Rechercher
Rechercher

Politique - Éclairage

La nouvelle équation du Hezbollah : Frangié ou un changement de système

La crise dépasse l'enjeu présidentiel. Tant les chiites que les chrétiens demandent des garanties pour aboutir à un compromis. 

La nouvelle équation du Hezbollah : Frangié ou un changement de système

Une table de dialogue préparée pour accueillir les protagonistes au palais de Baabda en juin 2020. Archives Dalati et Nohra

« Ce que les Libanais veulent, c’est gagner du temps. » C’est l’impression qui se dégage dans les cercles diplomatiques suite à la visite de l’émissaire français Jean-Yves Le Drian à Beyrouth le mois dernier. Car, plutôt que de rapprocher les points...
« Ce que les Libanais veulent, c’est gagner du temps. » C’est l’impression qui se dégage dans les cercles diplomatiques suite à la visite de l’émissaire français Jean-Yves Le Drian à Beyrouth le mois dernier. Car, plutôt que de rapprocher les points...
commentaires (27)

Non. Tout comme le Président de la Chambre des députés (poste réservé à la communauté chiite) est voté par l'ensemble des députés, le Président de la République l'est aussi. Pareil pour le premier ministre (poste sunnite), qui doit obtenir la confiance de l'ensemble du parlement. Ce système pourri consacre des conditions d'accès au poste (confessions), non pas un vote exclusivement par les membres de la confession. Ridicule, mais ça reste quand-même "démocratique". Ce qui ne l'est pas, c'est la force des armes pour se prévaloir d'une majorité.

Kgz

13 h 06, le 10 juillet 2023

Tous les commentaires

Commentaires (27)

  • Non. Tout comme le Président de la Chambre des députés (poste réservé à la communauté chiite) est voté par l'ensemble des députés, le Président de la République l'est aussi. Pareil pour le premier ministre (poste sunnite), qui doit obtenir la confiance de l'ensemble du parlement. Ce système pourri consacre des conditions d'accès au poste (confessions), non pas un vote exclusivement par les membres de la confession. Ridicule, mais ça reste quand-même "démocratique". Ce qui ne l'est pas, c'est la force des armes pour se prévaloir d'une majorité.

    Kgz

    13 h 06, le 10 juillet 2023

  • Il y a quelque chose que je ne comprends pas. Dans le système confessionnel actuel, le Président est chrétien maronite afin que les maronites soient représentés et cela est valable pour les autres confessions qui ont chacune des postes de représentation au sein de l’état. Est-ce que cela veut dire que ce doit être les chrétiens maronites qui doivent sélectionner le Président de la république ? Car si celui-ci est choisi par les chiites, quel est l’interêt que le président soit maronite? Quel est l’esprit de Taëf et de la constitution ?

    K1000

    00 h 47, le 10 juillet 2023

  • 14 drapeaux libanais, j'en compte 14, pour meubler le vide sidéral occupé par nos institutions déliquescentes. Ce n'est pas en placardant notre drapeau en veux-tu en-voilà qu'on parviendra à régler le moindre problème. Pour le sol reluisant de propreté, laissez-moi rire... une porcherie serait plus adaptée pour accueillir tout ce beau monde.

    Ca va mieux en le disant

    18 h 47, le 09 juillet 2023

  • Un chrétien Libanais qui ne choisit pas la fédération ou peut être même la partition est un rêveur qui ne ne connaît pas le Liban actuel.

    Le borgne

    13 h 52, le 08 juillet 2023

  • Le Hezbollah ment avec arrogance!! Il ne veut effacer aucun article de Taef? Et ses armes alors? Ce sont des jourts? Si le Hezbollah est si bien en Syrie, qu'ils partent tous et nous laissent tranquilles. Ils font comme les Israéliens, ils prennent le Liban en otage! Ce sont lrs Chrétiens qui doivent élire un président, demander à la communauté dite internationale de le reconnaitre, et inutile d'avoir l'avis des ennemis du Liban! Montrez vous forts, tous ces chiites qui mettent le chaos au Liban n'ont qu'à chercher ailleurs. Un vrai Libanais ne peut agir ainsi!!Ce sont des gens payés pour nous détruire, réveillez-vous!!!

    Hélène SOMMA

    04 h 33, le 07 juillet 2023

  • Toutes ces gesticulations du Hezbollah sont ridicules, et ne lui serviront à rien. D'abord, à supposer que le système confessionnel soit aboli et remplacé par un système laïque, jamais ce système laïque ne garantira les armes du Hezb, et il le sait parfaitement. Reste la simple menace de l'usage de la force comme en 2008, jadis capable de faire changer d'avis les plus rétifs. Cela n'est plus le cas, parce que désormais il est clair que trop céder au Hezb ou aller trop loin dans l'alliance avec lui a un prix: Les liens de Gebran Bassil avec le Hezb ont probablement joué un rôle important dans les sanctions qui pèsent sur lui, et Hariri a pratiquement perdu tout rôle politique. Bassil est allé aussi loin qu'il pouvait dans son soutien au Hezb, y compris dans l'intervention en Syrie. Il en est bien mal récompensé. Le Hezb n'a pas les moyens d'imposer un président démocratiquement, il ne peut plus faire un chantage au blocage économique car l'effondrement a déjà eu lieu, et un coup de force militaire implique des risques et des coûts que le Hezb a jusqu' à présent préféré éviter. Une telle éventualité augmentera considérablement les risques de sanctions sur ses alliés.

    Nagi Nahas

    22 h 20, le 06 juillet 2023

  • Pour un etat libanais democratique et laic et fin de ce systeme confessionnel qui date de l’antiquité !

    nabil samir

    21 h 39, le 06 juillet 2023

  • Un etat democratique et laic . Peu de pourfendeur du Liban actuel ne semblent vouloir de cela !

    nabil samir

    21 h 38, le 06 juillet 2023

  • Nouvelle équation de la majorité de la population libanaise : remise des armes du Hezbollah à l’armée nationale sinon plus de vivre ensemble. On verra bien si les chiites pourront vivre sans nous.

    Lecteur excédé par la censure

    19 h 29, le 06 juillet 2023

  • Le roi est mort...Vive le roi.... Le jour où l'on pourra écrire un "manuel scolaire d'Histoire du Liban contemporain" sans qu'il n'y ait de disputes et de casse? A ce moment, nous pourrons parler d'un même pays. SANS JUGEMENT DE MA PART cependant ces 2 exemples qui suivent ? ce sont des FAITS REELS que tout le monde connait => aujourd'ui BACHIR est un héros voire un Dieu résistant pour les chrétiens et aussi pour une partie des musulmans. Alors qu'il est detesté pour les partis moumanaa et pro syriens ( qui l'ont assassiné d'ailleurs). Alors que les idoles militaires iraniennes, idôlatrées et vénérées par le Hezbollah sont considérées des terroristes pour une grande partie des libanais ( sunnites, chrétiens, druzes et même au sein des chiites). Donc le jour où ce manuel sera disponible et que l'HISTOIRE sera la même, qu'ils reviennent nous parler d'un liban tel qu'il est actuellement centralisé et tout en contraste. Faute de ce manuel scolaire ? Faudra trouver une autre solution pour le liban nouveau. L'important est que "chacun joue dans sa cour et que personne n'impose son idéologie à l'autre.

    LE FRANCOPHONE

    18 h 59, le 06 juillet 2023

  • De grâce, oublions le grand Liban et vite. Laissons les se battre infiniment entre eux. Le Liban d'antan était en bonne santé, et mieux organisé. Depuis cette fâcheuse géographie, on n'a plus eu le calme. Oui,on vit depuis l'indépendance, une instabilité continue et des guerres d'usure de ce pauvre Liban. Ça suffit, ayons le courage de l'assumer

    Esber

    13 h 00, le 06 juillet 2023

  • Faut pas rêver : Les rentrées financières du Hezbollah se rétrécissent en peau de chagrin a cause des sanctions et autres contrôles auxquels il est soumis. Les rentrées assurées par la diaspora libanaise ne seraient elles pas son dernier ballon d'oxygène avec la réserve d'or de la Banque du Liban ? Une mainmise du Hezbollah sur les finances du pays finiraient par conduire a la vente graduelle de cet or a son profit et un ruine définitive du pays. Reste a savoir ce que feront les vrais amis du Liban face a cette éventualité.

    Bibette

    12 h 53, le 06 juillet 2023

  • NI CANTONS NI FEDERATION. TOUT DIVISE. CROYANCES ET MOEURS. DEUX MONDES COMPLETEMENT DIFFERENTS. CA RETOURNERA AU MEME. AU SATANE CONSENSUS. AU BORDEL ET AU CHAOS. DIVORCE PROMPT ET NET POUR SAUVER CE QUI PEUT L,ETRE ENCORE.

    LA LIBRE EXPRESSION NE COMMENTE PAS.ELLE CONSEILLE

    12 h 42, le 06 juillet 2023

  • Que chacun vive comme il l'entend dans ses zones et gère ses propres merdes.

    Moi

    12 h 32, le 06 juillet 2023

  • Le Liban de grand papa, consensuel et naif, est mort avec Taëf. Le Liban de demain, ambitieux et sûr, est mort avec Bachir Gemayel. Le Liban de Taëf, hypocrite et inégal, est mort avec Rafik Hariri. Les assassins de Bachir et de Rafik (ou leurs successeurs) sont toujours là, pour s'assurer que le Liban ne se relèvera pas de ses cendres. Alors, il ne reste plus qu'à arrêter cette agonie, de rédiger l'acte de décès du Grand-Liban centenaire et de concevoir le nouveau Liban, dans lequel chaque région (religion ?) vit selon ses convictions et sa culture. Sinon, la démographie chiite faisant son chemin et les réfugiés syro-palestiniens grossisant les rangs sunnites, il ne restera plus aux chrétiens que le choix entre l'immigration ou la soumission. Alors ayons le courage qu'il faut pour rebatir des édifices décentralisés, respectueux de leurs différences et des identités diverses qui les peuplent. Wa alaikom el salam !

    GM92190

    12 h 11, le 06 juillet 2023

  • "...Le Hezbollah ne cesse d'assurer qu'ils ne contrôlent pas l'Etat libanais...ni ses décisions..." Mais, chers responsables du Hezbollah, du plus haut placé à tous les autres, vous ne faites que cela jour et nuit, de toutes les façons possibles: officielles et en cachette !!! Et le plus navrant dans tout cela, est que vous n'agissez jamais pour le bien du Liban, mais sur les ordres de vos financiers et fournisseurs d'armes iraniens... - Irène Saïd

    Irene Said

    11 h 11, le 06 juillet 2023

  • Paradoxalement alors que la majorité des chrétiens sont en faveur d'une large décentralisation ils n'ont fait aucun pas dans. ce cens contrairement au Hezbollah qui a créé un État dans l'Etat

    Tabet Ibrahim

    10 h 07, le 06 juillet 2023

  • S'il faut modifier les regles du jeu a la base, alors la seule solution viable est la laicite integrale a tous les etages. Les leaders "Sunnites", "Chiites", et "Chretiens" ont mene le pays a la faillite autant politique que financiere et economique. Ils faut s'en debarasser au plus vite pour pouvoir construire enfin un pays "citoyen".

    Michel Trad

    09 h 21, le 06 juillet 2023

  • La Partition est la seule solution.

    ..... No comment

    09 h 15, le 06 juillet 2023

  • DIVORCE IMMEDIAT AVEC LE HEZBOLLAH. QU’IL CONTINUE À FAIRE JOUJOU AVEC SES ARMES ET SES RÈGLES DE SOCIÉTÉ TANT QU’IL NOUS FOUT LA PAIX POUR QU’ON PUISSE VIVRE COMME ON VEUT DANS NOS RÉGIONS ET DANS NOTRE PAYS.

    Lecteur excédé par la censure

    08 h 59, le 06 juillet 2023

  • Ni Frangié, ni Hezbollah. Partition ! Et qu’ils élisent le président qu’ils veulent alors !

    LeRougeEtLeNoir

    08 h 58, le 06 juillet 2023

  • Plus de président maronite ? Dans ce cas il faut partir!

    M.E

    08 h 01, le 06 juillet 2023

  • "Ce que les Libanais veulent, c’est gagner du temps. »? Il serait plus exact de dire: « Ce que les (responsables) Libanais veulent, c’est PERDRE du temps. "! «"Les protagonistes libanais doivent (...) adopter une vision plus large concernant la manière de réédifier l'État". Encore faudrait-il - que tous veuillent d'un Etat! - "le Hezbollah ne cesse d'affirmer, comme mercredi par la bouche du chef de son bloc parlementaire Mohammad Raad, ne pas vouloir changer un seul mot de l’accord de Taëf". En effet, l'accord de Taëf ne les dérange pas, dans la mesure où il n'est qu'un chiffon de papier qu'il n'est pas question de mettre en œuvre.. Notamment la clause qui prévoit "le désarmement de toutes les milices, ibanaises et non-libamaises".

    Yves Prevost

    07 h 01, le 06 juillet 2023

  • Vous vouliez dire Byzantins (les Romains de l’est) quand vous avez dit Romains, je suppose.

    Michael

    05 h 24, le 06 juillet 2023

    • Bonjour, merci pour votre remarque. Effectivement il s'agit de l'empire byzantin. Nous avons rectifié. Cordialement

      L'Orient-Le Jour

      09 h 54, le 06 juillet 2023

  • Le Liban est mort (et le Liran est né) le février 2006 à Mar Mikhael…

    Gros Gnon

    02 h 27, le 06 juillet 2023

  • Changeons de système et qu'on en finisse de ce chantage tous les 6 ans. De toute façon ce système ne marche pas et depuis belle lurette déjà, il a montré ses limites. Il est arrivé au bout de ses capacités. Ne nous leurrons plus. Toutes ces hérésies: démocratie consensuelle, tiers de blocage, un nombre déterminé de ministres pour chaque communauté... ne peuvent plus tromper personne. Elles ressemblent aux hérésies concoctées par le Gouverneur de la Banque centrale pour mieux voler les déposants: Lollars, Sayrafa, une demi-douzaine de taux de change, des retraits avec plafonds limités...Cette République n'en est pas une et il est temps d'imaginer une autre formule qui marche et qui permette à l'État de fonctionner et au peuple de vivre dignement. J'espère que je ne serai pas censuré car pour moi, toute vérité est bonne à dire!

    Georges Airut

    02 h 20, le 06 juillet 2023

Retour en haut