Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

De l’argent à flamber

Ce n’est que de la poudre aux yeux. Tout cet argent à flamber dans un pays qui flambe. Les restaurants qui poussent comme des champignons, les boîtes de nuit, les plages, les soirées de dingue que l’on croit immortaliser sur Instagram et Facebook. La petite machine à laver du cash tourne à plein régime. Continuer à créer l’illusion pour cacher la réalité : celle des 70 % qui basculent sous le seuil de pauvreté, les 40 % sous la pauvreté absolue, celle des déposants à qui on a tout pris, des retraités sans pension de retraite, des jeunes sans débouchés, des parents de victimes qu’on veut oublier, celle des rapports sur la corruption qu’on cache, des voyous protégés par la justice et des banques « zombifiées ». Un destin à la Corée du Nord se profile pour un pays qui est heureux d’accueillir ceux qui sont rentrés pour faire la fête le temps d’un été.

Et puis il y a les questions essentielles auxquelles on a peur de répondre. Quel rôle économique ? Pour quel système ? Pour quel régime politique ? Pour quel État ? Pour quelle société ? Pour quels individus ? Pour quel pays ?

Personnellement, je ne vois pas d’avenir pour un pays qui s’évertue dans sa fuite en avant alors qu’il marche à reculons. Et tant pis si on me reproche (encore) de jouer le rabat-joie.


Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « Courrier » n’engagent que leurs auteurs. Dans cet espace, « L’Orient-Le Jour » offre à ses lecteurs l’opportunité d’exprimer leurs idées, leurs commentaires et leurs réflexions sur divers sujets, à condition que les propos ne soient ni diffamatoires, ni injurieux, ni racistes.

Ce n’est que de la poudre aux yeux. Tout cet argent à flamber dans un pays qui flambe. Les restaurants qui poussent comme des champignons, les boîtes de nuit, les plages, les soirées de dingue que l’on croit immortaliser sur Instagram et Facebook. La petite machine à laver du cash tourne à plein régime. Continuer à créer l’illusion pour cacher la réalité : celle des 70 %...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut