Rechercher
Rechercher

Lifestyle - Insta(nt) cuisine libanaise

La labné et pois chiches à la harissa de Hugo

Ils sont jeunes, libanais, vivent ici ou ailleurs. Ils sont férus de cuisine mais aussi d’images et de réseaux sociaux. Avec des milliers de « followers », ils partagent en moins d’une minute leurs recettes, conseils et astuces et surtout leur plaisir de préparer des plats, des salades, des petits déjeuners, des cocktails... En ce mois d'août, « L’Orient-Le Jour » vous invite à plonger dans des saveurs rafraîchissantes aux couleurs de l’été.

La labné et pois chiches à la harissa de Hugo

Hugo Danaguezian, le jeune homme derrière @pari-beyrouth. Photo DR

Il s’appelle Hugo Danaguezian, il a 29 ans. Il est né à Lyon, a grandi dans la région du Beaujolais. Avec un papa d’origine arménienne, né au Liban, et une maman française d’origine italienne, il est tombé très tôt dans la marmite, emporté par une passion qui lui a vite semblé « logique ». « Je me souviens d’un voyage au Liban lorsque j’avais 10 ans comme d’une des premières “claques gastronomiques” de ma vie, et certainement un événement structurant du cuisinier que je suis devenu : la profusion de plats différents, le mélange du chaud et du froid et l’esthétisme de la table de mezzés sont autant de découvertes de cet été 2004 qui continue d’influencer ma cuisine aujourd’hui. »

À 18 ans, féru de nouvelles technologies, il fait le choix d’un parcours académique classique, la classe préparatoire ECS puis l’Edhec. « J’ai commencé ma carrière dans cette industrie, tout en entretenant ma passion pour la cuisine et en me promettant qu’avant mes 30 ans, j’aurais ouvert mon restaurant. »

Au printemps 2022, à 28 ans, il lance son projet de « restaurant libanais contemporain » où il propose « une nouvelle interprétation de notre carte, avec l’usage de recettes, de techniques, et d’ingrédients typiques de la cuisine libanaise mêlés à d’autres influences, en utilisant seulement des fruits et des légumes de saison ».

En attendant de concrétiser ce projet à Paris où il vit, il lance son compte @pari-beyrouth sur TikTok et Instagram, en tentant de dévoiler à ses 138 000 followers « les coulisses de cette aventure et ses difficultés, et partager la chose qui me passionne le plus au monde : la cuisine. Je poste des vidéos 2 à 3 fois par semaine, en accordant une grande importance au dressage et à l’ambiance générale de mes posts ». À la recherche d’un local situé au cœur de la capitale, Hugo Danaguezian réussit régulièrement à nous donner l’eau à la bouche !

La labné et pois chiches à la harissa de Hugo

Genre : Entrée
Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : 5 minutes
Temps total : 25 minutes
Portion : pour 4 personnes
Difficulté : très facile

*Si vous faite le labné à la maison, il faut compter 12 heures supplémentaires

Ingrédients :

300 gr de labné (ou 350 gr de yaourt de brebis)
20 gr de pois chiches en conserve, égouttés
2 oignons rouges
4 gousses d’ail
1 c. à s. de jus de citron
1 c. à c. de cumin moulu
1 c. à c. de graines de coriandre moulues
2 c. à s. de harissa berbère

Optionnel : 100g de peaux de poulet (idéalement prélevées sur des hauts de cuisse)

Préparation :

Pour la garniture :

Étape 1 : Égoutter les pois chiches en conserve
Étape 2 : Éplucher l’oignon et l’ail, puis ciseler en fines lamelles
Étape 3 : Mettre une poêle avec une cuillère à soupe d’huile d’olive à feu moyen
Étape 4 : Lorsque l’huile est chaude, ajouter les lamelles d’oignons, d’ail, les graines de cumin et de coriandre moulues
Étape 5 : Faire sauter jusqu’à ce que les oignons soient colorés et fondants
Étape 6 : Ajouter les pois chiches égouttés, puis faire revenir 3 minutes de plus
Étape 7 : Saler et poivrer
Étape 8 : Ajouter la harissa, puis faire sauter en remuant bien pour homogénéiser le mélange
Étape 9 : Hors du feu, ajouter un filet de jus de citron

Pour le dressage :

Étape 1 : Au centre d’une assiette, disposer le labné puis creuser un petit cratère avec le dos d’une cuillère à soupe
Étape 2 : Verser les pois chiches à la harissa dans ce cratère
Étape 3 : Déguster avec du pain libanais

Optionnel : si vous avez choisi l’option carnivore avec les peaux de poulet, découpez-les en petits morceaux et mettez-les dans la poêle pour les rendre croustillantes avant d’y ajouter les oignons. Je vous conseille de mettre un peu moins d’huile d’olive car les peaux de poulet vont libérer du gras.

La labné et pois chiches à la harissa de Hugo. Photo DR
Il s’appelle Hugo Danaguezian, il a 29 ans. Il est né à Lyon, a grandi dans la région du Beaujolais. Avec un papa d’origine arménienne, né au Liban, et une maman française d’origine italienne, il est tombé très tôt dans la marmite, emporté par une passion qui lui a vite semblé « logique ». « Je me souviens d’un voyage au Liban lorsque j’avais 10 ans comme...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut