Rechercher
Rechercher

Politique - Liban

Libération de l'ex-ministre prosyrien Michel Samaha, condamné pour terrorisme

M. Samaha avait été arrêté en 2012 pour avoir transporté des explosifs qui lui avaient été remis par les SR syriens en vue de perpétrer des attentats dans le pays du Cèdre.

Libération de l'ex-ministre prosyrien Michel Samaha, condamné pour terrorisme

L'ancien ministre libanais pro-syrien Michel Samaha. Photo d'archives AFP

L'ancien ministre libanais prosyrien Michel Samaha a été libéré de prison mardi, après avoir été condamné en 2016 à 13 ans de travaux forcés par le tribunal militaire pour terrorisme, a annoncé son avocat aux médias.  "Mon client est sorti de prison aujourd'hui (mardi) et il est désormais chez lui, en très bonne santé", a déclaré l'avocat Sakhr Hachem à la chaîne de télévision locale MTV. 

M. Samaha avait été arrêté le 8 août 2012 pour avoir transporté des explosifs qui lui avaient été remis en Syrie par les services de renseignement du régime Assad en vue de perpétrer des attentats au Liban. Après une première condamnation en 2013 par le tribunal militaire à une peine de 4 ans et demi de prison, il avait été libéré en janvier 2016, avant d'être de nouveau jugé par cette instance et condamné à purger une peine de 13 ans de travaux forcés et à la déchéance de ses droits civiques. 

Conseiller du président Bachar el-Assad, Michel Samaha faisait régulièrement partie des délégations présidentielles syriennes lors des voyages à l’étranger. Il avait été auparavant, pendant de nombreuses années, un cadre dirigeant du parti Kataëb avant de s’aligner sur les thèses du parti Baas syrien favorable à l’unité arabe et de collaborer avec les forces d’occupation syriennes au Liban.

Sa condamnation par la justice libanaise s’est basée sur des preuves de flagrant délit, l’ancien ministre ayant été filmé, à son insu, en train de répartir des tâches relatives à des assassinats ou des attentats dans diverses régions du Liban contre des personnalités appartenant à une communauté religieuse musulmane bien déterminée.


L'ancien ministre libanais prosyrien Michel Samaha a été libéré de prison mardi, après avoir été condamné en 2016 à 13 ans de travaux forcés par le tribunal militaire pour terrorisme, a annoncé son avocat aux médias.  "Mon client est sorti de prison aujourd'hui (mardi) et il est désormais chez lui, en très bonne santé", a déclaré l'avocat Sakhr Hachem à la chaîne de...

commentaires (9)

Il y a beaucoup à dire sur ces "gris", les politiciens qui changent de camp comme de chemise. Le prosyrien (et ce n'est pas un titre de gloire) a donc purgé sa peine, mais a-t-il changé d'orientation politique. De tous ses droits civiques, il gardera une certaine liberté de parole, qu'une certaine presse s'empresse de lui un avis .

Nabil

12 h 04, le 03 août 2022

Tous les commentaires

Commentaires (9)

  • Il y a beaucoup à dire sur ces "gris", les politiciens qui changent de camp comme de chemise. Le prosyrien (et ce n'est pas un titre de gloire) a donc purgé sa peine, mais a-t-il changé d'orientation politique. De tous ses droits civiques, il gardera une certaine liberté de parole, qu'une certaine presse s'empresse de lui un avis .

    Nabil

    12 h 04, le 03 août 2022

  • Mon compagnon de faculté à l'USJ , tout comme Bachir Gemayel ! "Dans la brute la plus épaisse, souvenez-vous qu'il y a toujours un pauvre cheval qui peine " (Marcel proust = Modérez donc vos ardeurs de libanais moyens !

    Chucri Abboud

    23 h 11, le 02 août 2022

  • Si c'est vrai je ne sais pas , mais je me souviens d'un article de 2011 où on dit que Michel Aoun et Michel Samaha auraient pris un avion du président syrien (Assad) pour une visite en Syrie pour un pèlerinage de Saint-Maron à Brad, au nord d'Alep. https://www.lorientlejour.com/article/688834 La réalité est bien sur que la Syrie est importante dans la politique libanaise et que des politiciens comme Michel Aoun ou Michel Samaha comme la plupart des politiciens libanais et la société libanaise en géneral, ont forcement des connections syriennes.

    Stes David

    22 h 18, le 02 août 2022

  • Cette moue ou un tic facial si caractéristiques de ce personnage et qu'il a toujours arboré, celle de quelqu'un qui a l'air toujours fâché ou contrarié ou comme on dit en arabe "qui sent toujours une mauvaise odeur"! va-t-il le perdre maintenant qu'il se retrouve à l'air frais?...pas sûr, car la puanteur ambiante, les criminels baroudeurs et corrompus sont plus répandus en dehors qu'en dedans des prisons...En somme, on lui demande de rejoindre la bande à Bonnot nationale et reprendre du service futur...Et viva Zapata

    Saliba Nouhad

    19 h 55, le 02 août 2022

  • Il ressemble à Marlon Brando dans le film le Parrain ....

    Zeidan

    18 h 55, le 02 août 2022

  • C'est choquant sa place est en prison et non chez lui. J'espère qu'il ne jouiera pas de cette liberté

    Georges Zehil Daniele

    17 h 51, le 02 août 2022

  • michel aoun aux manettes...attendez de voir le decret des naturalisations...apres lui le deluge

    Elementaire

    17 h 35, le 02 août 2022

  • "en très bonne santé" selon son avocat, c'est qu'il n'est pas libéré pour des raisons médicales. Il aura une grande chance de refaire de la politique ? "La déchéance des droits civiques", d'autres ont passé outre...

    Nabil

    15 h 41, le 02 août 2022

  • La justice Libanaise a dans le cas présent adopté la politique des deux poids deux mesures, parce que dans le meilleur des cas il était libérable au mieux en avril 2023 ... ce qui n'est toujours pas suffisant au regard de la gravité de ses actes.. meme si Wiam Wahhab et Jamil el-Sayyed s'étaient exprimés à leur manière, insistant sur le caractère politique du cas Samaha, estimant que l’ancien ministre ne méritait pas ce qui lui est arrivé . Lequel el-sayyed sanctionné par le gouvernement américain pour avoir transféré la bagatelle de120 millions de dollars à l'étranger et appelé les forces de sécurité à tuer les manifestants rassemblés devant chez lui en 2019 et avait eu l'outrecuidance de mettre au défi les Américains de lui fournir un visa d'entrée afin qu'il puisse aller les affronter .....

    C…

    15 h 13, le 02 août 2022

Retour en haut