Rechercher
Rechercher

Politique - Portrait/Dans nos archives

Ghada Aoun, au-delà des scandales

Farouchement décriée par ceux qui l’accusent de méthodes cavalières au service d’un camp politique, encensée par ceux qui voient en elle la juge qui fait tomber les bastions de l’impunité, qui est vraiment la procureure du Mont-Liban ? « L’Orient-Le Jour » a mené l’enquête.

Ghada Aoun, au-delà des scandales

La procureure du Mont-Liban Ghada Aoun sur le balcon de son appartement. Photo Marie Jo Sader

« J’aurais pu faire mon travail paisiblement et me contenter d’arrêter des petits criminels. Ah ça! dès qu’on touche aux grands, ça se complique ! » affirme, amusée, Ghada Aoun, en se servant un café avant de s’installer sur le canapé. Le...
« J’aurais pu faire mon travail paisiblement et me contenter d’arrêter des petits criminels. Ah ça! dès qu’on touche aux grands, ça se complique ! » affirme, amusée, Ghada Aoun, en se servant un café avant de s’installer sur le canapé. Le...
commentaires (32)

"Qu’est-ce que ça peut bien faire que je sois sympathisante du président ? Cela n’interfère pas du tout dans mon travail". Être sympathisante du (ex)président nest pas un crime, bien sûr, tout au plus um indice d’un certain manque de discernement, fâcheux chez un magistrar de haut rang. Par contre la deuxième partie de la phrase est un mensonge flagrant. "Je me suis mis en tête d’ouvrir des dossiers ardus", dit-elle. Oui, mais en les triant soigneusement! Comme le souligne Alexandre Najjar, "Il suffit de voir les affaires qu’elle a plaidées : 90 % sont orientées dans une même direction". Si on l’avait vue se pencher sur le trou abyssal de l’EDL ou sur la banque totalement illégale su Hezbollah, cette accusation n’aurait pu lui être adressée. "Il (Michel Aoun) a établi des principes justes, comme la lutte contre l’occupation syrienne, qui ont été repris plus tard par d’autres". Il me semble que notre procureur Fait ici une légère erreur de chronologie. Les FL existaient déjà depuis longtemps et luttaient activement contre l’occupant syrien au moment de l’arrivée à Baabda se son héros. Ce serait plutôt lui qui aurait repris ce thème.

Yves Prevost

08 h 02, le 06 mai 2023

Tous les commentaires

Commentaires (32)

  • "Qu’est-ce que ça peut bien faire que je sois sympathisante du président ? Cela n’interfère pas du tout dans mon travail". Être sympathisante du (ex)président nest pas un crime, bien sûr, tout au plus um indice d’un certain manque de discernement, fâcheux chez un magistrar de haut rang. Par contre la deuxième partie de la phrase est un mensonge flagrant. "Je me suis mis en tête d’ouvrir des dossiers ardus", dit-elle. Oui, mais en les triant soigneusement! Comme le souligne Alexandre Najjar, "Il suffit de voir les affaires qu’elle a plaidées : 90 % sont orientées dans une même direction". Si on l’avait vue se pencher sur le trou abyssal de l’EDL ou sur la banque totalement illégale su Hezbollah, cette accusation n’aurait pu lui être adressée. "Il (Michel Aoun) a établi des principes justes, comme la lutte contre l’occupation syrienne, qui ont été repris plus tard par d’autres". Il me semble que notre procureur Fait ici une légère erreur de chronologie. Les FL existaient déjà depuis longtemps et luttaient activement contre l’occupant syrien au moment de l’arrivée à Baabda se son héros. Ce serait plutôt lui qui aurait repris ce thème.

    Yves Prevost

    08 h 02, le 06 mai 2023

  • Il ya des voix qui s'élèvent pour proposer Ghada Aoun à la présidence de la république, car en cas de suffrage universel et non un accord entre des chefs de groupes politiques, il est certain qu'elle sera élueeeeee............

    L’OLJ PRIVE SES LECTEURS DE LA VERSION "PDF"

    19 h 41, le 05 mai 2023

  • Elle a son bon côté. Certes, mais le fait qu’elle n’enquête JAMAIS sur le scandale de l’électricité, les millards dépensés sans retour et sans aucun progrès dans ce domaine affecte énormément sa crédibilité. Ok pour la punir mais d’ici à la radier?? C’est injuste. Ceci dit Mme Aoun SI vous lisez ces commentaires : le scandale et la corruption sur le secteur de l’électricité et de certains propriétaires de générateurs qui abusent dans leurs méthodes, calcul du tarif et qui sont couverts par des responsables politiques… pourquoi vous n’approchez jamais ces dossiers ? Le ministère de l’énergie est pourtant l’un des plus importants ministères surtout que bientôt ce ministère va gérer l’extraction et la gestion du gaz potentiel. Commencez A ENQUÊTER sur les 20 dernières années sur ce ministère et ses ministres successifs, à ce moment vous serez impartiale et crédible auprès des 100% des libanais. Merci

    LE FRANCOPHONE

    15 h 14, le 05 mai 2023

  • Vous êtes assez intelligents pour comprendre que son enquête contre les corrompus les plus immondes de la république était en train d'avancer à pas de géants et que les grands bonzes de cette corruption qui ont anéanti le pays sont en cause et qu'ils ont tout fait pour corrompre la magistrature pourrie qui vient de prendre cette décision afin d'arrêter l'enquête .... ne prenez pas les loups pour des anges et oubliez un peu votre fanatisme politique, sinon le Liban sera impossible à reconstruire, perdu à jamais : https://fb.watch/kjuXVsQuBx/?mibextid=Nif5oz

    Chucri Abboud

    14 h 51, le 05 mai 2023

  • COMME JE SUIS AVEC ELLE, LE SUIS AUSSI AVEC LE JUGE BITAR QUE LES MEMES NE LAISSENT PAS FAIRE SANS TRAVAIL. JE PROPOSE MIKO, *JE NE SAIS PAS QUELS CERTIFICATS OU DIPLOMES AUTRES QUE DE DIRIGER DES SOCIETES DE TELEPHONES PORTABLES, LA DERNIERE EN DATE AU BURMA*, COMME PROCUREUR SUPER GENERAL DE TOUT LE SYSTEME JUDICIARE LIBANAIS. D,AILLEURS IL S,EN MELE TOUS LES JOURS.

    LA LIBRE EXPRESSION

    16 h 03, le 04 mai 2023

  • LES DEPOSANTS SONT AVEC ELLE. LES ESCROCS LA CRAIGNENT********** - ELLE EST PARTISANE, BEN, OUI ! - MAIS ELLE TRAQUE LA PAGAILLE ! - DES BRIGANDS QUI, VOLANT, ONT NUI. - S,EN PRENDRE A CE QU,ELLE TRAVAILLE, - QUAND VOUS N,AVEZ BOUGE DU TOUT, - CONTRE DES ESCROCS L,INJUSTICE, - *QUI PILLERENT DES GENS LES SOUS*, - MAIS CONTRE QUI CHERCHE JUSTICE. - TOUT S,ACHETE DANS CE FOUTOIR, - CORPS, AME, CONSCIENCE ET POUVOIR.

    LA LIBRE EXPRESSION

    15 h 21, le 04 mai 2023

  • Les Berri et les Mikati sont maintenant sains et saufs , car elle les dérangeait beaucoup dans les larcins qu'ils avaient peine à cacher ...Mais pour combien de temps seront-ils encore épargnés ?

    Chucri Abboud

    13 h 11, le 04 mai 2023

  • Les Berri et les Mikati sont maintenant sains et saufs , car elle les dérangeait beaucoup dans les larcins qu'ils avaient peine à cacher ...Mais pour combien de temps seront-ils encore épargnés ?

    Chucri Abboud

    13 h 11, le 04 mai 2023

  • des aoun de partout comme s'il en pleuvait ! toute la smala sans compter le roquet ..

    OBEGI CHARLES

    16 h 17, le 14 novembre 2022

  • Mes deux commentaires ont été supprimés coup sur coup. Bravo L’OLJ ça donne envie de rester solidaire des journaux libres.

    Sissi zayyat

    17 h 45, le 13 avril 2022

  • je ne sais pas si mon commentaire sera publié; je l'espère! Concernant le zèle de Mme Ghada Aoun en ce qui concerne la corruption, on ne peut évidemment que louer ses efforts.... Mais, je ne peux m'empêcher de comparer ses actions louables qu'à celles d'un enseignant qui ne regarde que d'un œil! Je m'explique: Que sont devenus les 11 milliards de dollars (entre autres) alloués par CEDRE au gouvernement libanais dont une bonne partie concernait le secteur de l'Energie et la mise en conformité du réseau électrique du Liban? La traque de ces milliards qui auraient pu construire plusieurs nouvelles centrales électriques et plusieurs barrages hydrauliques a-t-elle été effectuée? Il est vrai que les ministres en charge n'ont pas pu travailler: "Ils ne les ont pas laisser..." Mais quid des milliards?......

    Kasparian Karl

    13 h 00, le 10 avril 2022

  • Mon commentaires a été publié , puis le lendemain disparu par enchantement. OLJ vous n'etes pas recommandable . regret d'etre abonné a votre journal.

    DRAGHI Umberto

    14 h 38, le 09 avril 2022

  • C'est sûr que ceux qui ne font rien ne peuvent pas être critiqués. Quand on agit, cela gêne forcément quelqu'un. Ghada Aoun applique-t-elle le droit? Oui. Alors de quoi se plaint-on ? Tout mon soutien à Madame Aoun pour que triomphe la justice.

    K1000

    21 h 48, le 07 avril 2022

  • Cette dame pourrait-être proche du diable en personne que je ne serai pas moins content de ce qu'elle fait. Pour être conséquents avec eux même, ses détracteurs doivent être encouragés à inciter les "autres juges" à faire pareil avec les caciques du parti dont elle serait proche. Ça idera le pays à s'auto-nettoyer.

    Nadim Mallat

    17 h 47, le 07 avril 2022

  • Et le respect de la déontologie on en fait quoi ?!?! Savez vous au liban aslan ce que veut la déontologie ?!?

    Bery tus

    14 h 27, le 07 avril 2022

  • Bof … vous pouvez écrire en long et en large au sujet de Ghada Aoun, tant qu’elle ne s’attaque pas à tous les fronts équitablement, elle restera incrédible!

    T Myriam

    14 h 25, le 07 avril 2022

  • Article très instructif de Madame Marie Jo Sader, Merci pour ses éclairages pour le lecteur qui passe du statu de poire, à celui de mouton et qui se retrouve simplet…L’auteure a voulu mettre les points sur les i en omettant de mettre les accents sur les voyelles. Difficile exercice pour jongler entre certaines réalités tout en occultant d’autres faits inavouables. Nous avions un prétendu Père du peuple, et nous voilà affublé d’une Mère sortie de derrière les fagots. ** tristement risible** Le doigt est mis sur la banalité des lieux Bourgeois avec une défféyé comme tout le monde, et surtout sur Teddy qui humanise les lieux avec son jouet. Et voilà pour l’entrée en matière. Puis Sainte Ghada fait son entrée : tambour battant comme son habitude prend le taureau par les cornes et FONCE ! Justifiant l’injustifiable ** difficile de funambuler quand on est juge méle dans des situations inextricables. Surtout après son voyage dispendieux à Paris, invitée tous frais payés par le personnage controversé Omar Harfouche, pose aux côtés de son vieil " ami " et de Mr William Bourdon sur le perchoir, place réservée au président de la haute assemblée dans l’hémicycle. Mr WILLIAM BOURDON initiateur de la plainte déposée à Paris contre Riad Salamé, dont le dossier est instruit à Beyrouth par Ghada Aoun en personne. En clair, la procureure en charge d’un dossier judiciaire délicat rencontre et s’affiche en public avec la personne qui est partie prenante dans ce dossier !

    Le Point du Jour.

    13 h 06, le 07 avril 2022

  • bravo madame Aoun continuez , au moins vous avez du courage !!!!!! clausal

    SALIBA Claudette

    13 h 04, le 07 avril 2022

  • Au Liban, et jusqu'à ce que nous ayons une loi qui consacre l'indépendance de la justice, tous les juges haut-placés sont nommés par les politiciens. Ghada Aoun a osé demander des comptes a certains corrompus. Qu'est-ce-qui empêche d'autres juges proches d'autres partis politiques de demander des comptes aux corrompus du camp de Mme Aoun?

    Kfouri Emilie

    12 h 59, le 07 avril 2022

  • Voilà une enquête comme j’aime bien lire, un portrait pour une future présidente de la République. On ressent une autre approche de la rédaction de l’OLJ, une (proximité neutre) avec l’autre bord politique, car à la longue ça devient barbant, ennuyeux, d’écouter le même son de cloche de la planète 14 mars. C’est tout sur la présidente de la Cour ? Je suis sûr que l’enquêtrice, et bravo pour son travail, est encore en dessous de la vérité. Sur Ghada Aoun, il y a encore beaucoup à dire, et en bien, je l’espère. Question subsidiaire : Restera-t-elle en place quand le pouvoir actuel a encore quelques mois ? Car son ardeur ne faiblit pas : "À trois ans de son départ à la retraite, rien n’a l’air en tout cas de refroidir Ghada Aoun."

    L’OLJ PRIVE SES LECTEURS DE LA VERSION "PDF"

    12 h 43, le 07 avril 2022

  • V'la aut'chose, on avait notre petit père du peuple bay el kel et voici notre petite mère, em el kel,,,, "c'est Guignol, c'est Guignol Qui cogne les gendarmes Avec son compagnon Gnaffron".

    Christine KHALIL

    10 h 58, le 07 avril 2022

  • Il ne suffit pas de se montrer sous son meilleur jour lors d'une interview pour espérer se faire absoudre de son comportement, elle continue et personne ne l'arête sauf si elle ose toucher au fief des barbus. Pendant ce temps l'enquête sur l'explosion du port est à l'arrêt pour couvrir les mêmes mafieux qu'elle n'osera jamais toucher.

    Zeidan

    10 h 18, le 07 avril 2022

  • allons allons, pas de bla bla ! etre attire(e) par un Zaim avec ferveur telle que m aoun en profite implique indeniablement une errance consciente ou pas ! mme Aoun en est l'exemple vif. Tristement pour elle ET pour nous, elle tombe dans le piege tendu -consciemment cette fois-ci- par les conseillers de m aoun, ceux de bo gendre, sinon apr m aoun et bo gendre eux memes.piege qui lui fait verser dans une politique inquisitrice a direction unique.

    Gaby SIOUFI

    09 h 57, le 07 avril 2022

  • Article ridicule et absolument pas crédible.

    Lecteur excédé par la censure

    09 h 18, le 07 avril 2022

  • qui nous a voler l'électricité ? n'a t'on pas tous droit à la lumière ?

    Aboumatta

    09 h 00, le 07 avril 2022

  • avec tous mes respects pour la fonction judiciaire si active récemment ... ne serait-ce pas une bonne idée de mettre le nez chez les responsables qui nous ont conduit a la situation de l'électricité d'aujourd'hui ?

    Aboumatta

    08 h 59, le 07 avril 2022

  • C'est l'illustration meme de la justice "fermeture eclair" (Zip). Un jour on ouvre une affaire, le lendemain on la referme...pour la reouvrir a l'occasion. Objectif : faire pression sur les uns ou les autres, et non pas rendre justice. Une preuve, l'affaire Salame ou celle des banquiers ou il n'est tenu aucun compte des epargnants.

    Michel Trad

    08 h 29, le 07 avril 2022

  • Il y a des gens qui sont complètement dans l'erreur et d'autres qui font de leur mieux et se trompent parfois. Si, comme Ghada Aoun, les responsables informels et officiels et leurs soutiens étaient dans la deuxième catégorie, le pays ne serait pas dans un trou si profond

    M.E

    08 h 28, le 07 avril 2022

  • Bien entendu il est dommageable qu'elle soit "politisée", mais n'est ce pas le cas de tous le monde au Liban dès lors que certains postes sont nommés par le politique ? Pourvu qu'elle continue le job et que d'autres juges fassent eux aussi avancer ces dossiers de corruption pour qu'un autre Liban voit le jour !

    Pandora

    08 h 10, le 07 avril 2022

  • Elle a tout, sauf une magistrate.

    Esber

    07 h 30, le 07 avril 2022

  • Je suis désolé, mais un juge qui supporte encore les oranges après tout ce qui s’est passé est un juge qui … manque de jugement, tout simplement.

    Gros Gnon

    05 h 29, le 07 avril 2022

  • Ghada Aoun , prochaine présidente de la République , ferait tomber tous les larrons sans exception aucune , elle ne manquerait ni de culot , ni d'audace ni de persévérance . Elle serait notre Présidente Idéale . Elle nettoierait l'Etat de fond en comble et sanctionnerait les grands avant les petits . Pensons-y !

    Chucri Abboud

    03 h 15, le 07 avril 2022

Retour en haut