Rechercher
Rechercher

Société - Liban

Un immeuble résidentiel s'effondre à Mansouriyé

Au moins 7 personnes étaient encore bloquées sous les décombres lundi, en milieu de soirée.

Un immeuble résidentiel s'effondre à Mansouriyé

Des dégâts causés par l'effondrement d'un immeuble résidentiel à Mansouriyé, le 16 octobre 2023. Photo Mohammad Yassine

Un immeuble résidentiel s'est effondré lundi en milieu d’après-midi dans la localité de Mansouriyé.

Le ministre sortant de l'Intérieur et des Municipalités, Bassam Maoulaoui, s'est rendu sur le site, a affirmé son bureau de presse à notre journal. La défense civile avait été alertée peu avant 14h, selon un communiqué publié dans la soirée

Selon notre journaliste sur place, Suzanne Baaklini, au moins 7 personnes étaient encore bloquées sous les décombres en début de soirée, au moment où un bruit sourd s’est fait entendre au niveau de la structure de l’immeuble. Les secours sur place ont directement fait évacuer la zone, craignant que l’immeuble ne s’affaisse encore plus et que l’un des immeubles voisins, qui partage le même parking, ne s’écroule à son tour. Selon le communiqué de la Défense civile n'avait toujours pas publié la liste définitive des victime potentielles.

Les décombres du bâtiment effondré à Mansouriyé, le 16 octobre 2023. Photo Mohammad Yassine

Travaux « mal exécutés »

Les secours n’avaient alors pu extraire qu’une seule personne de sous les décombres, tandis que le directeur de la Défense civile, Raymond Khattar, a affirmé à L’Orient-Le Jour que « trois personnes avaient déjà été secourues jusqu'ici et sont dans un état stable ». Les secouristes ont également récupéré un chat dans les étages supérieurs. Les personnes prises au piège semblent avoir été surprises par l’effondrement de l’immeuble alors qu’elles essayaient d’en sortir. Aux environs de 19h, seuls les secouristes des trois équipes dépêchées sur place se trouvaient encore sur les lieux.


Nicole, une jeune femme âgée d’une vingtaine d’années, a pu sortir juste à temps du bâtiment avec sa mère. Elle raconte que l’état des fondations de l’immeuble s’est brusquement détérioré entre dimanche et lundi, évoquant l’apparition de « grosses fissures » au niveau de deux poteaux en béton dans le parking. Or ces deux mêmes poteaux avaient été réparés il y a trois mois seulement. Selon Elias Hankache, député des Kataëb élu dans le Metn, la municipalité avait mis en garde les habitants de l’immeuble sur la « fragilité de l’édifice ». Nada Baroud, une autre résidente qui ne se trouvait pas à son domicile au moment du drame, assure en revanche que la municipalité n’a émis « aucune mise en garde. »

Dans cet immeuble construit il y a 35 ans, l’affaissement s’est produit au niveau des deux étages qui composent son sous-sol. Interrogé au sujet des causes potentielles de l'effondrement, Raymond Khattar a indiqué que « des travaux avaient été effectuées au préalable dans le bâtiment », sans toutefois être à même de savoir s'ils étaient suffisants pour consolider les fondations. Des fissures étaient apparues sur les deux mêmes poteaux au niveau du parking pendant l’été.

Selon le président de l’Ordre des ingénieurs et des architectes Aref Yassine, également sur les lieux, les travaux de rénovation auraient été « mal exécutés » et la consolidation aurait dû être effectuée de manière « plus professionnelle ». « La municipalité et le ministère de l'Intérieur mèneront les enquêtes nécessaires », a conclu Raymond Khattar.

Contacté par L'Orient-Le Jour, le président de la municipalité de Mansouriyé n'était pas joignable. 

Un immeuble résidentiel s'est effondré lundi en milieu d’après-midi dans la localité de Mansouriyé.Le ministre sortant de l'Intérieur et des Municipalités, Bassam Maoulaoui, s'est rendu sur le site, a affirmé son bureau de presse à notre journal. La défense civile avait été alertée peu avant 14h, selon un communiqué publié dans la soiréeSelon notre journaliste sur place, Suzanne...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut