoir su en amont que le Hamas allait attaquer Israël le 7 octobre, en réponse à des accusations visant certains photojournalistes palestiniens à Gaza et reprises par le gouvernement israélien.

Des démentis ont été publiés par les médias américains The New York Times et CNN, ainsi que par les trois agences de presse mondiales, AP, Reuters et l'AFP.

La polémique est partie d'un billet mis en ligne mercredi par l'organisation pro-israélienne HonestReporting, qui pointe les traitements qu'elle juge défavorables à Israël dans les médias. HonestReporting laissait entendre, sur le mode interrogatif, que des photojournalistes indépendants palestiniens à Gaza employés, selon elle, par les médias précités, pouvaient avoir été avertis de l'attaque à l'avance par le mouvement islamiste Hamas.

17:47 heure de Beyrouth

Le prince héritier d'Arabie saoudite et dirigeant de facto du royaume, Mohammad ben Salmane, a dénoncé l'offensive des forces israéliennes contre le Hamas à Gaza.

« Nous condamnons l'agression militaire observée dans la bande de Gaza, le ciblage des civils et les violations continues du droit humanitaire international par les forces d'occupation israéliennes », a affirmé le prince héritier à l'ouverture d'un sommet avec les dirigeants africains à Riyad, précédant les réunions d'urgence de la Ligue arabe et de l'Organisation de coopération islamique (OCI) prévues samedi, et consacrées à la situation dans la bande de Gaza.

« Nous soulignons la nécessité de mettre fin à cette guerre et aux déplacements forcés, et de créer les conditions nécessaires au retour de la stabilité et à l'instauration de la paix », a-t-il ajouté.

17:39 heure de Beyrouth

Le village frontalier de la localité Houla (caza de Marjayoun), au Liban-Sud, est actuellement bombardé par l'armée israélienne, ont indiqué des habitants du village à L'Orient-Le Jour.

17:27 heure de Beyrouth

"Il y a quelques temps, trois aéronefs ont pénétré le territoire de l'État d'Israël en provenance du Liban", a écrit le porte-parole de l'armée israélienne Daniel Hagari sur X vers 16h20.

"Les chasseurs de la défense aérienne ont abattu un aéronef, et deux autres aéronefs sont tombés dans la zone nord", a-t-il ajouté.

17:03 heure de Beyrouth

Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, et l'émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, se sont rencontrés au Caire pour faire le point sur « les efforts » déployés pour parvenir à un cessez-le-feu dans la guerre entre Israël et le Hamas, selon la présidence égyptienne.

Les dirigeants égyptien et qatari « ont discuté de l'escalade militaire israélienne » à Gaza et « des défis régionaux qui en découlent et qui poussent la région sur une pente dangereuse », selon un communiqué de la présidence égyptienne.

« Ils ont passé en revue les efforts intensifs déployés pour parvenir à un cessez-le-feu et maintenir l'acheminement de l'aide humanitaire en quantités suffisantes » pour répondre aux besoins des Gazaouis, d'après ce même document.

16:46 heure de Beyrouth

Le président du Conseil municipal de Houla (Marjeyoun) a informé L'Orient-Le Jour qu'une femme avait été blessée et évacuée vers l'hôpital gouvernemental du village à la suite de bombardements israéliens survenus aux environs de 16 heures.

Il a également noté qu'une maison inoccupée avait été visée lors de cette attaque israélienne.

16:43 heure de Beyrouth

En image : Des familles palestiniennes fuient la ville de Gaza. Sur cette photo, une femme traîne deux enfants assis sur des sièges auto, le 10 novembre 2023. 

(Photo MAHMUD HAMS / AFP)

16:30 heure de Beyrouth

Le Hezbollah a publié un autre communiqué indiquant qu'il avait attaqué à 15h25 "avec des missiles guidés" un groupe d'infanterie israélien dans le village israélien de Chtoula et qu'il avait "atteint directement la cible".

16:25 heure de Beyrouth

Le Croissant-Rouge palestinien a affirmé que des tirs de soldats d'élite israéliens vendredi sur l'hôpital al-Qods de Gaza-ville avaient fait au moins un mort et 20 blessés alors que d'intenses combats entre l'armée israélienne et le Hamas sont en cours dans cette zone.

"De violents affrontements ont lieu actuellement et des tireurs d'élite de l'occupation (israélienne) tirent sur l'hôpital Al-Quds, faisant des victimes parmi les personnes déplacées", a déclaré l'organisation médicale dans un communiqué.

Jeudi, l'organisation avait alerté sur le fait que les réserves de carburant de cet hôpital seraient totalement épuisées dans les 24 h.

Contactée par l'AFP, l'armée israélienne a dit "ne pas pouvoir discuter des lieux potentiels liés à nos opérations" pour ne pas "compromettre les troupes".

16:22 heure de Beyrouth

L'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (Unrwa) a annoncé que plus de 100 employés ont été tués à Gaza depuis le 7 octobre.

« Nous sommes dévastés par le fait que 101 membres de notre agence ont été tués à Gaza depuis le début de la guerre. Des mères, des pères, des enseignants, des infirmières, des médecins, des gardes, des logisticiens, du personnel de soutien, tous au service de leur communauté. Nous honorons leur mémoire et leur service », a déploré le patron de l'agence, Philippe Lazzarini, sur X (ex-Twitter).

16:15 heure de Beyrouth

Le Hezbollah a annoncé avoir ciblé vendredi à 14h30 « deux rassemblements » des forces israéliennes dans une zone située en face du village frontalier libanais de Marwahine, et une autre position en face du village frontalier de Dhaïra, deux situés dans le caza de Tyr (Liban-Sud).

Dans un communiqué, le parti chiite a affirmé avoir « touché directement sa cible ». Il a également indiqué avoir visé une position israélienne à 14h55 dans le village de Hunin en Israël et avoir également atteint sa cible. 

15:41 heure de Beyrouth

Aux environs de 15h, l'armée israélienne a bombardé les environs de la localité de Yarine (caza de Tyr), dans le Liban-Sud 

L'information a été confirmée à L'Orient-Le Jour par le porte-parole de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul), Andréa Tenenti.

15:25 heure de Beyrouth

⚡ Demain, samedi 11 novembre à 15h, heure de Beyrouth, le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, prononcera son deuxième discours depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, le 7 octobre dernier.

Voici ce que vous devez savoir pour le suivre avec nous, en direct et en français.

15:14 heure de Beyrouth

Guerre à Gaza: le ministère de la Santé du Hamas annonce un nouveau bilan de 11.078 morts.

14:42 heure de Beyrouth

Des témoins vivant aux abords du village de Dhaïra, au Liban-Sud, à la frontière avec Israël, ont affirmé à notre correspondant Mountasser Abdallah que leur village a été la cible de bombardements israéliens. Ils ont également indiqué avoir observé des tirs de roquettes depuis le Liban vers le point de Jardah en Israël.

14:32 heure de Beyrouth

Un médecin urgentiste de l'hôpital gouvernemental de Meis el-Jabal a été légèrement blessé à la jambe par un éclat de verre, a déclaré à L'Orient-Le Jour le docteur Hussein Yassine, le directeur de l'hôpital, suite aux bombardements qui ont touché la localité au Liban-sud.

Le Dr Yassine a précisé que le bombardement israélien qui a notamment touché l’hôpital a endommagé les équipements médicaux de la salle d'urgences, a brisé de nombreuses fenêtres de l'établissement et laissé un trou dans l'un des murs du bâtiment.

Les habitants de la région ont déclaré avoir entendu des bombardements d'artillerie dans les périphéries de Adaïssé et de Kfar Kila, rapporte notre correspondant Mountasser Abdallah.

14:23 heure de Beyrouth

Des sirènes ont retenti à Tel-Aviv et dans les environs à l’heure où le Hamas déclarait avoir tiré des roquettes visant le cœur du territoire israélien, rapporte Reuters.

Le mouvement islamiste palestinien décrit ces tirs comme une réponse à l’augmentation du nombre de morts civils dans la guerre à Gaza.

Selon des médecins, deux femmes à Tel-Aviv ont été blessées par des éclats d’obus. La salve d’obus interrompt une relative accalmie, alors que les forces israéliennes mènent une offensive terrestre à Gaza à la cinquième semaine de la guerre.

14:07 heure de Beyrouth

La Turquie a annoncé qu'elle a envoyé en Egypte un navire chargé d’équipements d’hôpital de campagne, d'ambulances et de générateurs pour traiter les victimes de guerre à Gaza, où le siège dévastateur israélien a provoqué une crise humanitaire avec l'effondrement des soins médicaux, rapporte Reuters.

"Au total, 51 conteneurs de fournitures médicales, comprenant des générateurs et 20 ambulances avec les autorisations nécessaires, ont été chargés sur un navire depuis le port d'Alsancak à Izmir et envoyés en Égypte", a déclaré le ministre turc de la Santé Fahrettin Koca. 

« Dans le cadre de l'aide, un hôpital de campagne entièrement équipé avec des salles d'opération et des unités de soins intensifs et des hôpitaux de campagne de type gonflable a été envoyé", a-t-il précisé.

14:03 heure de Beyrouth

La sous-secrétaire d’État américaine pour le Proche-Orient Barbara Leaf a déclaré devant la commission des Affaires étrangères de la Chambre que le nombre de civils palestiniens tués dans la guerre opposant le Hamas à Israël à Gaza pourrait être « franchement très élevé ». « Il se pourrait même que (le bilan) dépasse les chiffres actuellement évoqués ».

Cette déclaration intervient alors que les autorités américaines semblaient accuser les autorités de la bande de Gaza de gonfler le bilan de la guerre.

13:57 heure de Beyrouth

Vous êtes tous les jours plusieurs milliers à suivre notre couverture en temps réel des développements de la guerre entre le Hamas et Israël, et nous vous en remercions.

Nos équipes sont mobilisées pour vous fournir une information de qualité : reportages, récits, témoignages, portraits, vous pouvez suivre toutes nos publications en rejoignant notre groupe WhatsApp.

➡️ Ca se passe par ici

13:53 heure de Beyrouth

Le prince héritier d'Arabie saoudite a appelé vendredi à la fin de la guerre à Gaza, rapporte Reuters.

« Nous condamnons ce à quoi la bande de Gaza est confrontée, qu'il s'agisse d'attaques militaires, de ciblage de civils ou de violations du droit international par les autorités d'occupation israéliennes », a déclaré le prince héritier Mohammad ben Salmane lors d'un sommet afro-saoudien dans la capitale Riyad.

« Nous insistons sur la nécessité de mettre fin à cette guerre et au déplacement forcé des Palestiniens » a poursuivi MBS.

13:44 heure de Beyrouth

L'émir du Qatar est en visite en Égypte pour des discussions sur la fin de la guerre à Gaza, a rapporté l’agence de presse Reuters.

Les dirigeants du Qatar et de l'Égypte, qui espèrent tous deux servir de médiateurs pour une désescalade de la violence dans la bande de Gaza, l'acheminement de l'aide humanitaire et la libération des otages israéliens, se sont rencontrés au Caire vendredi.

La rencontre entre le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi et l'émir Cheikh Tamim bin Hamad Al Thani porte sur les moyens de calmer la situation à Gaza et de fournir une aide humanitaire aux 2,3 millions d'habitants assiégés de l'enclave, selon un communiqué du bureau de M. Sisi.

13:28 heure de Beyrouth

Des soldats israéliens marchent à côté d'un Palestinien musulman lors de sa prière, dans un quartier de Jérusalem-Est, le 10 novembre 2023 (Photo Ahmad Gharabli / AFP)

13:28 heure de Beyrouth

Le président de la municipalité de Meis el-Jabal a déclaré à notre correspondant dans le sud Mountasser Abdallah que l’hôpital gouvernemental du village a été la cible de deux bombardements israéliens, sans faire de victimes. Au sein de la localité, sept maisons ont par ailleurs été touchées par des frappes. Les habitants avaient déjà évacué leur logement. Des dizaines de tirs continuent de s’abattre dans les environs de Meis el-Jabal.

13:11 heure de Beyrouth

Le Hezbollah a annoncé aujourd’hui dans un communiqué sur Telegram la mort de sept de ses combattants.

Il s'agit de Ali Khalil El-Ali, originaire de la localité de Mlikh, Liban-Sud; Mohammed Ali Abbas Assaf, de Boudaï, Békaa; Abdel Latif Hassan Soueidan, de Yater (Liban-Sud); Mohammed Kassem Tleiss, de Brital, Békaa; Jawad Mehdi Hachem de Khiam, Liban Sud; Jaafar Ali Serhan de Machghara, Békaa; Kassem Mohammed Awada, de Jouaya Liban-Sud.

Le parti chiite n’a pas donné davantage de précisions quant au lieu et la date de leurs morts.

Le nombre total de combattants du Hezbollah tués depuis le début de la guerre s'élève désormais à 72 selon notre décompte.

13:07 heure de Beyrouth

Plus de trois mille fidèles ont répondu aujourd’hui à l’appel lancé par Dar el-Fatwa et le Waqf de Saïda pour un rassemblement de soutien à Gaza.


Hommes, femmes et enfants se sont réunis dans le stade municipal de Saïda afin de rendre hommage aux Palestiniens.


« Nous avons fermé les mosquées et appelé à une prière unifiée du vendredi afin de dire non au génocide » affirme le Cheikh Abdallah al-Baqri à notre correspondant sur place Mountasser Abdallah.


« Ayez honte, vous les dirigeants, lorsque vous vous levez et regardez le meurtre d'enfants et de femmes », lâche Youssef el-Masri, l'un des fidèles. « Ouvrez les frontières pour que nous puissions nous battre », poursuit l’homme venu exprimé sa solidarité avec son fils.


(Photo Mountasser Abdallah)

13:05 heure de Beyrouth

URGENT : Israël a tiré trois obus sur la périphérie du village de Labouné dans le secteur ouest du Liban-Sud, a rapporté notre correspondant Mounstasser Abdallah, citant une source de sécurité.

13:02 heure de Beyrouth

Le patron de l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), Philippe Lazzarini, a appelé à l'arrêt du "carnage" dans la bande de Gaza et à la fin du siège imposé par Israël à ce territoire.

"Raser des quartiers entiers n'est pas une réponse aux crimes odieux commis par le Hamas. Au contraire, cela crée une nouvelle génération de Palestiniens lésés, susceptibles de perpétuer le cycle de la violence. Le carnage doit simplement cesser", a-t-il déclaré dans une tribune de presse, selon un communiqué de l'UNRWA transmis vendredi aux médias. "Le siège de Gaza doit prendre fin et une aide humanitaire continue doit être autorisée à circuler dans la bande de Gaza sans restrictions", a-t-il ajouté.

12:39 heure de Beyrouth

La perspective d'une paix entre Israël et ses voisins arabes « ne doit pas être abandonnée » malgré la guerre, a déclaré vendredi la ministre allemande des Affaires étrangères avant une tournée officielle en Israël et dans le Golfe, dans des propos relayés par l'AFP.


« Dans ce conflit presque insoluble, il est central de ne pas perdre une vision de long terme. La chance historique d'une paix entre Israël et ses voisins arabes ne doit pas être abandonnée », a indiqué Annalena Baerbock dans un communiqué.


« C'est précisément l'objectif des terroristes », a-t-elle ajouté. Elle a poursuit : « Dans nos efforts pour la libération des otages, pour l'accès humanitaire à Gaza ou pour empêcher une propagation régionale de la violence, nous n'avons une chance de réussir que si nous travaillons ensemble avec les États arabes du Golfe ».

12:31 heure de Beyrouth

Le Hezbollah a revendiqué des bombardements qui ont visé un groupe de soldats israéliens au niveau de la position de Assi, face au village de Meis el-Jabal.

Des habitants de Meis el-Jabal ont affirmé à notre correspondant Mountasser Abdallah que des bombardements ont visé les abords de leur village, sans préciser s'il s'agit de frappes israéliennes.

Pour sa part, l'armée israélienne a affirmé que des missiles anti-chars ont été tiré depuis le Liban vers Israël, qui a riposté, rapporte le Haaretz.

12:24 heure de Beyrouth

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a affirmé ce matin que 20 hôpitaux à Gaza étaient désormais hors service, tandis que d’autres ne fonctionnent que partiellement, a rapporté Reuters. Il y a une « violence intense » autour de l’hôpital al-Shifa a ajouté l’organisation, citant des collègues sur le terrain.

12:14 heure de Beyrouth

Le gouvernement du Hamas à Gaza a affirmé que 13 Palestiniens avaient été tués et des dizaines d'autres blessés dans une frappe israélienne vendredi sur le complexe de l'hôpital al-Shifa, le plus grand de l’enclave, a rapporté l’AFP.

« Treize martyrs et des dizaines de blessés dans une frappe israélienne sur le complexe d'Al-Shifa aujourd'hui » dans le centre de la ville de Gaza, a déclaré Salama Maarouf, le patron du bureau de presse du Hamas. L'armée israélienne n'a pas communiqué dans l'immédiat sur une telle opération.

12:13 heure de Beyrouth

La Russie a annoncé vendredi l'envoi de 25 tonnes d'aide humanitaire aux civils de la bande de Gaza à partir de l'Égypte voisine, rapporte l'AFP. « Un avion spécial du ministère russe des Situations d'urgence a livré 25 tonnes d'aide humanitaire à la République arabe d'Égypte », a indiqué le ministère russe dans un communiqué sur Telegram.

« La cargaison humanitaire a déjà été remise à des représentants de la branche égyptienne du Croissant-Rouge », a-t-il ajouté. « D'autres aides russes seront envoyées aux habitants de la bande de Gaza". Le ministère n'a toutefois pas précisé quand cette aide devrait être livrée aux civils.

Depuis le 19 octobre, la Russie, qui appelle à la création d'un État palestinien indépendant tout en entretenant des relations de longue date avec Israël, a envoyé à plusieurs reprises des dizaines de tonnes d'aide humanitaire aux habitants de la bande de Gaza via l'Égypte.

11:58 heure de Beyrouth

L'Autorité palestinienne est prête à assumer des responsabilités dans la bande de Gaza dans le cadre d'une solution politique globale pour la Cisjordanie, Jérusalem-Est et Gaza, a déclaré vendredi le président palestinien Mahmoud Abbas, selon Reuters.

11:50 heure de Beyrouth

L'armée israélienne a affirmé que le Hamas avait installé son centre de commandement dans la périphérie de l'hôpital al-Shifa et de l'hôpital Rantisi, à Gaza, rapporte le Times of Israel.

Des rapports cités par le site israélien indiquent également que les forces spéciales israéliennes opèrent dans la zone et que les forces blindées se rapprochent.

11:33 heure de Beyrouth

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken a salué vendredi les pauses acceptées dans l'offensive israélienne dans le nord de la bande de Gaza, tout en estimant qu'il restait "encore beaucoup à faire" pour protéger les civils.

"Je pense que des progrès ont été réalisés", a déclaré M. Blinken lors d'une visite éclair à New Delhi. "Mais j'ai également été très clair sur le fait qu'il restait encore beaucoup à faire en termes de protection des civils et d'acheminement de l'aide humanitaire", a-t-il ajouté.

11:16 heure de Beyrouth

Dans le stade municipal de Saïda, un rassemblement a débuté ce matin pour la prière du vendredi en solidarité avec Gaza, rapporte notre correspondant dans la région, Mountasser Abdallah.


(Photo Mountasser Abdallah)

11:14 heure de Beyrouth

L’actualité du Moyen-Orient s’emballe. Nos journalistes sont mobilisés pour vous raconter et décrypter cette crise majeure. Pour suivre, chaque jour, notre couverture en direct, et accéder à tous nos reportages, analyses, repères, tribunes ➡️ abonnez-vous

11:06 heure de Beyrouth

Au cours de la nuit et tôt vendredi matin, des bombardements israéliens sur plusieurs hôpitaux de Gaza ont tué et blessé des civils, a rapporté l'agence de presse palestinienne WAFA.

Des tirs d'obus israéliens ont tué sept civils et en ont blessé plusieurs autres après avoir visé le complexe médical al-Shifa dans l'ouest de la bande de Gaza, atteignant plusieurs tentes mise en place sur les lieux pour les familles déplacées et les journalistes, selon WAFA.

Une frappe aérienne israélienne sur la Vieille rue de Gaza, dans le nord de la bande de Gaza, a tué deux civils et en a blessé d'autres.

Des avions israéliens ont également mené des frappes intenses près de l'hôpital Al-Quds dans le quartier de Tal al-Hawa, a déclaré le Croissant-Rouge palestinien, selon WAFA.

Des tirs israéliens ont aussi visé l'hôpital pour enfants Rantisi, dans l'ouest de la bande de Gaza, provoquant un incendie. Une frappe aérienne a par ailleurs touché l’entrée de l'hôpital pour enfants al-Nasr, adjacent à l'hôpital Rantisi, tuant deux personnes.

L'hôpital indonésien, dans le nord de la bande de Gaza, a également été victime d'une série de frappes aériennes israéliennes, selon l'agence WAFA.

10:55 heure de Beyrouth

En image : Manifestation pro-palestinienne à Kent, au Royaume-Uni, vendredi.


(Photo REUTERS/Susannah Ireland)

10:09 heure de Beyrouth

Le Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l'Homme a déclaré vendredi que Israël doit prendre des mesures immédiates pour protéger les Palestiniens en Cisjordanie, qui sont de plus en plus ciblés par les violences depuis le début du conflit avec le Hamas le 7 octobre. Il a fait ces déclarations à des journalistes dans la capitale jordanienne, Amman, rapporte l'agence Reuters.

« Je lance également un appel urgent aux autorités israéliennes pour qu'elles prennent des mesures immédiates, pour assurer la protection des Palestiniens en Cisjordanie, qui sont quotidiennement soumis à la violence des forces israéliennes et des colons, aux mauvais traitements, aux arrestations, aux expulsions, à l'intimidation et à l'humiliation », a ajouté Volker Türk.

10:02 heure de Beyrouth

La Turquie a effectué les préparatifs nécessaires pour transporter les Palestiniens blessés et les patients souffrant de maladies chroniques de Gaza vers ses hôpitaux pour y être soignés, a déclaré vendredi le président turc Tayyip Erdogan, cité par Reuters.

S'adressant aux journalistes après une visite en Ouzbékistan, M. Erdogan a également déclaré que la Turquie s'efforcerait d'accroître la pression sur Israël afin que les Palestiniens blessés puissent être évacués de Gaza.

La Turquie a également discuté avec le secrétaire d'État américain Antony Blinken de l'augmentation du nombre quotidien de camions d'aide à Gaza à au moins 500 lors de sa visite à Ankara, a ajouté M. Erdogan.

Le haut diplomate américain a adopté une approche positive sur la question lors de ses entretiens avec le ministre turc des affaires étrangères, Hakan Fidan, a déclaré le président turc.

Ankara prendra des mesures pour fournir des ambulances, de la nourriture, de l'eau et des médicaments à Gaza en coopération avec d'autres pays, a également déclaré M. Erdogan en s'adressant aux journalistes pendant son vol de retour d'Ouzbékistan.

09:46 heure de Beyrouth

Dans un communiqué conjoint, l'armée israélienne et le service de renseignement intérieur israélien Shin Bet ont annoncé vendredi que les forces israéliennes opérant à Jabalia, dans le nord de Gaza, ont tué des membres de la Force Noukhba (élite) du Hamas qui ont participé aux attaques dans le sud d'Israël le 7 octobre, dans des propos rapportés par le Haaretz.

Parmi les membres du Hamas tués, on compte Ahmad Moussa, commandant d'une escouade de la force d'élite qui a dirigé des attaques contre la base Zikim de l'armée israélienne, le kibboutz Zikim et le poste militaire d'Iftah, ainsi qu'un commandant militaire du Hamas, Omar Alhandi.

Le communiqué précise également que Mohammad Kahlot, responsable de l'unité de tireurs d'élite du Hamas dans le nord, a également été tué, poursuit le Haaretz.

09:36 heure de Beyrouth

En image : Un incendie à l'aube dans la bande de Gaza suite à une frappe israélienne, vendredi.


(Photo Kenzo TRIBOUILLARD/AFP)

09:04 heure de Beyrouth

Les attentats, l'autre arme du Hezbollah dans sa guerre contre Israël et les USA. Un article de Salah Hijazi à lire ici.


(Photo AFP)

08:57 heure de Beyrouth

Une extension de la portée de la guerre à Gaza est inévitable en raison de l'intensification de l'"agression" israélienne, a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères Hossein Amirabdollahian à son homologue qatari Cheikh Mohammed Bin Abdulrahman al-Thani, a rapporté Press TV vendredi, selon Reuters.

08:49 heure de Beyrouth

Six obus israéliens ont visé ce matin les abords des localités de Labbouné, Naqoura et Alma el-Chaab au Liban-Sud, rapporte notre correspondant Mountasser Abdallah, qui cite des sources sécuritaires. Ces nouvelles frappes israéliennes interviennent au lendemain d'une série de bombardements israéliens qui ont visé plusieurs villages du Liban-sud, sans faire de victimes. 

08:27 heure de Beyrouth

Et puis cet éclairage de Mounir Rabih sur les options envisagées par les pays arabes pour "l’après-Hamas" à Gaza. L’Orient-Le Jour a appris auprès de plusieurs diplomates arabes que certains pays de la région, l’Arabie saoudite en tête, étaient en train de réfléchir à un plan pour gérer "l’après-Hamas" à Gaza. Ce plan repose avant tout sur une coordination étroite avec les États-Unis. Les pays arabes attendent en effet de Washington qu’il exerce une forte pression sur Israël pour relancer la solution à deux États.

08:25 heure de Beyrouth

📖 Quelques conseils de lecture, aussi, pour commencer la journée : Tout d'abord cette information, rapportée par l'agence Anadolu, selon laquelle le Hezbollah aurait rappelé 1 500 combattants de Syrie. Laure-Maïssa Farjallah fait le point.


08:21 heure de Beyrouth

L'armée israélienne a annoncé avoir intercepté jeudi des missiles qui se dirigeaient vers son territoire, et a frappé vendredi la Syrie après la chute d'un drone sur une école dans le sud d'Israël.

Le drone s'est abattu jeudi sur une école dans la station balnéaire d'Eilat, sur la mer Rouge, sans faire de blessé. En riposte, l'armée israélienne a "frappé l'organisation qui a mené l'attaque" depuis la Syrie, a-t-elle indiqué sur X (anciennement Twitter), sans préciser le nom de cette organisation.,Israël "tient le régime syrien responsable de tout acte terroriste qui émanerait de son territoire ", a-t-elle averti.

L'armée israélienne a par ailleurs annoncé jeudi avoir utilisé son système antimissile à très longue portée Arrow 3 pour intercepter un projectile tiré "depuis la région de la mer Rouge", les rebelles houthis au Yémen affirmant de leur côté avoir lancé des missiles balistiques contre Israël. C'est la première fois que le système Arrow 3, développé et produit conjointement par Israël et les Etats-Unis et déployé en 2017, intercepte une cible dans des conditions opérationnelles. Plus de détails ici

08:21 heure de Beyrouth

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé jeudi soir que l'objectif d'Israël n'était ni de gouverner, ni d'occuper Gaza, où l'armée progresse selon lui "exceptionnellement bien " dans son offensive contre le Hamas. "Nous ne cherchons pas à gouverner Gaza. Nous ne cherchons pas à l'occuper, mais nous cherchons à lui donner, ainsi qu'à nous, un avenir meilleur", a-t-il dit, ajoutant qu'Israël ne cherchait pas à "déplacer qui que ce soit". Interrogé sur son plan pour l'avenir du territoire palestinien, il a déclaré qu'il devait être "démilitarisé, déradicalisé et reconstruit". « Nous devrons trouver un gouvernement, un gouvernement civil qui sera là", a-t-il ajouté, sans préciser qui pourrait former un tel gouvernement. Plus de détails ici

08:20 heure de Beyrouth

Voici deux trois choses à savoir avant que la journée ne s'emballe : 

Israël a accepté de faire des "pauses" humanitaires quotidiennes à partir de jeudi pour permettre aux civils de fuir le nord de la bande de Gaza -où les combats et les bombardements se concentrent -vers le sud du territoire, selon les Etats-Unis. Ces pauses "de quatre heures dans certaines zones du nord de la bande de Gaza, seront annoncées trois heures à l'avance", a précisé le porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche, John Kirby, selon qui Washington a reçu l'assurance qu'"il n'y aurait pas d'opérations militaires dans ces zones pendant la durée de la pause".

08:16 heure de Beyrouth

Bonjour,

Merci de nous retrouver pour cette couverture en continu de l'actualité liée à la guerre entre Israël et le Hamas.

commentaires (1)

SOUS COUVERT ET LES MAINS LIBRES. ON FAIT CE QU,ON VEUT.

LA LIBRE EXPRESSION PARLE AU PEUPLE.

11 h 02, le 10 novembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • SOUS COUVERT ET LES MAINS LIBRES. ON FAIT CE QU,ON VEUT.

    LA LIBRE EXPRESSION PARLE AU PEUPLE.

    11 h 02, le 10 novembre 2023

Retour en haut