Rechercher
Rechercher

Société - Liban

Derniers adieux à Kabalan, décoré du plus haut insigne de l'ordre national du Cèdre

Nabih Berry et de nombreuses autres personnalités politiques et religieuses ont participé aux funérailles du dignitaire chiite dans la banlieue sud de Beyrouth. 
Derniers adieux à Kabalan, décoré du plus haut insigne de l'ordre national du Cèdre

Le président de la Chambre, Nabih Berry, décorant à titre posthume le président du Conseil supérieur chiite, le cheikh Abdel Amir Kabalan, de l'insigne de Grand cordon de l'ordre national du Cèdre, lors de ses funérailles, le 7 septembre 2021. Photo Hassan Ibrahim / Parlement libanais

Le président du Conseil supérieur chiite, cheikh Abdel Amir Kabalan, décédé samedi à l'âge de 85 ans, a été inhumé mardi au cimetière de Raoudat al-Chahidayn, à Ghobeiry, quartier de la banlieue sud de Beyrouth, après des funérailles en grande pompe, auxquelles ont pris part plusieurs personnalités politiques, religieuses et partisanes.

Lors de la cérémonie, qui a débuté au siège de Conseil chiite, le président de la Chambre, Nabih Berry, a remis au cheikh disparu, au nom du président Michel Aoun, l'insigne de Grand cordon de l'ordre national du Cèdre, grade le plus élevé de cette décoration nationale, qui salue les accomplissements nationaux, religieux, sociaux et humains du cheikh Kabalan, selon un communiqué de la présidence. Après une veillée de prières au Conseil chiite, au cours de laquelle de nombreuses personnes se pressaient pour un dernier hommage, la dépouille du cheikh a été transportée jusqu'au cimetière, accompagnée d'un grand convoi, où le cercueil était porté par certains participants.

Le cheikh Kabalan est né en 1936 dans le village de Mays el-Jabal au Liban-Sud, dans une famille de dignitaires chiites influents de la région de Jabal Amel. Après des études en Irak, il est rentré au Liban dans les années 60, avant d'être élu mufti jaafarite quelques années plus tard. Il a ensuite occupé le poste de vice-président du Conseil supérieur chiite pendant plusieurs années, avant de prendre la tête de cette institution en 2017.

Le président du Conseil supérieur chiite, cheikh Abdel Amir Kabalan, décédé samedi à l'âge de 85 ans, a été inhumé mardi au cimetière de Raoudat al-Chahidayn, à Ghobeiry, quartier de la banlieue sud de Beyrouth, après des funérailles en grande pompe, auxquelles ont pris part plusieurs personnalités politiques, religieuses et partisanes.Lors de la cérémonie, qui a débuté au...

commentaires (3)

Quel rapport entre la collaboration avec des puissances étrangères hostiles et l'âme du Liban ? Aucun. Quel différences entre toutes les corruptions et tous les pouvoirs, au Liban aujourd'hui ? Aucune.

Nicolas ZAHAR

00 h 11, le 10 septembre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Quel rapport entre la collaboration avec des puissances étrangères hostiles et l'âme du Liban ? Aucun. Quel différences entre toutes les corruptions et tous les pouvoirs, au Liban aujourd'hui ? Aucune.

    Nicolas ZAHAR

    00 h 11, le 10 septembre 2021

  • LE BIZARRE EST L,APANAGE DE CE PAYS.

    JE SUIS PARTOUT CENSURE POUR AVOIR BLAMER GEAGEA

    13 h 54, le 08 septembre 2021

  • Le seul pays au monde où l'on récompense ceux qui ont fait du mal au pays.

    Pierre Christo Hadjigeorgiou

    07 h 00, le 08 septembre 2021

Retour en haut