Rechercher
Rechercher

Société - Élections estudiantines

À la NDU, les FL victorieuses, le club laïc bredouille

Le taux de participation au scrutin a atteint 63,13 %.

À la NDU, les FL victorieuses, le club laïc bredouille

Le Club des débats (FL) à la NDU. Photo DR

Dans la bataille électorale de la Notre Dame University (NDU, Jeïta), qui a sacré une nouvelle fois le parti des Forces libanaises vainqueur, trois clubs se faisaient la compétition vendredi (l’établissement n’autorise pas les bureaux de parti) : sur 27 sièges à pourvoir dans sept facultés, le Club des débats (FL) qui présentait 27 candidats, le Club découverte (Kataëb) avec 21 candidats et le Club laïc avec 10 candidats participaient au scrutin. Le taux de participation a atteint 63,13 %.

« Nous sommes fiers de ces résultats car c’est le score le plus élevé que nous ayons obtenu, affirme Jean-Marc Nammour (FL) à L’Orient-Le Jour. Nous sommes conscients de la responsabilité envers les étudiants. » Le Club des débats, qui était présent dans toutes les facultés, a en effet remporté 24 sièges sur 27 avec la liste nommée « Les étudiants actifs » dans les sept facultés.

Le Club découverte, qui s’était allié avec certains indépendants, a gagné trois sièges au sein de deux facultés. Quant au Club laïc, il repart les mains vides, sa campagne ayant été minée par de nombreux obstacles.

Lire aussi

À l’approche des législatives, le scrutin révélateur de l’USJ

La campagne électorale a débuté une vingtaine de jours avant le scrutin. Le Club social (Courant patriotique libre) s’était retiré de la course, jugeant que les délais impartis ne lui permettaient pas de faire campagne. Une source de l’université rejette ce prétexte, « puisque d’autres partis ont pu la faire », justifie-t-elle. Mais le CPL n’était pas seul à s’en plaindre : la présidente du Club laïc, Manar Sleiman, a également cité les délais comme une difficulté. « Les autres clubs sont établis depuis une dizaine d’années, le nôtre n’est officiel que depuis 2019, même si nous avons participé aux élections sur une liste d’indépendants en 2018. L’administration de l’université n’a pas pris en compte le rapport de force avec les clubs des partis traditionnels qui ont déjà de l’expérience », explique-t-elle à L’OLJ. Elle accuse le Club découverte (Kataëb) d’avoir « lancé des rumeurs sur notre liste affirmant que nous n’étions pas la vraie liste des indépendants », une accusation démentie par les Kataëb à L’OLJ. Manar Sleiman précise que les Kataëb ont tenté de s’allier au Club laïc à plusieurs reprises, mais celui-ci rejette toute alliance avec les partis traditionnels.

Du côté des Kataëb, Louis Hatem, président de la cellule de ce parti au sein du Club découverte, affirme à L’OLJ que « les indépendants qui étaient sur notre liste ne sont pas des partisans, mais plus proches de notre vision que celle du Club laïc ».

Manal Sleiman dénonce également les méthodes « clientélistes » du Club des débats (FL) qui, selon elle, aurait « payé l’essence de certains pour s’assurer qu’ils se rendraient bien aux urnes ». Ces allégations sont démenties par Jean-Marc Nammour, président du Club des débats. « On a uniquement fait du covoiturage entre nous », avance-t-il. « Je suis persuadé que ce scrutin révèle une tendance pour les prochaines élections législatives », conclut-il. 


Dans la bataille électorale de la Notre Dame University (NDU, Jeïta), qui a sacré une nouvelle fois le parti des Forces libanaises vainqueur, trois clubs se faisaient la compétition vendredi (l’établissement n’autorise pas les bureaux de parti) : sur 27 sièges à pourvoir dans sept facultés, le Club des débats (FL) qui présentait 27 candidats, le Club découverte (Kataëb) avec 21...

commentaires (12)

Sans alliance vous ne saurez pas écarter de la scène politique le parti de Dieu déjà considérer plus ou moins mondialement comme parti terroriste. Alliez vous et vous montrerez mieux vos dents. Comme dit l'autre l'Union fait la force.

DRAGHI Umberto

22 h 13, le 27 novembre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (12)

  • Sans alliance vous ne saurez pas écarter de la scène politique le parti de Dieu déjà considérer plus ou moins mondialement comme parti terroriste. Alliez vous et vous montrerez mieux vos dents. Comme dit l'autre l'Union fait la force.

    DRAGHI Umberto

    22 h 13, le 27 novembre 2021

  • Juste un détail à préciser : Tous ces nouveaux dits " indépendants" "laics" ou "révolutionnaires"....Au final, On ne peut PAS construire un pays en rejettant les libanais qui ont défendu le pays lorsqu'ils n'étaient pas encore nés ces indépendants révolutionnaires. On ne peut pas construire le liban sans les KATAEB, sans les FL, sans le PNL et même sans les "gardiens du cèdre" interdits au liban mais qui furent le fer de lance contre l'occupation militaire des palestiniens à l'époque. Bref...Ces nouveaux venus : AUCUN n'a parlé de PAIX. Aucun ne parle d'ARMISTICE.... Ces extrêmistes de gauche pour certains, qui refusent les partis qui ont défendu et défendent le pays , pour certains, ils sont plus proches des thèses HEZBOLLAH dans leur guerres contre ISRAEL .... Ils auront ( ou ils ont déjà ) un discrours belliqueux pour défendre les "palestiniens". Ce n'est pas en rejettant les libanais souverains et prenant des dits révolutionnaires activistes pro palestine ou pro je ne sais quelles causes arabe , que nous allons sauver le pays. L'opposition SANS les KATAEB ( principal fondateur de notre pays) et sans les partis ayant prouvé leur probité MALGRE leurs erreurs de parcours.... Ce n'est pas le Liban que nous voulons. Les FL représentent aussi bien les chrétiens que de nombreux musulmans. Ils ont l'appui de l'arabie saoudite..C'est pour dire la politique NATIONALE des FL. Le liban sans "ces chrétiens" n'est plus liban. Les saoudiens l'ont compris. Les libanais musulmans aussi.

    radiosatellite.online

    14 h 36, le 27 novembre 2021

  • Bravo et félicitations

    radiosatellite.online

    14 h 28, le 27 novembre 2021

  • Inacceptable ! encore...

    Marie Claude

    12 h 57, le 27 novembre 2021

  • Les Libanais ont ce qu'ils méritent.

    Robert Malek

    12 h 41, le 27 novembre 2021

  • c est désolant meme les jeunes étudiants continuent à soutenir une communauté et des partis communautaires par rapport aux autres et personne ne soutient le liban et vous voulez que ca change? dans le monde entier les jeunes sont souvent à l origine de toutes les révolutions au Liban ca va etre la famine qui provoquera la révolution.

    barada youssef

    12 h 16, le 27 novembre 2021

  • C’est ces oranges… c’est toujours la fautes des autres lorsq’ils ne réussissent pas ( et comme ils ne réussissent jamais…. On imagine la rengaine) . Lorsqu’ils sentent qu’ils vont perdre… ils quittent la course . Ah Si leurs députés et présidents pouvaient eux aussi faire de même …démissionner et quitter. Ca serait une super bonne chose pour notre pays.

    radiosatellite.online

    12 h 13, le 27 novembre 2021

  • On les a vu à l’œuvre ces clubs qui se disent laïques et patriotiques. Ils préfèrent les vendus aux patriotes et lorsqu’ils sont découverts et rejetés, ils viennent pleurer et accuser les autres de leur trahison. Les jeunes se sont avérés beaucoup plus alertes et conscients du traquenard des vendus alors que tous les avocats et magistrats y ont succombé et ont laisser élire un des leurs. Vive la jeunesse patriotes et vive notre pays le Liban. Il est voué au triomphe et rien ni personne ne pourra l’en empêcher. Dieu merci,, Tous les nouveaux venus vendus sont en train d’être démasqués à temps. La libération est en route il faut persévérer.

    Sissi zayyat

    12 h 09, le 27 novembre 2021

  • Une fois de plus c’est encore et toujours la faute aux autres…le CPL se répète sans crainte ni honte hahaha.

    Le Point du Jour.

    10 h 35, le 27 novembre 2021

  • Ces résultats réjouissent les coeurs et les âmes, et ravivent l'Espoir

    Zahar Nicolas / CONSEILS & GESTION SARL.

    10 h 28, le 27 novembre 2021

  • Une fois de plus c’est encore et toujours la faute aux autres…le CPL se répète sans crainte ni honte hahaha.

    Le Point du Jour.

    00 h 49, le 27 novembre 2021

  • SI IL Y AURAIT LEGISLATIVES, J,EN DOUTE CAR AOUN ET SON GENDRE S,ACHARNENT A LES ANNULER DE MILLE FACONS, LES F.L. SORTIRONT VAINQUEUR DANS LE CAMP CHRETIEN MEME AVEC L,APPUI DES CHIITES TELEGUIDES PAR LE HEZBOLLAH AUX DEUX CI-HAUT MENTIONNES.

    PRET A SOUTENIR L,OLJ SANS L,HUMILIANTE CENSURE.

    20 h 36, le 26 novembre 2021

Retour en haut