Rechercher
Rechercher

Politique - Liban

Saad Hariri accusé d'agressions sexuelles par deux hôtesses de l'air

L'ancien Premier ministre libanais "se défendra devant le tribunal", assure son bureau de presse.

Saad Hariri accusé d'agressions sexuelles par deux hôtesses de l'air

L'ex-Premier ministre libanais et chef du Courant du Futur Saad Hariri. Photo d'archives Anwar Amro/AFP

Deux femmes ont porté plainte contre l'ex-Premier ministre libanais Saad Hariri devant un tribunal fédéral de New York pour "viol, agression et coups", selon le texte de la plainte déposée le 20 mars. Les frères de Saad Hariri, Baha' Hariri, Ayman Hariri et Mohammad Hariri, sont également mis en cause dans cette affaire et accusés d'être des "auteurs de détresse émotionnelle par négligence", de "représailles" et de "discrimination".

C'est la troisième fois que ces femmes portent plainte pour les mêmes faits devant des tribunaux américains. Les deux précédentes fois elles avaient été déboutées par la justice. En ce qui concerne cette troisième plainte, aucun poursuite n'a été, pour le moment, engagée.

Les femmes qui ont porté plainte sont d'anciennes hôtesses de l'air du jet personnel de M. Hariri. Elles ne sont pas nommées dans les documents judiciaires, consultés par L'Orient-Le Jour, et sont appelées "Jane Doe 1" et "Jane Doe 2". Les plaignantes résident en Australie et au Pays de Galles.

"Viol brutal"
"Cette affaire concerne le viol brutal de la plaignante Jane Doe 2 sur son lieu de travail par l'accusé S. Hariri, ainsi que de multiples cas de séquestration, d'agression sexuelle et de harcèlement sexuel à l'encontre des deux plaignantes", indique la plainte. Quant à la première, elle affirme avoir été embauchée par Saudi Oger en 2006 et affectée au personnel de l'avion privé de Saad Hariri. Elle affirme que, "presque immédiatement" après avoir commencé à travailler dans le jet privé, M. Hariri l'a "agressée sexuellement". Elle affirme également que d'autres collègues femmes lui ont dit que M. Hariri les avait agressées sexuellement, et indique avoir tenté de le signaler à son supérieur hiérarchique et à la direction, mais s'être heurtée à une fin de non-recevoir. Elle ajoute que les abus sexuels présumés se sont poursuivis jusqu'à sa démission en 2009 de Saudi Oger, une entreprise de construction appartenant à la famille Hariri et qui a cessé ses activités en 2017.

Eclairage

Saad Hariri toujours incontournable et... indésirable

L'inconnue Jane Doe 2, également hôtesse de l'air, déclare avoir commencé à travailler chez Saudi Oger vers novembre 2006. Elle affirme que Saad Hariri l'a "violée violemment et de force" à bord de son avion, précisant qu'il l'a violée "au moins" quatre fois, et clame également que Baha' Hariri lui a fait des "avances sexuelles indécentes". Elle indique avoir été licenciée de Saudi Oger vers 2010.

Négation en bloc
C'est la troisième fois que des femmes tentent de poursuivre judiciairement M. Hariri à New York, selon un rapport du quotidien New York Post. "Deux poursuites antérieures devant un tribunal d'État ont été abandonnées ou rejetées par un juge", a écrit le média.

Dans un communiqué daté du 25 mars, le bureau de presse de Saad Hariri a réagi à ces accusations. "Pour la troisième fois, ces deux plaignantes anonymes, qui ne résident pas aux États-Unis et n'ont aucune relation avec ce pays, déposent une plainte contenant des accusations totalement fausses et inacceptables visant à provoquer et à calomnier Saad Hariri qui, lui, n'a aucun lien avec les États-Unis", peut-on lire dans le texte. 

Eclairage

L’ombre de Saad Hariri plane encore sur la scène politique libanaise

"Et après qu'un autre tribunal de New York a précédemment approuvé notre demande de rejet de l'affaire initiale et a automatiquement refusé d'accepter l'affaire lors de la deuxième tentative, les deux plaignantes vaguement identifiées renvoient la balle une troisième fois. Il faut noter que ces affaires sont déposées par un cabinet d'avocats contre lequel les tribunaux ont pris des sanctions à de nombreuses reprises en raison de sa mauvaise conduite", ajoute le communiqué, avant de conclure que "M. Hariri se défendra devant le tribunal".

Les plaignantes ont demandé un procès avec jury. Contacté par L'Orient Today, un porte-parole du Courant du Futur a déclaré qu'il n'avait pas d'autres commentaires à faire par rapport au communiqué du bureau de presse. Également contacté, un conseiller de M. Hariri n'était pas immédiatement disponible pour un commentaire.

En 2019, il avait été révélé que M. Hariri aurait envoyé à sa maîtresse, Candice van der Merwe, 16 millions de dollars de paiements. Candice van der Merwe a ensuite fait l'objet d'une enquête dans sa ville natale en Afrique du Sud pour avoir omis de déclarer cet argent. Quelques jours après la publication par le New York Times d'un article sur cette affaire, M. Hariri, alors premier ministre, avait réagi en déclarant : "Quelles que soient les campagnes lancées contre moi, malgré tout ce qu'ils peuvent dire, écrire ou faire, je continuerai à travailler et je ne m'arrêterai pas".

M. Hariri a annoncé son retrait de la vie politique après avoir échoué à former un gouvernement en juillet 2021, et son parti n'a pas participé aux élections législatives en 2022. Il a depuis quitté le Liban pour s'installer aux Émirats arabes unis, où il se concentre sur ses intérêts commerciaux.

Deux femmes ont porté plainte contre l'ex-Premier ministre libanais Saad Hariri devant un tribunal fédéral de New York pour "viol, agression et coups", selon le texte de la plainte déposée le 20 mars. Les frères de Saad Hariri, Baha' Hariri, Ayman Hariri et Mohammad Hariri, sont également mis en cause dans cette affaire et accusés d'être des "auteurs de détresse émotionnelle par...
commentaires (24)

Ils sont tous pareils nos hommes politiques : de gros bébés insatiables toujours en quête d'aventures sexuelles extra conjugales. Au lieu de s'occuper de leur nation en dérive !

Paul le Phénicien

01 h 29, le 04 avril 2023

Tous les commentaires

Commentaires (24)

  • Ils sont tous pareils nos hommes politiques : de gros bébés insatiables toujours en quête d'aventures sexuelles extra conjugales. Au lieu de s'occuper de leur nation en dérive !

    Paul le Phénicien

    01 h 29, le 04 avril 2023

  • cette affaire a été rejetée deux fois par la Cour de l’État de New York pourquoi insister et en parler maintenant???

    Jack Gardner

    00 h 39, le 04 avril 2023

  • C'est son épouse qui doit être contente, après la maitresse sud africaine et les 16 millions, les hôtesses de l'air ! Vrai ou pas vrai, ça doit tout de même être un peu tendu au petit déjeuner :))

    Pandora

    16 h 39, le 03 avril 2023

  • Oh dear !!!

    Wow

    14 h 06, le 03 avril 2023

  • Il est certain que cet homme n'a rien à voir avec la politique (et même pour le reste), mais si j'étais une femme, et que j'étais violée une fois, je ne pense pas me faire violée 5 fois. Quelque chose ne colle pas. En dehors de ça, on se rappelle la somme faramineuse offerte au mannequin sud africain, pour composer des poèmes avec elle. Quel grand poète. Par ailleurs, je n'ai pas le souvenir d'une bonne action à son actif et dont les libanais s'en souviennent.

    Citoyen

    13 h 12, le 03 avril 2023

  • La présomption d'innocence est un droit fondamental...

    Alexandre Husson

    10 h 49, le 03 avril 2023

  • On vit une période de la 5eme dimension au Liban. Je pense que même les scénaristes les plus fous n’auraient imaginé un tel enchaînement de situations les unes plus rocambolesques que les autres. C’est quoi la prochaine étape ? … mais qu’a t on fait au Bon Dieu pour être nés libanais ?

    Lecteur excédé par la censure

    10 h 10, le 03 avril 2023

  • Il devrait plutôt être poursuivi pour détournement de fonds publics comme Riad Salamé

    Tabet Ibrahim

    08 h 41, le 03 avril 2023

  • Incompétent jusqu'au bout. Et dire que ce personnage a gouverné les Libanais pendant des années... Pad étonnant que l'on soit arrivés là

    Souheil Mansour

    23 h 29, le 02 avril 2023

  • Je n’y crois pas UN SEUL Instant !!

    LE FRANCOPHONE

    21 h 43, le 02 avril 2023

  • Votre argumentation "à la libanaise" est irrecevable et indécente. Ces plaintes méritent d'être traitées avec plus de sérieux, la justice aura le mot final.

    Najib Antoine Jabre

    21 h 29, le 02 avril 2023

  • On se demande quelles sont les brimades qu'ont subies enfants les frères Hariri pour se livrer à de tels comportements, si cela est avéré. Si le timing est suspicieux et propice aux complotistes, le témoignage de ces femmes est crédible concernant une figure publique qui s'est senti obligé de faire un enfant à une escort et de lui verser une somme colossale...Le seul aspect qui me fait douter est que les Hariri auraient pu conclure un accord avec les accusatrices il y a déjà plusieurs années, à suivre...

    IBN KHALDOUN

    20 h 57, le 02 avril 2023

  • Il n'y a pas de fumée sans feu...

    Jean-Paul Khayat

    20 h 41, le 02 avril 2023

  • A SA DERNIERE VISITE AU LIBAN LES SUNNITES L,ONT ACCLAME COMME LE SEUL LEADER. CERTAINS ETRANGERS NE LE VEULENT PAS CAR IL LE CONSIDERENT HOMME DU DIALOGUE DONC NON DESIRE.

    LA LIBRE EXPRESSION

    20 h 33, le 02 avril 2023

  • S'envoyer en l'air avec Saad, quel bonheur !

    Ca va mieux en le disant

    19 h 35, le 02 avril 2023

  • Argent, argent pour ces filles . ?

    Eleni Caridopoulou

    19 h 11, le 02 avril 2023

  • elles se font agresser plus d'1 fois et restent à leurs postes ?!?? toute personne normalement constituée se serait barrée dès le 1° incident..

    OBEGI CHARLES

    18 h 35, le 02 avril 2023

  • Weinstein avait tout les moyens de se payer des nana, et pourtant il agressait sexuellement. Quand à y voir perpétuellement des complots c est debile. Le state department aurait contacté ces deux personnes pour qu elles portent plainte? C est d une naïveté absolue.

    Zampano

    16 h 34, le 02 avril 2023

  • Complot ! Complot ! Complot américain !

    Chucri Abboud

    15 h 20, le 02 avril 2023

  • D'abord Saad n'a pas le profil de l'agresseur. Ensuite il peut acheter le sexe qu'il veut. Pas besoin d'aggresser sexuellement. Je ne peux pas savoir pour sur, mais ces accusations sont louches.

    ..... No comment

    15 h 11, le 02 avril 2023

  • A QUI PROFITE LE DECAPITEMENT DE LA COMMUNAUTE SUNNITE AU LIBAN ?

    LA LIBRE EXPRESSION

    15 h 06, le 02 avril 2023

  • Quel timing ! Encore un complot américain contre le Liban tout entier , ils nous exaspèrent au moment où les nerfs de la population sont très tendus , et provoquent la rue sunnite ! Quels sont leurs vrais desseins ? Mystère .

    Chucri Abboud

    14 h 50, le 02 avril 2023

  • CERTAINS VEULENT LE FINIR POLITIQUEMENT.

    LA LIBRE EXPRESSION

    14 h 43, le 02 avril 2023

  • Vraiment, la communauté Sunnite n’a rien d’autre à offrir? Sûr, c’est tout ce qu’il y a de disponible?

    Mago1

    14 h 41, le 02 avril 2023

Retour en haut