Rechercher
Rechercher

Politique - Éclairage

Deriane tente de remettre la communauté sunnite au centre du jeu

Au cours du dîner organisé au siège de l’ambassade saoudienne, l’ambassadeur Walid Boukhari a promis le retour des aides au Liban « sous certaines conditions de transparence ».

Deriane tente de remettre la communauté sunnite au centre du jeu

La majorité des députés sunnites réunis samedi sous l’égide du mufti de la République Abdellatif Deriane, à Dar el-Fatwa. Photo ANI

A priori, le pari est réussi. Le mufti de la République, Abdellatif Deriane, a réuni samedi à Dar el-Fatwa la grande majorité des représentants sunnites de la nation – toutes couleurs politiques confondues. L’objectif ? Ressusciter le rôle de la...

A priori, le pari est réussi. Le mufti de la République, Abdellatif Deriane, a réuni samedi à Dar el-Fatwa la grande majorité des représentants sunnites de la nation – toutes couleurs politiques confondues. L’objectif ? Ressusciter le rôle de la...

commentaires (4)

Michel Aoun, avec sa petite mèche, croit détenir un talisman qui fait de lui le phénix de la République. Michel Aoun est un fonctionnaire. Il doit, comme les autres fonctionnaires et tout un chacun, se soumettre aux lois. La date de son départ est fixée au 31 octobre 2022, date qui ne peut en aucun cas être prolongée sans l’accord du Parlement. Il n’y a donc pas de place aux tartarinades de Baabda ou d’ailleurs. La loi doit être appliquée, quoi qu’il arrive, à chaque citoyen de ce pays. A bon entendeur, salut.

Honneur et Patrie

19 h 47, le 26 septembre 2022

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Michel Aoun, avec sa petite mèche, croit détenir un talisman qui fait de lui le phénix de la République. Michel Aoun est un fonctionnaire. Il doit, comme les autres fonctionnaires et tout un chacun, se soumettre aux lois. La date de son départ est fixée au 31 octobre 2022, date qui ne peut en aucun cas être prolongée sans l’accord du Parlement. Il n’y a donc pas de place aux tartarinades de Baabda ou d’ailleurs. La loi doit être appliquée, quoi qu’il arrive, à chaque citoyen de ce pays. A bon entendeur, salut.

    Honneur et Patrie

    19 h 47, le 26 septembre 2022

  • Quoique l’on dise, l’Arabie Saoudite a toujours été au chevet de notre pays malade de corruption et de trahison interne. Les saoudiens ont toujours répondu présents aux appels de secours après chaque catastrophe sans conditions ni contre partie, contrairement aux autres pays qui ont toujours participé à l’effondrement de ses institutions pour le dominer en fournissant des armes et en attisant la haine entre ses compatriotes qui étaient persuadés de leurs intentions de les aider alors qu’ils ne font que les noyer dans les méandres du communautarisme pour mieux les diviser. Les sunnites en général ont appris la leçon contrairement à certains qui voient toujours l’ingérence dans nos affaires comme une force pour les protéger alors qu’ils savent qu’ils ne sont que des pions pour ces pays qu’ils déplacent en fonction de leurs intérêts pour les anéantir et maintenir le pays instable et démuni en se servant de ses enfants pour l’anéantir. HB ne veut pas voir le mal qu’il fait à son pays en s’associant avec un régime qui tue ses propres enfants depuis des décennies, ceci l’amènerait à renoncer à sa toute puissance factice qui de toute façon va causer sa perte s’il persistait dans la voie que ses commanditaires lui ont tracé pour le détruire. Tôt ou tard il paiera le prix de son aveuglement et son égocentrisme aux dépens de sa patrie. Nos yeux sont à présent rivés sur le peuple iranien qui est en train de payer le prix fort pour se débarrasser de ses tortionnaires

    Sissi zayyat

    11 h 54, le 26 septembre 2022

  • Pas plus tard qu’il y’a un mois , l’Arabie saoudite a déclaré qu’elle refuse de s’ingérer dans les affaires internes du pays. Paradoxalement, l’ambassadeur vaporeux s’agite dans tous les sens et se réunit avec les partis dits souverainistes. Allez comprendre ces contradictions. À moins que les saoudiens nous prennent pour des imbéciles .

    Hitti arlette

    11 h 19, le 26 septembre 2022

  • Je n``ai jamais travaille dans un pays arabe, mais je ne peux renier le fait que l``Arabie , quoiqu``en pensent et disent certains a beaucoup donne au Liban , ne serait ce qu a travers les Milliers de mes concitoyens qui y travaillent et dont les revenus soutiennent notre economie et sa balance de paiements.Encore heureux que L``Arabie reconnait que ses largesses passees se sont faites pour alimenter , a son insu , certains dirigeants au desavantage de la population et de l``èconomie du pays. Sincerement Merci L Arabie saoudite.

    Antoine Albert Najjar

    02 h 40, le 26 septembre 2022

Retour en haut