Rechercher
Rechercher

Politique - Présidentielle

Bassil ouvre la porte à Jihad Azour, mais rien n’est encore joué

Dans la foulée de l’accord de principe entre les opposants et le CPL, Raï s’entretient avec Macron au lendemain de son étape au Vatican.

Bassil ouvre la porte à Jihad Azour, mais rien n’est encore joué

Un acceuil en grande pompe a été réservé au patriarche maronite, Mgr Béchara Raï, hier à l'Elysée. Photo Twitter du patriarcat

Jihad Azour. Voilà le présidentiable que le patriarche maronite, Mgr Béchara Raï, est censé avoir présenté, hier, au président français, Emmanuel Macron, lors de leur réunion à l’Élysée, en tant que candidat des partis chrétiens majoritaires. Le nom...
Jihad Azour. Voilà le présidentiable que le patriarche maronite, Mgr Béchara Raï, est censé avoir présenté, hier, au président français, Emmanuel Macron, lors de leur réunion à l’Élysée, en tant que candidat des partis chrétiens majoritaires. Le nom...
commentaires (16)

J’entends deja , les occidentaux rigoler en charriant les libanais pour avoir nommé une personne dont le prénom, ils ne l’entendent que de la part des islamistes : JIHAD !!! Pour eux, Jihad .. ça craint :) :) Enfin, ce monsieur est un type qui a l’air bien… Quel sera son programme au fait??

LE FRANCOPHONE

15 h 17, le 31 mai 2023

Tous les commentaires

Commentaires (16)

  • J’entends deja , les occidentaux rigoler en charriant les libanais pour avoir nommé une personne dont le prénom, ils ne l’entendent que de la part des islamistes : JIHAD !!! Pour eux, Jihad .. ça craint :) :) Enfin, ce monsieur est un type qui a l’air bien… Quel sera son programme au fait??

    LE FRANCOPHONE

    15 h 17, le 31 mai 2023

  • "Bassil ouvre la porte à Jihad Azour" il doit tenir la porte ouverte pour bien mériter le bakhshish ...

    Wlek Sanferlou

    14 h 22, le 31 mai 2023

  • Censurée? Pourquoi?

    Sissi zayyat

    14 h 16, le 31 mai 2023

  • la décision du cpl de soutenir un candidat commun laisse place à une certaine circonspection ... Que vaut réellement cette promesse ? D'autant que bassil ne tient pas ses troupes, on sait que chez eux il y a des éléments incontrôlables et autres tire-au-flanc .Mais le problème le plus important serait de contraindre berry à convoquer le parlement pour une séance électorale ..

    C…

    13 h 42, le 31 mai 2023

  • Gebtran sait très bien qu'il serait hasardeux de couper les ponts avec le Hezb . Il est plus intelligent que á ! La solution serait de proposer au Hezb une liste de candidats dont ce dernier choisirait un présidentiable . Je doute fort que Azour , poulain d'un Sinaiora aux 11 millons sera appuyé en fin de compte par le CPL , ce serait abracadabrant .

    Chucri Abboud

    13 h 19, le 31 mai 2023

  • C'est a Macron de convaincre son protege, le Hezb, de l'alternative proposee face a leur candidat commun. A moins que Macron ne partage l'avis totalitaire du Hezb ?

    Michel Trad

    12 h 45, le 31 mai 2023

  • POUR MOI, JE NE REPRENDRAI LES COMMENTAIRES QUE QUAND LA CENSURE SERA ABOLIE !

    LA LIBRE EXPRESSION

    11 h 06, le 31 mai 2023

  • NE VOUS DEMANDEZ PAS POURQUOI CERTAINS ABONNES QUITTENT ET NE RENOUVELLENT PAS LEURS ABONNEMENTS. MA NOTE VOUS LE DIT CLAIREMENT.

    LA LIBRE EXPRESSION

    10 h 21, le 31 mai 2023

  • BONJOUR A TOUS A L,ORIENT LE JOUR : OLJ, LA GROGNE CHEZ VOS ABONNES MONTE. LA DECEPTION DE SE VOIR CENSURE OU DE PRIER LES MODERATEURS DE PUBLIER SA FRANCHE ET LIBRE EXPRESSION EST PLUS QU,UNE HUMILIATION, PLUS QU,UNE INSULTE A L,INTELLIGENCE ET A L,AMOUR PROPRE DE TOUT ABONNE, C,EST UN CRIME CONTRE LA LIBRE EXPRESSION QU,ON JUGULE ET CONTRE LE DROIT DEMOCRATIQUE DE LA LIBRE EXPRESSION. GAGNEZ VOS ABONNES ET NE LES PERDEZ PAS. ILS SONT LE JOURNAL.

    LA LIBRE EXPRESSION

    10 h 18, le 31 mai 2023

  • Tous ces "responsables" politiques, religieux et autres "divins" nous font penser aux joueurs de basket ball. lls courent dans tous les sens, sautillent, s'arrachent la balle, se bousculent, et certains sont champions pour viser, de très loin, le " basket" ! Bon, à la fin du match, il y a une équipe qui gagne, et l'autre, fair-play...espère être la prochaine. Mais, malheureusement pour nous, citoyens-spectateurs, nos "responsables" n'appliquent aucune règle de jeu, ils ne savent que jouer les prolongations frauduleuses et nocives... - Irène Saïd

    Irene Said

    09 h 58, le 31 mai 2023

  • Monsieur Bassil. Dénoncez l’accord avec le Hezbollah et vous retrouverez une population auprès de tous les chrétiens du Liban. Je suis sûr que vous êtes tout aussi convaincu que moi que le Liban de 1943 ou de Taef n’existe plus. Seule une nouvelle équation politique , géographique et culturelle pourra ramener la stabilité et la prospérité chez nous. Vous avez réussi à BATROUN, pourquoi ne pas transposer cet exemple à l’ensemble du pays. Que ceux qui veulent faire joujou avec leurs armes ou leurs simagrées de parades militaires, continuent à le faire chez eux. Nous, nous voulons la paix, la stabilité, la prospérité, le bien être dans nos régions. Nous avons plus d’atouts que Dubai pour réussir car en plus de notre situation géographique privilégiée, nous avons un climat tempéré et nous possédons une richesse humaine et intellectuelle unique au moyen orient. Le vivre ensemble peut être vivre en harmonie mais chacun chez soi. Qu’ils interdisent l’alcool et le port du maillot mais chez eux, chez nous nous respectons la condition féminine qui a les mêmes droits que les hommes et ce n’est pas parce que une femme se met en bikini que tous les mâles présents ont des pulsions de viol. OLJ publiez SVP ce n’est pas un discours confessionnel, c’est une simple constation des faits

    Lecteur excédé par la censure

    09 h 48, le 31 mai 2023

  • Est-ce que Erdogan a été élu selon une entente avec ses adversaires ? Ni consensus, ni entente. Il y a une élection présidentielle, celui qui rassemble des voix le plus, est élu. De grâce, messieurs, arrêtez de tourner en rond. Même en France, ils continuent de parler de "consensus". Qu'est ce qui vous prend, Monsieur Macron ?

    Esber

    09 h 46, le 31 mai 2023

  • Voila les conditions auxquels le Hezbollah veut soumettre le pays: Mon candidat ou pas du tout. Ceci explique le fait qu'il bafoue la constitution a ses dépends. Ce qui attriste c'est que tous les autres s'y sont résignés et acceptent cette mascarade au lieu de réagir. Cela permet de dire qu'ils ajoutent de l'eau au le moulin de ceux qui prétendent que, finalement, personne ne veut d'un nouveau Président chacun pour ses propres raisons politiciennes.

    Pierre Christo Hadjigeorgiou

    09 h 13, le 31 mai 2023

  • Monsieur Bassil, si vous soutenez officiellement Jihad Azour, je vous assure que vous gagnerez plusieurs points de popularité. Monsieur Azour possède des compétences financières indiscutables, son principal rôle sera donc de tenter de résoudre la crise financière . Ainsi dans 6 ans, vous serez encore jeune, vous aurez une situation économique assainie et vous pourrez légitimement prétendre à la présidence.

    Lecteur excédé par la censure

    08 h 34, le 31 mai 2023

  • « Nous avons clairement fait savoir à M. Azour lui-même que nous n’acceptons pas sa candidature ». Venant d'une milice dont les méthodes sont connues, cette déclaration sonne comme une menace. Le poussera-t-elle à se désister? Espérons que non.

    Yves Prevost

    06 h 23, le 31 mai 2023

  • Le porte-parole du hezbollah n’a pas dû écouter le discours de son boss qui appelait à discuter sans conditions préalables…

    Gros Gnon

    05 h 05, le 31 mai 2023

Retour en haut