Rechercher
Rechercher

Politique - Éclairage

Frontière maritime : les calculs du Hezbollah

Le parti chiite veut utiliser cette carte dans le cadre d’un règlement régional ou transformer la zone contestée en un « Chebaa-sur-mer ».

Frontière maritime : les calculs du Hezbollah

Le numéro deux du Hezbollah, Naïm Kassem, le 6 juin 2022. Aziz Taher/Reuters

Dans le dossier de la démarcation des frontières entre le Liban et Israël, le Hezbollah ne veut pas être en première ligne. Le numéro deux du parti, Naïm Kassem, a confirmé cette approche lundi dans une interview à l’agence Reuters dans laquelle il...

Dans le dossier de la démarcation des frontières entre le Liban et Israël, le Hezbollah ne veut pas être en première ligne. Le numéro deux du parti, Naïm Kassem, a confirmé cette approche lundi dans une interview à l’agence Reuters dans laquelle il...

commentaires (15)

LES KAL- CULS... DU HEZBOLLAH QUI MENENT A DES -VICTOIRES- EN FAIT DES DEFAITES... DIVINES.

OLJ, FOSSOYEUR DE LA LIBRE EXPRESSION.

10 h 35, le 09 juin 2022

Tous les commentaires

Commentaires (15)

  • LES KAL- CULS... DU HEZBOLLAH QUI MENENT A DES -VICTOIRES- EN FAIT DES DEFAITES... DIVINES.

    OLJ, FOSSOYEUR DE LA LIBRE EXPRESSION.

    10 h 35, le 09 juin 2022

  • Ils se comportent comme des dieux, et ils le croient.

    Esber

    20 h 19, le 08 juin 2022

  • IL Y A DEUX FACONS POUR SOUSCRIRE A SA FIN. LA PREMIERE EST DE LIVRER SON ARSENAL A L,ARMEE LIBANAISE ET DE SE DISSOUDRE SOI-MEME. LA SECONDE ET DE SE FROTTER DANS L,AVENTURE DES HYDROCARBURES AU VOISIN. FIN GARANTIE.

    OLJ, FOSSOYEUR DE LA LIBRE EXPRESSION.

    13 h 25, le 08 juin 2022

  • Dans le dossier de la démarcation des frontières entre le Liban et Israël, le Hezbollah ne veut pas être en première ligne. Bien sûr il se cache derrière les vendus locaux puisqu’il maîtrise l’art du chuchotement aux oreilles des ânes que nous avons à la tête de notre état bananier et que ses chuchotement ne sont que des ordres reçus par des Khaménis qui eux tiennent par la barbichette leurs mercenaires qui font miroiter le fauteuil aux demeurés locaux. Un cercle vicieux qui se verra se renfermer sur le peuple libanais qui continue d’accepter que des petites frappes, forts de leur arsenal militaire les prennent en otage pour faire triompher leurs alliés perses aux dépens de leur compatriotes qu’ils ont renié au premier chant de coq. Mais le plus dangereux c’est le constat que ce monde est régit depuis quelques décennies par des autocrates cleptomanes et illuminés dans le monde qui pratiquent à merveille l’art des menaces d’utiliser leurs armes de tout genre sur des populations innocentes si leurs désirs ne sont pas assouvis et le pire c’est que ça marche. Laissons les aller jusqu’au bout de leurs menaces et voyons de quoi il retourne au lieu de trembler et de céder à chaque fois qu’ils se déclament les rois de la guerre, pour en finir une fois pour toute même si le monde que nous ne voulons plus n’existera plus. Que vaut ce monde s’il est dominé par des tortionnaires qu’on a promu au rang de décideurs à cause de leur armes. Iza ma kibrit ma btozghar.

    Sissi zayyat

    10 h 47, le 08 juin 2022

  • La guerre n'est pas un jeux, il suffit de suivre la guerre de la Russie sur le Ukraine. "si je savait" ne passe plus. Les grand pouvoir n'aimerai rien de plus que de voir les milices iraniens et l'armée israéliens épuisés sur un territoire libanais démoli, et Les libanais en fuites. La Russie ne veut pas de gaz méditerranée ver l'Europe remplacent le sien. Le US se fout de l'économie Européenne. C'est aux institutions exécutives libanaise d'agir immédiatement (20 ans trop tards, mais mieux vaut tard..) tranchées vite ligne 23+, contrats, productions, économie, stabilité.. Les libanais s'occupent du reste.

    Sarkis Dina

    10 h 42, le 08 juin 2022

  • mounir rabih, s hadad,A marie el hage et tant d'autres vous diront presque la meme chose sans explicitement conclure la conclusion dorenavant omnipresente dans notre realite : c'est le seul khamenai le libanais ne hassan nasrallah qui mene l'orchestre funeste, sinon pour les details futiles de nos malheurs quotidiens laisses a ses serfs comme os a rogner-litteralement-surement pour les questions relatives a notre independance, au devoir devolu "anormalement" ?! aux autorites libanaises de decider de la guerre ou de la paix meme s'il s'agissait de la faire au fin fonds du yemen, pays d'origine de cette reine de saba qui s'etait liee d'amitie avec nul autre que le roi salomon !( quel sacrilege )

    Gaby SIOUFI

    08 h 16, le 08 juin 2022

  • bon tres bien, menaces et chantages provenant des 2 bords sont devenus caduques ! ce qui serait intéressant a savoir , question a laquelle kassem & Co ont le devoir de repondre est la suivante : ils ssraient prets a lancer leurs fusees sur l'ennemi honni gazeen des qu'ils entendraient l'etat crier AU VOLEUR, AU VOLEUR ! l'etat libanais delabre etant compose de au moins 5 tetes( a vous d'en deviner l'appartenance ), c'est de la quelle de ces tetes ils devraient entendre ce cri avant de lancer leur offensive ? car s'ils posent la codition d'entendre ce cri emaner des 5 tetes reunies ben ce sera a la st glin glin ET ils le savent bien nos protecteurs divins

    Gaby SIOUFI

    08 h 02, le 08 juin 2022

  • LE PAYS EST DEVENU UN IMMENSEMENT MEGA BORDEL A CIEL, TERRE ET MER OUVERTS A QUICONQUE, DONT ISRAELIENS ET PERSES, AVEC UNE PROFUSION DE PATRONNES ET UNE COHORTE DE CATINS TOUTES LOCALES. .

    OLJ, FOSSOYEUR DE LA LIBRE EXPRESSION.

    07 h 55, le 08 juin 2022

  • "Le parti chiite veut (...) transformer la zone contestée en un « Chebaa-sur-mer »". C'est évident! Le Hezbollah ne tolère des négociations avec Israël qu'à condition qu'elles soient indirectes, et surtout, qu'elles ne puissent pas aboutir!

    Yves Prevost

    07 h 42, le 08 juin 2022

  • Bon la c’est pertinent !! Merci Mr Rabih

    Bery tus

    06 h 07, le 08 juin 2022

  • "… les calculs du Hezbollah …" - 2 et 2 … 5, 5 et 7 … euh … 13, 13 fois deux … euh … 21. Oui, oui, ça fait juste 21 ans que je suis professeur de mathématiques au hezbollah…

    Gros Gnon

    05 h 45, le 08 juin 2022

  • L'erreur grossière , la faute première , le péché originel , c'éstait d'avoir accepté que les Etats-Unis , dont l'amour pour Israel n'a pa de "frontières" , soient les seuls médiateurs entre le Liban et son ennemi , Israel ! Comment voulez-vous nous faire croire un seul instant que ce médiateur est impartial ! Personne n'a donc eu l'idée de proposer une médiateur russe ?! Gaffe du siècle pour le Liban !

    Chucri Abboud

    01 h 10, le 08 juin 2022

  • Entre ses armes et l'exploitation des hydrocarbures (qui permettraient de faire face a la crise), le Hezb n'hesite pas une seule seconde. Quitte a condamner tout le peuple Libanais a la misere pourvu que l'Iran conserve ses cartes de negociation.

    Michel Trad

    01 h 01, le 08 juin 2022

  • "… Le numéro deux du parti, Naïm Kassem, a confirmé que le Hezbollah ne voulait pas être en première ligne…" - Forcément, il n’est que numéro deux, il ne sait pas encore ce que c’est une première ligne. Mais ça viendra peut-être s’il est promu…

    Gros Gnon

    00 h 16, le 08 juin 2022

  • Qu'est ce qu'il ne trouve pas comme prétexte pour justifier le maintien de sa mafia armée ...

    Zeidan

    00 h 01, le 08 juin 2022

Retour en haut