Rechercher
Rechercher

Environnement - Environnement

« Fire Patrol », une application pour lutter contre les feux de forêt

« Fire Patrol », une application pour lutter contre les feux de forêt

Des milliers d’hectares ont déjà été perdus cette année. Ici, un incendie dans une forêt du Akkar le mois dernier. Photo Michel Hallak

Pour lutter contre les nombreux feux de forêt qui se déclarent chaque été dans le pays et qui sont de plus en plus dévastateurs d’année en année, l’ONG Lebanon Reforestation Initiative (LRI, financée par l’USAid) a annoncé le lancement d’une application qui permet de déterminer les espaces verts les plus à risque. Baptisée « Fire Patrol », l’application a été créée avec le soutien de USAid, l’Agence américaine de développement, et l’Université de Balamand qui a développé depuis plusieurs années un outil consultable en ligne et baptisé « Fire Lab », grâce auquel il est possible de déterminer les risques de départ de feux dans les différentes régions libanaises. « L’application Fire Patrol permettra donc de déterminer les lieux où des incendies pourraient se déclarer. La plateforme enverra également des alertes aux utilisateurs s’ils sont proches d’une région à risque. Grâce à Fire Patrol, il sera aussi possible de lancer des alertes si on repère un incendie dans un espace vert », explique Maya Nehmé, directrice exécutive de LRI, à L’OLJ.

La plateforme a été officiellement lancée il y a quelques jours lors d’un événement organisé en ligne, en présence de la directrice de USAid au Liban, Mary Eileen Devitt. « Le soutien que nous avons fourni au développement de cette application illustre notre engagement pour la préservation de la biodiversité au Liban à travers la protection des forêts et des espaces verts », a déclaré Mme Devitt à cette occasion.

Ce projet est d’autant plus important que la saison des feux dévastateurs a commencé particulièrement tôt cette année et que cette situation risque de s’aggraver durant les années à venir en raison du réchauffement climatique. « Fire Patrol devrait nous permettre de faire de la prévention et d’éviter ainsi la propagation des feux, car une fois les incendies déclarés, ils sont difficiles à contenir », indique Maya Nehmé.

La directrice du LRI travaille actuellement avec son équipe à promouvoir l’application auprès des différentes municipalités du pays, dans le but de créer un réseau de lutte contre les incendies qui déciment régulièrement les forêts du Liban. En 2019, rappelle le LRI, le pays a perdu 2 900 hectares d’espaces verts et plus de 7 000 hectares en 2020. Cette année, la région de Kobeyyate et des villages environnants dans le Akkar ont vu plus de 3 000 hectares d’espaces verts partir en fumée.


Pour lutter contre les nombreux feux de forêt qui se déclarent chaque été dans le pays et qui sont de plus en plus dévastateurs d’année en année, l’ONG Lebanon Reforestation Initiative (LRI, financée par l’USAid) a annoncé le lancement d’une application qui permet de déterminer les espaces verts les plus à risque. Baptisée « Fire Patrol », l’application a été...

commentaires (1)

pourquoi pas une application qui servirait a delimiter les champs gazo/petroliers nous appartenant pour de vrai ? ou pt't une autre qui servirait a faire rapatrier nos argents voles depuis des decennies par qui de droit ?

Gaby SIOUFI

09 h 51, le 19 septembre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • pourquoi pas une application qui servirait a delimiter les champs gazo/petroliers nous appartenant pour de vrai ? ou pt't une autre qui servirait a faire rapatrier nos argents voles depuis des decennies par qui de droit ?

    Gaby SIOUFI

    09 h 51, le 19 septembre 2021

Retour en haut