Rechercher
Rechercher

Lifestyle - Gastronomie

« Petites mémoires gourmandes », des recettes entre recueil de poèmes, souvenirs et délicatesses

Leyla Tohmé Nassar a réuni ses souvenirs gustatifs dans un petit livre de cuisine atypique. Pour les partager et, surtout, se faire plaisir.

« Petites mémoires gourmandes », des recettes entre recueil de poèmes, souvenirs et délicatesses

Amine et Leyla Nassar, un couple tout en élégance. Photo P.K.

« Ces recettes ne sont pas toutes les miennes. J’en ai accumulé énormément depuis que j’étais toute jeune. J’ai sélectionné mes préférées et celles que je trouve particulières pour les publier », confie Leyla Tohmé Nassar, en présentant son livre, bientôt à la vente, intitulé Petites mémoires gourmandes. Dans un format discret, élégant, ce livre de cuisine inhabituel de 125 pages, rédigé en portugais et français, révèle les histoires derrière les recettes, la mémoire gustative en éveil. Chaque recette est accompagnée d’un souvenir et d’une illustration au bic en 4 couleurs signée Isabelle Tuchband, dans une mise en page de Mind the Gap.

Née au Brésil durant les années trente, l’auteure, grande et fine, raffinée, les cheveux blancs, rappelle au premier regard cette belle bourgeoisie libanaise en voie de disparition. Elle a voulu, confie-t-elle, partager ses impressions et ses souvenirs, sa vie entre le Brésil et le Liban, et les saveurs qu’elle a retenues, tout en sélectionnant ses plats préférés. Dédié à ses petites-filles chéries, « en leur souhaitant une vie pleine de saveurs », elle précise avoir fait ce petit livre « pour moi. Une amie, Isabelle Tuchband, a proposé de dessiner les illustrations », dit-elle. Croquées finement en vert et rouge, elles viennent dans une chorégraphie subtile, à l’image de l’auteure, accompagner les textes avec tant de subtilité qu’elles semblent directement esquissées sur le livre. La dernière page de l’ouvrage est dessinée par l’une des petites-filles de Leyla Tohmé Nassar.

Aperçu des pages intérieures de l’ouvrage, avec des illustrations d’Isabelle Tuchband et une mise en page signée Mind the Gap. Photo Mind the Gap

Confessions gourmandes

« Je suis née à São Paulo, mais j’ai grandi à Rio de Janeiro. Jeune, je suis venue avec ma famille au Liban pour repartir ensuite à nouveau au Brésil. Là-bas, nous étions bien servis et aidés, mais ma mère aimait faire la cuisine et j’ai pris cela d’elle depuis mon jeune âge. Ensuite j’ai suivi des cours avec une professeure de cuisine hongroise et ainsi, au fil des ans, j’ai accumulé de nombreuses recettes du monde entier », note-t-elle, brandissant la source de son inspiration, un épais classeur qui a survécu au temps, dont les pages sont soigneusement écrites à la main en portugais, et auquel elle a encore recours. Petites mémoires gourmandes est semblable à ce cahier personnel, semblable aussi à un recueil de poèmes, où chaque recette est précédée par une histoire, un souvenir, une impression ou une mise en contexte. 125 pages et des recettes simples qui vont de la tarte au fromage à la salade d’agrumes en passant par du poulet à la turque, au curry, aux noix, la samkeh harra, « ce poisson très relevé réservé aux soirées pas comme les autres, de celles qui s’arrosent d’histoires piquantes, âmes sensibles s’abstenir ! » prévient-elle, la Cassata à la mode de Bahia ou encore le gâteau Casimir. Casimir de l’île aux enfants, célèbre émission et dont elle écrit : « Votre voyage onirique dans l’enfance, vous le ferez avec Casimir. Cap sur l’île aux enfants ! Faites-vous aider des enfants d’aujourd’hui… »

Leyla Tohmé Nassar, des images et des saveurs entre le Brésil et le Liban. Photo P.K.

Le lecteur apprend également des détails insolites sur les habitudes et traditions brésiliennes, hongroises, libanaises, ottomanes et syriennes, la mère de l’auteure étant originaire de Damas. Ces textes invitent aussi au voyage et donnent envie de lire la recette, d’abord pour le plaisir. Les recettes ont leurs ingrédients, leur savoir-faire mais surtout leur récit. Il en est ainsi pour la kebbé de poisson d’Eugénie. L’histoire partagée raconte qu’Eugénie, qui vit au Brésil, a rapporté cette recette de Damas. Elle y met « le luxe suprême », une farce aux crevettes sous la croûte de boulgour, et entre deux couches très fines de kebbet samak dans un plat allant au four. C’est cette recette particulière qui a poussé l’ancien président de la République, Élias Sarkis, en visite officielle au Brésil dans les années 70, à « déroger au protocole pour venir déguster la précieuse spécialité à la table d’Eugénie ». Eugénie qui n’est autre que la mère de l’auteure.

« Petites mémoires gourmandes » de Leyla Tohmé Nassar. Photo Mind the Gap

L’eau à la bouche

Sensibles, sensuels, légers, drôles et ensoleillés, tout comme les saveurs qu’ils inspirent, ces textes donnent envie, également, de découvrir cette femme qui a épousé en 1961 Amine Nassar, ancien président du Conseil supérieur de la magistrature et ancien président du Conseil constitutionnel. « Nous nous sommes rencontrés par le biais de Farouk Abillama (ancien directeur général de la Sûreté générale et ancien ambassadeur du Liban à Paris) qui nous avait conviés à l’une de ses soirées alors que j’étais en visite au Liban », se souvient-elle. Le mariage est organisé à Rio en 1961 et Leyla Tohmé s’installe par la suite au Liban. Le couple a trois fils, dont deux qui habitent actuellement au Brésil.

Quand on lui demande ce qu’elle aime le plus au Brésil, elle parle de Rio qui bouillonne de vie, qui ne dort jamais, et de la mer, immensément belle. « Rio, c’est le paradis sur terre. » Et qu’aime-t-elle le plus au Liban depuis qu’elle s’y est installée ? « Mon mari », répond-elle simplement, révélant en deux mots le secret d’un couple visiblement si complémentaire qui résiste avec bonheur au temps qui passe. Le secret de cette réussite ? « Il faut s’occuper l’un de l’autre et se soutenir mutuellement. » Le tout avec une élégance qui leur va si bien.

"Petites mémoires gourmandes" est vendu à la Librairie Antoine. Tous les revenus iront entièrement et directement à l'IRAP 


« Ces recettes ne sont pas toutes les miennes. J’en ai accumulé énormément depuis que j’étais toute jeune. J’ai sélectionné mes préférées et celles que je trouve particulières pour les publier », confie Leyla Tohmé Nassar, en présentant son livre, bientôt à la vente, intitulé Petites mémoires gourmandes. Dans un format discret, élégant, ce livre de cuisine...

commentaires (1)

Merci Patricia Khoder pour cette pépite et la découverte de ce livre savoureux ! Délicieuse description:)

Noha Baz

00 h 26, le 06 mai 2022

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Merci Patricia Khoder pour cette pépite et la découverte de ce livre savoureux ! Délicieuse description:)

    Noha Baz

    00 h 26, le 06 mai 2022

Retour en haut