Rechercher
Rechercher

Brèche, par Dominique Eddé

Écouter

Écouter

Illustration Joseph el-Hourany

Nous avons tous le même problème : nous n’arrivons plus à écouter. Qui a envie, à l’heure qu’il est, d’en savoir plus ? Notre degré d’absorption d’infos est saturé. Vous dites « mon compte en banque est réduit à zéro », l’autre vous répondra qu’il n’a plus de quoi soigner ses enfants. Vous lui racontez que vous avez échappé de justesse à la mort le 4 août, votre récit sera aussitôt déclassé par le sien. Comment faire une place à l’autre quand on ne sait pas soi-même si l’on est assis ou debout ? Je propose de jouer à dérégler le temps. D’entrer dans la vie de l’autre en jetant les dés d’un instant imprévu. « De quand date ton dernier éclat de rire ? » ou encore « Si tu étais un arbre quel arbre voudrais-tu être ? » Fuir à tout prix les questions pièges : « Comment vas-tu ? », « Quelles nouvelles ? », « Qu’est-ce que tu me racontes ? » Avec ça vous êtes foutus d’avance. Conclusion : pour entrer dans la vie de l’autre, sans être pressé d’en sortir, évitez la porte principale.

Nous avons tous le même problème : nous n’arrivons plus à écouter. Qui a envie, à l’heure qu’il est, d’en savoir plus ? Notre degré d’absorption d’infos est saturé. Vous dites « mon compte en banque est réduit à zéro », l’autre vous répondra qu’il n’a plus de quoi soigner ses enfants. Vous lui racontez que vous avez échappé de justesse à la mort le...

commentaires (4)

Le dessin de J. El-Hourany est très évocateur! Les dés qu'on lance et à partir desquels nos destins émergent?! Pour moi, c'est bien le "Hasard et nécessité" (pour reprendre le titre d'un essai du biologiste J. Monod)

marie-therese ballin

03 h 45, le 25 septembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Le dessin de J. El-Hourany est très évocateur! Les dés qu'on lance et à partir desquels nos destins émergent?! Pour moi, c'est bien le "Hasard et nécessité" (pour reprendre le titre d'un essai du biologiste J. Monod)

    marie-therese ballin

    03 h 45, le 25 septembre 2023

  • Merveilleuse et salutaire proposition ! Merci à tous les deux pour ce pas de côté, ce coup de dés qui nous invite à danser avec les arbres de la forêt de l'autre...

    Doumit El Khoury Marielle

    12 h 28, le 20 septembre 2023

  • Excellent. Merci

    Brunet Odile

    08 h 55, le 20 septembre 2023

  • ""D’entrer dans la vie de l’autre en jetant les dés d’un instant imprévu""..... Toutes les portes sont blindées et munies d’un code. Impossible d’entrer dans la vie de quelqu’un par la grande ou la petite porte, ou même de regarder par le trou de sa serrure, comme on fait sur les réseaux sociaux. On vit à distance, et même dans un couple, on vit une solitude à deux pour mieux s’écouter parler. Tout est contingence.

    Nabil

    14 h 07, le 18 septembre 2023

Retour en haut