Rechercher
Rechercher

Le buzz du croupier

Est-il encore besoin de gloser sur la supériorité de la télé et des réseaux vidéo sur le jet prostatique de Twitter ? Non seulement on entend déblatérer les ahuris de la politique, mais en plus on les voit en grand. Certains, les pauvres, n’ont été gâtés ni par la nature ni par le mental. Pire encore, ils ne sont pas rancuniers.


Vedette de la semaine, le Cordahitor, roitelet du ministère de l’Information, une vieille structure datant du Jurassique qui n’existe plus que dans les pays bananiers. Si le hasard fait bien les choses, il n’a pas dû être fait par hasard, lui. Cet ancien croupier du jeu du Million, une espèce de Jean-Pierre Foucaud libanais glutineux, était pourtant fier d’avoir décroché la timbale par la grâce et la bonté de Sleiman le Franju, Primus inter pares des hobereaux du Liban-Nord.


Manque de pot, il aura suffi d’une vieille saillie malencontreusement bavée devant une caméra, à propos d’une guerre dans un pays qui déjà n’émoustille pas particulièrement un Libanais normalement constitué, pour que les vieilles badernes du Golfe viennent verser du pili-pili sur le chancre local. Comme dans notre cas l’arme du pétrole est inopérante, étant déjà blindés face à toutes sortes de pénuries, ne restait plus aux birbes du désert que le chantage à la camelote importée et au tourisme de colifichets de luxe. Bon vent ! Après la chemise de nuit et les babouches, vivement le tchador et les pantoufles. Le prochain et dernier été du « mandat fort » s’annonce festif…


Cerise sur ce concerto en zut majeur : la beuglante tous azimuts du Parti des mille et une barbes contre la constellation de ses adversaires politiques, qui manifestement ne se décident pas à parler persan. Et le panier à crabes ne saurait être complet sans la kyrielle variée des seconds couteaux sans lame et dépourvus de manche, qui continuent de s’envoyer dans les gencives des joyeusetés et autres noms d’oiseaux poétiques, pensant par là contribuer efficacement à l’animation du cirque.


Un qui est tombé du cocotier, c’est bien ce pauvre Mikou, à peine installé dans un Sérail nommé désir et qui risque maintenant d’en être éjecté. Fallait le voir à la COP26 de Glasgow faire de la lèche à distance et multiplier danses du ventre et ronds de jambe face à des Saoudiens qui n’en avaient rien à braire et sifflotaient en regardant ailleurs.


Résultat : l’État est aujourd’hui à la recherche d’une entourloupe pour amadouer les émirs sunnites des sables, sans porter ombrage au Divin chiite enterré, de peur de voir soudain surgir son index. Il est toujours difficile de départager le bon groin de l’ivresse du pouvoir.

[email protected]


Est-il encore besoin de gloser sur la supériorité de la télé et des réseaux vidéo sur le jet prostatique de Twitter ? Non seulement on entend déblatérer les ahuris de la politique, mais en plus on les voit en grand. Certains, les pauvres, n’ont été gâtés ni par la nature ni par le mental. Pire encore, ils ne sont pas rancuniers.Vedette de la semaine, le Cordahitor, roitelet du...

commentaires (7)

AUCUN MOT DE VOUS, FUT-CE SATIRIQUE OU PLAISANTIN, SUR LE MILIEU OU VOUS BOSSEZ POUR PARLER DES CENSURES MALHONNETES EXERCEES SUR LES LIBRES EXPRESSIONS DES ABONNES. A LA BONNE HEURE. ESPERONS.

LIBRES EXPRESSIONS SANS CENSURE=ESSOR/PROGRES OLJ

13 h 25, le 10 novembre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • AUCUN MOT DE VOUS, FUT-CE SATIRIQUE OU PLAISANTIN, SUR LE MILIEU OU VOUS BOSSEZ POUR PARLER DES CENSURES MALHONNETES EXERCEES SUR LES LIBRES EXPRESSIONS DES ABONNES. A LA BONNE HEURE. ESPERONS.

    LIBRES EXPRESSIONS SANS CENSURE=ESSOR/PROGRES OLJ

    13 h 25, le 10 novembre 2021

  • VOS RIGOLADES GABY NASR N,AVANCENT EN RIEN, MEME ELLES NE FONT PLUS RIRE. A CES MONSTRES TRAVESTIS DE LA POLI - TIQUE IL FAUT DES BASTONNADES ET DE LA NOYADE DEFINITIVE..

    LIBRES EXPRESSIONS SANS CENSURE=ESSOR/PROGRES OLJ

    11 h 31, le 10 novembre 2021

  • Lorsque l’on pense que Cordahi a ete nomme’ par Sleiman Frangieh et que Bou Habib l’a ete par Gebrane Bassil, on se demande quel sort sera reserve au Liban de demain si l’un des deux commanditaires était elu president de la republique comme on le craint !

    Goraieb Nada

    07 h 51, le 10 novembre 2021

  • Que Dieu préserve nos filous! Rien ne marche! Nous les avons hué, nous les avons maudit, insulté, poursuivi dans les restos... Rien ne les faits bronchés! Alors je dis Que Dieu les préserves... Reverse Psychology? Maybe?

    Marwan Takchi

    17 h 39, le 05 novembre 2021

  • Du pur, super et direct Gaby: "un Sérail nommé désir" et " faire de la lèche à distance " ... Concis et précis

    Wlek Sanferlou

    13 h 48, le 05 novembre 2021

  • « Lire a signé » merci

    Sissi zayyat

    13 h 15, le 05 novembre 2021

  • Le PM Mikati à signer en connaissance de cause et savait pertinemment que c’est pour en chier. Il a cédé à tous les caprices de ces vendus de tous bords pour assurer dit on un gouvernement à ce pays pour ne sombrer dans le chaos. Le voilà ce pauvre pays dans le chaos quand même mais avec des racailles attirés et capricieux qui se prennent pour des vrais politiciens parce que sur leur fiche de paie on a mentionné leur titre de ministre. Des sinistres oui, inacapables de faire la différence entre un devoir patriotique pour sauver leur pays et une collaboration honteuse pour le noyer. Ils fanfaronnent croyant atteindre le nirvâna alors qu’ils seront les premiers sacrifiés sur l’autel de la tyrannie une fois leur mission terminée et que les barbares vendus bien installés. Le pire c’est que dans leur fort intérieur, ils sont tous conscients du risque qu’ils prennent en trahissant leur pays mais persistent et signent de peur de se faire éliminer avant échéance, alors ils profitent de ces quelques jours de gloire honteuse avant leur fin tragique quelque soit l’issue de cette guerre qui ne dit pas son nom. Eux aussi ont signé pour en chier…

    Sissi zayyat

    12 h 05, le 05 novembre 2021

Retour en haut