Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Israël

Attaque du Hamas : Netanyahu s'excuse après avoir épinglé l'appareil sécuritaire

« Jamais, en aucune circonstance, le Premier ministre n'a été alerté sur les intentions belliqueuses du Hamas », avait écrit le Premier ministre israélien sur X, avant d'effacer son message.

Attaque du Hamas : Netanyahu s'excuse après avoir épinglé l'appareil sécuritaire

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, lors d'une conférence de presse à la base militaire de Kirya, à Tel Aviv, le 28 octobre 2023. Photo ABIR SULTAN POOL/Pool via REUTERS

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a reproché dimanche aux responsables sécuritaires d'avoir sous-estimé les risques d'une attaque d'envergure du Hamas, dans un message sur X qu'il a ensuite supprimé avant de s'excuser.

« Jamais, en aucune circonstance, le Premier ministre n'a été alerté sur les intentions belliqueuses du Hamas », a écrit M. Netanyahu sur X (anciennement Twitter).

« Tous les responsables sécuritaires, y compris le chef des renseignements militaires et le chef de la sécurité intérieure, estimaient que le Hamas craignait d'agir et cherchait un arrangement. C'est l'évaluation qui a été soumise plusieurs fois au Premier ministre et au cabinet par tous les responsables sécuritaires et la communauté du renseignement. Jusqu'au moment où la guerre a éclaté », a poursuivi le chef du gouvernement.

Le tweet qui avait été posté vers le milieu de la nuit, après une conférence de presse de M. Netanyahu, a été retiré dans la matinée et n'apparait plus sur X pour être quelques minutes après remplacé par un tweet d'excuses.

Commentaire

Gaza-Idleb : mêmes supplices, mêmes outils

« J'ai eu tort. Ce que j'ai dit après la conférence de presse n'aurait pas du être dit et je m'en excuse. Je soutiens totalement tous les responsables sécuritaires. Je soutiens le chef d'état-major, les commandants, et les soldats de Tsahal (armée israélienne) qui sont au front et qui se battent pour notre foyer. Ensemble nous vaincrons », écrit M. Netanyahu.

Lors de sa conférence de presse avec le ministre de la Défense Yoav Gallant et Benny Gantz, membre du cabinet de guerre restreint, le Premier ministre avait admis « un terrible échec ».

« Il y a eu ici un terrible échec et cela sera examiné jusqu'au bout. Je promets qu'il n'y aura pas une pierre qui ne sera pas retournée. Pour l'heure ma mission est de sauver le pays mener les soldats à une victoire totale sur le Hamas et les forces du mal », avait déclaré M. Netanyahu avant de poster son tweet incriminant les responsables militaires.

Lire aussi

Quelle est la stratégie du Hamas dans sa gestion des otages pris en Israël ?

Nombre d'analystes politiques en Israël estiment que la suite de la carrière politique de M. Netanyahu est fortement compromise pour n'avoir pas été en mesure d'assurer la protection de sa population, un de ses slogans électoraux.

Le couperet pourrait tomber pour le chef du Likoud (droite), qui détient en Israël le record de longévité au poste de Premier ministre, si une commission d'enquête indépendante venait à déterminer sa responsabilité dans la négligence qui a précédé la tuerie du 7 octobre qui a fait plus de 1.400 morts, essentiellement des civils et la majorité le jour de l'attaque du Hamas, selon les autorités locales.

Le Hamas, au pouvoir à Gaza depuis 2007, affirme lui que plus de 8.000 Palestiniens, majoritairement des civils, ont été tués dans les bombardements israéliens incessants depuis le début du conflit.

Le message posté par M. Netanyahu et sa rétraction sont très commentés dimanche par la classe politique et les médias en Israël, et même le Hamas y a réagi.

« La tentative de fuir la responsabilité et de mettre la faute sur l'appareil sécuritaire affaiblit Tsahal alors qu'il se bat contre les ennemis d'Israël », a réagi Yaïr Lapid, chef de l'opposition.

Cet épisode « attise les luttes internes et trahit de nouveau l'ampleur de l'usure et de la confusion au sein de leur gouvernement », a affirmé Ezzat Al-Risheq, membre du bureau politique du Hamas, dans un communiqué publié par le mouvement.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a reproché dimanche aux responsables sécuritaires d'avoir sous-estimé les risques d'une attaque d'envergure du Hamas, dans un message sur X qu'il a ensuite supprimé avant de s'excuser.« Jamais, en aucune circonstance, le Premier ministre n'a été alerté sur les intentions belliqueuses du Hamas », a écrit M. Netanyahu sur X (anciennement...

commentaires (3)

MR bibi vous êtes là principale cause de tout ce qui arrive arrêtez de prendre la gens pour des C*** quand vous allez au Qatar (façon de parler) et que vous demandez de l’argent pour le Hamas et que vous pensiez les endormir comme ça voilà ce qui peut arriver

Bery tus

14 h 26, le 29 octobre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • MR bibi vous êtes là principale cause de tout ce qui arrive arrêtez de prendre la gens pour des C*** quand vous allez au Qatar (façon de parler) et que vous demandez de l’argent pour le Hamas et que vous pensiez les endormir comme ça voilà ce qui peut arriver

    Bery tus

    14 h 26, le 29 octobre 2023

  • Pourquoi le Hamas a réussit l’exploit de sa malheureuse aventure en Israël. D’abord, c’était le Yom Kippour, et ensuite, les soldats israéliens ne pouvaient pas utiliser leurs aviations ni envoyer leurs soldats pour combattre le Hamas a l’intérieur d’Israël. Le Hamas n’aurait pas dû employer son arme et pour tuer des juifs, les violenter ni les prendre en otages. Ils aurait montré aux juifs qu’ils respectaient leurs vies et et qu’aucun mal ne leurs sera fait, de leurs faire comprendre qu’ils les emmèneront avec eux, non en otage, mais en compagnons de voyage jusqu’à gaza d’où ils pourront retourner dans les lieux où ils ont été les chercher. L’opinion publique entière aurait applaudit, moi en premier lieu à leurs humanisme et ne seront plus traités de terroristes. Toutefois, il n’est pas trop tard pour réparer leurs erreurs. Comme le Hamas dit qu’il y’aurait une cinquantaine de juifs pris en otages sont morts sous les tirs aveugles des sionistes, et qu’ils les libèrent sans condition.

    Mohamed Melhem

    14 h 02, le 29 octobre 2023

  • Le HAMAS s'est baladé lors de son agression terroriste. Le MOSSAD et tous les services de sécurité connaissent chacune des mouches qui survole Gaza. Ils savent ce qu'ils ont à manger à midi et ce qu'ils sont en train de faire. DONC une agression pareille le 07 octobre et PERSONNE NE SAVAIT ?? Pire.... Aucun soldat aux environs??? Les civils (israéliens) ont été laissés seuls durant des heures pendant que le HAMAS avait le temps de faire un pick nique facilement sans crainte?? NON il y a anguille sous roche et franchement??? Un complot entre le HAMAS ( du moins les bigs chefs) et certains officiels israéliens n'est pas à écarter. NATANYAHOU s'en tape des otages. Le HAMAS s'en tape des populations palestiniennes dans gaza. Aujourd'hui, nous avons des CIVILS qui meurent ( en Israel et à Gaza ) sous le silence assourdissant de la terre entière. Les otages? tout le monde s'en fiche ( ou presque) et le génocide des civils de gaza ? L'occident essaie de "justifier" HONTEUX TOUT CECI.

    LE FRANCOPHONE

    11 h 57, le 29 octobre 2023

Retour en haut