Rechercher
Rechercher

Société - Sécurité

Au Liban, 185 personnes arrêtées pour "collaboration" avec Israël depuis 2019

Il s'agit d'un record par rapport aux années précédant la crise économique.

Un agent des Forces de sécurité intérieure libanaises. Photo d'illustration AFP

Les forces de sécurité libanaises ont arrêté 185 personnes soupçonnées de "collaboration" avec Israël depuis le début de l'effondrement économique du Liban en 2019, alors que les deux pays voisins sont toujours en état de guerre, ont indiqué mercredi à l'AFP deux responsables sécuritaires.

Il s'agit d'un record par rapport aux années précédant la crise économique, quand quatre ou cinq personnes par an étaient arrêtées pour espionnage au profit d'Israël, principalement des militaires ou des employés du secteur des télécommunications.

Pour mémoire

Dix-sept réseaux d'espionnage pour le compte d'Israël démantelés

Des dizaines de personnes ont été arrêtées par le passé pour "collaboration" avec Israël, et des décisions de justice ont été rendues allant jusqu'à 25 ans de prison.

Depuis 2019, "les forces de sécurité ont arrêté 185 personnes, parmi lesquelles 182 ont été recrutées après le début de la crise économique", a déclaré à l'AFP un responsable des services de sécurité sous le couvert de l'anonymat. Parmi elles, 165 personnes ont été déférées devant la justice, dont 25 ont été condamnées, a-t-il précisé.

Fausses entreprises

"C'est la première fois qu'on a affaire à des arrestations de cette ampleur pour des accusations de collaboration" avec l'ennemi, a souligné à l'AFP un autre haut responsable sécuritaire sous le couvert de l'anonymat. Cela est dû notamment à la crise économique inédite et l'effondrement de la monnaie nationale, qui "ont poussé les Libanais à chercher de nouvelles sources de revenus et à obtenir des devises", estime-t-il. "Il semble que les Israéliens y aient trouvé une opportunité, et ont créé des profils de fausses entreprises sur les réseaux sociaux" pour attirer des Libanais, a-t-il ajouté.

Les enquêtes ont montré que les Israéliens ont ensuite contacté par téléphone les demandeurs d'emploi, selon une source sécuritaire.

Lire aussi

Prison de Khiam : des archives inédites révèlent le degré d’implication du Shin Beth

Certains détenus ont admis qu'ils se doutaient qu'ils travaillaient pour le compte d'Israël, disant l'avoir fait par aversion pour le Hezbollah, a indiqué le haut responsable.

Selon le premier responsable, deux des personnes arrêtées avaient "envoyé des e-mails au Mossad (service de renseignement extérieur israélien), demandant à travailler pour son compte".

Depuis le début de l'effondrement économique, la livre libanaise a perdu plus de 95% de sa valeur par rapport au dollar, et plus de quatre Libanais sur cinq vivent sous le seuil de pauvreté, selon l'ONU.

En janvier 2022, 21 personnes avaient été arrêtées lors d'une opération sécuritaire visant à démanteler 17 réseaux d'espionnage pour le compte d'Israël.


Les forces de sécurité libanaises ont arrêté 185 personnes soupçonnées de "collaboration" avec Israël depuis le début de l'effondrement économique du Liban en 2019, alors que les deux pays voisins sont toujours en état de guerre, ont indiqué mercredi à l'AFP deux responsables sécuritaires.Il s'agit d'un record par rapport aux années précédant la crise économique, quand quatre ou...

commentaires (14)

Les dirigeants de la classe politique musulmanes et gauchisantes des années 60-70 ont été les premiers a trahir le pays. Depuis, due a la propagande distillée a travers les années, ils ont réussi a faire croire a leurs ouailles que les responsables de la guerre et des maux du pays étaient les "isolationnistes". A travers certains, comme Rachid Karamé, Joumblatt, Berry, Tapioca et Hassouna, pour ne nommer que les plus nocifs, ils ont mit l’état a plat chacun en fonction de ses intérêts. Ils ont donné l’exemple par leurs actions et aujourd'hui l’écrasante majorité des personnes arrêtées sont de confession musulmane. Est ce que ces dirigeants se sont jamais demandés pourquoi? Quand a nos concitoyens musulmans, sachant que leurs dirigeants sont si vendus et corrompus, au lieu de trahir le pays, pourquoi ne trahirait il pas leurs dirigeants en votant contre eux lors des élections? Aucune loi électorale ne favorise un parti qui qu'il soit si le peuple décide d'aller a leur encontre. Mais aveuglé par la propagande, il considère trahir contre le Hezbollah c'est mieux que lâcher le leader qui les jute jusqu’à la lie. Eh bien non. S'il faut trahir HN c'est en lui faisant perdre ses appuis au sein de l’état, renforcer la police et l’armée, l’état de droit, lui refuser de contrevenir a la constitution etc... Cette trahison est honorable et digne, celle au détriment des intérêts du pays un déshonneur. La tache est ardue mais on continue...

Pierre Christo Hadjigeorgiou

08 h 45, le 08 décembre 2022

Tous les commentaires

Commentaires (14)

  • Les dirigeants de la classe politique musulmanes et gauchisantes des années 60-70 ont été les premiers a trahir le pays. Depuis, due a la propagande distillée a travers les années, ils ont réussi a faire croire a leurs ouailles que les responsables de la guerre et des maux du pays étaient les "isolationnistes". A travers certains, comme Rachid Karamé, Joumblatt, Berry, Tapioca et Hassouna, pour ne nommer que les plus nocifs, ils ont mit l’état a plat chacun en fonction de ses intérêts. Ils ont donné l’exemple par leurs actions et aujourd'hui l’écrasante majorité des personnes arrêtées sont de confession musulmane. Est ce que ces dirigeants se sont jamais demandés pourquoi? Quand a nos concitoyens musulmans, sachant que leurs dirigeants sont si vendus et corrompus, au lieu de trahir le pays, pourquoi ne trahirait il pas leurs dirigeants en votant contre eux lors des élections? Aucune loi électorale ne favorise un parti qui qu'il soit si le peuple décide d'aller a leur encontre. Mais aveuglé par la propagande, il considère trahir contre le Hezbollah c'est mieux que lâcher le leader qui les jute jusqu’à la lie. Eh bien non. S'il faut trahir HN c'est en lui faisant perdre ses appuis au sein de l’état, renforcer la police et l’armée, l’état de droit, lui refuser de contrevenir a la constitution etc... Cette trahison est honorable et digne, celle au détriment des intérêts du pays un déshonneur. La tache est ardue mais on continue...

    Pierre Christo Hadjigeorgiou

    08 h 45, le 08 décembre 2022

  • Et combien ont été arrêtés pour collaboration avec l'Iran ?

    Zeidan

    23 h 10, le 07 décembre 2022

  • Et encore, ces chiffres n'integrent pas les membres du Hezb "retournes" par l'ennemi Israelien (comme par exemple ce concessionaire auto - regulierement encarte - qui truffait de micros les voitures vendues aux officiers des renseignements du Hezb). Le Hezb se chargeant plus ou moins discretement de les neutraliser definitivement. Ils seraient plusieurs dizaines, dit-on. ???

    Michel Trad

    20 h 13, le 07 décembre 2022

  • Pas d'électricité. Pas d'eau. Pas d'infrastructures routières fiables. Pas de vision pour améliorer l'infrastructure terrestres, aérienne ( construction d'un 2e aéroport par ex) ou même réactiver les infrastructures du rail ( alors qu'on paie des salariés à ne rien faire). Pas de vision et projet pour organiser les ordures ménagères qui s'entassent et tuent par leurs émanations. Pas d'économie. Pas de tourisme réel hormis les libanais qui rentrent au pays pour ramener médicaments et fric aux familles. Pas de médicaments. Pas de fuel. Pas d'argent à retirer des banques: Hold up des épargnes des libanais. Pas de travail. Pas de communications et internet rapide. Pourtant les tarifs et abonnements sont les plus chers du monde. Nous pourrons continuer des jours à citer les services basiques et élémentaires que chaque citoyen devrait avoir....Et voilà, que nos responsables se vantent d'avoir arrêté des personnes collaborant avec un pays cité ennemi. Alors qu'en face, des milices collaborent et dépendent "organiquement" (selon Nasrallah) de l'iran: Là? Silence radio. C'est halal apparemment !! Idem pour ceux qui collaborent avec tous les autres voisins de la région. AU LIEU de nous bassiner avec vos exploits à la noix en arrêtant ces pauvres gens isolés ( mais pas innocents c'est vrai ) MONTREZ NOUS votre compétence en arrêtant ceux qui collaborent avec un pays étranger et le clament ouvertement sans crainte et sans se soucier de la notion de collaboration avec un pays étranger.

    radiosatellite.co

    20 h 13, le 07 décembre 2022

  • Et encore, ces chiffres n'integrent pas les agents Israeliens qui operaient au sein du Hezb. Comme par exemple le concessionnaire auto qui piegait de micros les voitures de tous les

    Michel Trad

    20 h 08, le 07 décembre 2022

  • Arrêter des citoyens qui collaborent avec un pays ennemi est on ne peut plus légitime et juste, et on se demande pourquoi les collaborateurs d’un autre pays qu’Israël, qui ne se cachent pas pour le réclamer haut et fort et lui faire allégeance et sont en plus armés par ce pays pour détruire le leur. Pourquoi Ceux -là ne sont ils pas poursuivis pour le même mobile ni même inquiétés, HEIN? Arrêtez de vous ridiculiser en nous montrant votre limite quand au patriotisme très, très limité qui ne convainc personne.

    Sissi zayyat

    17 h 36, le 07 décembre 2022

  • Les "ayants-droit" sont partout dans le monde, dont les Juifs, aujourd'hui les Chrétiens, eux aussi, chassés de leurs maison dans le Monde Arabe. Ceci dit, on peut dire que les ayants-droit Palestiniens ont été très très mal accompagnés. Et, quid, des ayants-droit Syriens qui dépérissent dans l'indifférence généralisée. Ceux qui s'émeuvent pour la seule Question Palestinienne ne font pas grand cas de ces millions de victimes. Ce peuple cependant courageux car 33osant manifester paisiblement, mérite autrement mieux que cette assourdissante indifférence du Monde Arabe. Pourquoi ce traitement différencié ? Parce que violenté par l'un des leurs dont l'armée en déroute se fait assister par une bande de brigands que l'on laisse exécuter la basse oeuvre de destructions d'Alep et autres territoires dévastés ? Pourquoi tant d'admiration du Monde Arabe pour un kleptocrate destructeur Pourquoi le Monde Arabe n'est-il pas volé au secours de ces Syriens aspirant à cette démocratie qui ne fait peur qu'aux lâches. La tâche est rude. Vous vous trompez d'ennemi.

    Lillie Beth

    17 h 13, le 07 décembre 2022

  • Pourquoi ne pas arrêter tout d’abord les traîtres par centaines de milliers au service de L’Iran ou de la Syrie ?? Cette histoire est totalement ridicule . Les libanais doivent être libres de travailler comme bon leur semble par le temps qui court,,,

    Wow

    16 h 14, le 07 décembre 2022

  • AU LIEU d'arrêter les ENNEMIS INTERNES du liban, ceux qui ont fait du mal, appauvri, tué, assassiné (par manque de médicaments), ces gens devraient être arrêtés. Israel est considéré ennemi officiel. mais aujourd'hui il faut revoir QUI EST VRAIEMENT LE VRAI ENNEMI QUI AFFAME LE LIBANAIS

    radiosatellite.co

    15 h 18, le 07 décembre 2022

  • Depuis la transformation du conflit en guerre de "basse intensité", voilà des faits, des petits faits qui sortent le conflit de l’angle mort des débats. A force de dire qu’un Etat n’est l’ennemi de personne, (comme si on vit dans une paix définitive), viendra le jour, si ce n’est déjà dit, où l’on dit qu’il est l’ennemi de lui-même. La puissance du feu n’autorise pas tout, mais après presque un siècle, quel espoir aux "ayants droit" de retourner dans leurs foyers.

    Nabil

    15 h 06, le 07 décembre 2022

  • A observer ici est l'efficacité à géométrie variable de la justice Libanaise en situation d'incapacité organisée quand il s'agit d'une affaire autrement sulfureuse (!), celle du Port. Prompt à agir ou à s'abstenir selon d'improbables priorités. Disons que c'est plutôt le Liban - via le Hezbollah, et, avant eux des invités similairement armés - qui est en guerre avec Israël, régulièrement invité à se défendre? Des Hamas, des Jihad Islamique, des Autorités Palestinienne ("caduc?") ne sont pas en reste. Ces auto-proclamés "Résistants" une insulte à ceux de ma génération, lesquels, eux, risquaient véritablement leurs vies au lieu d'en faire un moyen d'existence. Pourquoi l'armée Libanaise est-elle dans l'incapacité de défendre son pays ? La très lucrative Question Palestinienne est une propagande mensongère, un endoctrinement savamment distillé à travers le monde qui ne fait autre que semer le chaos, tromper des jeunes gens manipulés, éduqués à la haine, transformés en bombes, tuant majoritairement leurs coreligionnaires. Ce mensonge, je le bouscule avec force dès que les nombreux adeptes tous azimuts, dont les Occidentaux, fans de fake news se vautrent dans le confort des idées reçues. Israël, n'est pas l'ennemi du Liban. Israël n'est l'ennemi de personne. Les Juifs, ces malgré eux, systématiquement associés à ce mensonge, non plus ne sont l'ennemi de personne. Ce peuple n'a jamais éduqué à la haine. Non, je ne suis pas Juive.

    Lillie Beth

    14 h 46, le 07 décembre 2022

  • Voilà où mène la crise économique ! Des jeunes gens pour la plupart, je suppose, (l’article ne précise ni l’âge, ni l’origine sociale des "candidats"), prêts à tout, proposent leurs services, apparemment pour trouver du travail. Tout cela en dépit du bon sens, que personne n’a besoin d’eux. Des Libanais qui se noient au large de Tripoli, d’autres par "aversion", l'alibi ultime, cherchent par tous les moyens pour s’en sortir, pour survire. Triste réalité quand on pense au Libanais ayant fui en Israël et ne rêvent plus de retrouver leurs proches…

    Nabil

    14 h 35, le 07 décembre 2022

  • L’excuse idéale pour le parti Iranien afin de se débarrasser de toute personne ou parti gênant. Et il y a des naïfs qui y croient encore. Si demain le régime Iranien devient plus pragmatique et écoute son peuple une paix est possible et alors ceux qui prêchent la vertu aujourd’hui seront les premiers à faire du business et les naïfs qui les ont cru seront comme tout les losers qui soutiennent quelque chose qui n’a jamais existé (la Palestine) alors que tout leurs dirigeants travaillent activement avec Israël

    Liban Libre

    14 h 21, le 07 décembre 2022

  • Pourquoi on n'arrête pas les politiciens, criminels et corrompus d'abord, ceux qui ont pille le pays et les libanais?

    CW

    12 h 46, le 07 décembre 2022

Retour en haut