Rechercher
Rechercher

Politique - Crise au Liban

Nasrallah promet à nouveau d'importer du carburant depuis l'Iran

"Nous lançons un appel à ceux qui stockent de l'essence dans les maisons et les quartiers. Vous commettez un crime dangereux", a lancé le chef du Hezbollah.

Nasrallah promet à nouveau d'importer du carburant depuis l'Iran

Le secrétaire général du Hezbollah Hassan Nasrallah. Archives/AFP

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a de nouveau promis dimanche soir que son parti allait importer du carburant depuis l'Iran, soumis à des sanctions américaines, tandis que le Liban connaît de dramatiques pénuries d'hydrocarbures, accentuées par l'annonce de la levée des subventions sur ces produits par la Banque centrale. 

"Si Dieu le veut nous importerons du carburant en provenance d'Iran. Je vous tiendrai informés dans deux ou trois jours", a déclaré le chef du parti chiite dans son prêche quotidien des soirées de Achoura. Le chef du Hezbollah a affirmé que l'État libanais a refusé sa proposition d'acheter du carburant d'Iran, en raison de pressions américaines. A plusieurs reprises, Hassan Nasrallah avait déjà déclaré son intention d'importer ces hydrocarbures, affirmant qu'ils seraient payés en livres libanaises. "Si l’État n’en a pas le courage, nous irons nous-mêmes négocier l’achat de carburant à Téhéran", avait-il lancé il y a quelques semaines. 

L’Iran détient les quatrièmes réserves mondiales de pétrole, mais ses exportations sont sous embargo américain, ce qui rend toute transaction commerciale irréaliste. En achetant du pétrole iranien, sans exemption octroyée en amont par Washington, Beyrouth s’exposerait donc à des sanctions. 

Cette proposition du dignitaire chiite intervient alors que le Liban connaît des pénuries massives d'électricité et d'essence, provoquant la paralysie du pays et menaçant des secteurs vitaux. "Nous lançons un appel à ceux qui stockent de l'essence dans les maisons et les quartiers. Vous commettez un crime dangereux", a affirmé le secrétaire général du Hezbollah, au lendemain de l'explosion d'une cuve d'hydrocarbures dans le Akkar, faisant 28 morts et près d'une centaine de blessés. "La plupart des entreprises et des stations-service sont responsables de la situation par cupidité", a-t-il jugé, jetant également la pierre à ceux qui revendent les carburants au marché noir pour faire des profits.

Une large partie du carburant financé par la Banque du Liban (BDL) est stockée par des spéculateurs ou part en contrebande en Syrie voisine, sous sanctions internationales. La BDL a annoncé mercredi soir la levée des subventions, ce qui a provoqué un tollé sur la scène politique et dans la rue libanaise. Cette décision n'a pas été appliquée pour l'heure et l'armée a été chargée de gérer la distribution des carburants. 

Hassan Nasrallah a enfin appelé à la formation "au plus vite" d'un gouvernement, exhortant "toutes les parties à faire des compromis".


Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a de nouveau promis dimanche soir que son parti allait importer du carburant depuis l'Iran, soumis à des sanctions américaines, tandis que le Liban connaît de dramatiques pénuries d'hydrocarbures, accentuées par l'annonce de la levée des subventions sur ces produits par la Banque centrale. "Si Dieu le veut nous importerons du...

commentaires (17)

Enfin du carburant béni par les barbus que demander de mieux ...

Zeidan

14 h 41, le 17 août 2021

Tous les commentaires

Commentaires (17)

  • Enfin du carburant béni par les barbus que demander de mieux ...

    Zeidan

    14 h 41, le 17 août 2021

  • Comme dirait le dicton ibanais: "Atal el 2atil ou meshé bio jenezo". Lui et sa formation sont les seuls et uniques responsables de ce qui advient au Liban et ce depuis sa création. Après l'avoir bien juté et appauvri le Hezbollah passe a la vitesse supérieure pour mettre totalement la main sur le pays puisque tout dépendra désormais de lui. Aucune institutions ou organisme, quel qu'il soit ne pourra faire sans lui et sans le financer indirectement. Il entraîne le pays sur la liste des états paria, fait main basse sur toutes les entrées de l’état, force tout le monde a être dépendant de lui pendant qu'il se rempli les poches pour continuer son travail de sape. Il a effrité et neutralisé l’armée qui ne peut plus agir contre lui comme l'ont fait ses prédécesseurs Karamé (1976) et Berri (1983) et a conduit le pays vers deux options: La guerre ou la soumission. Dans les deux cas nous risquons la guerre sauf si, après la soumission, le Hezbollah a déjà préparé le traité de paix avec Israël.

    Pierre Hadjigeorgiou

    09 h 01, le 17 août 2021

  • Il s’est toujours vanté d’être le sbire des iraniens, le voilà maintenant leur VRP S’il veut réellement aider le peuple libanais il part s’installer définitivement en Iran en amenant avec lui toute la clique de politiques et de bandits qui le soutiennent.

    KARAM Peter

    19 h 42, le 16 août 2021

  • Toutes ses tonnes stockées ont été mis de côté par HN pur que, une fois que les libanais ont accepté sa proposition de leur fournir du carburant iranien. Non seulement ça sera le même carburant que les citoyens ont financé avec leurs argent en plus il se mettra dans la position du mécène qui a sauvé le peuple de la mort certaine qu’il leur a concocté avec la bénédiction du hâbleur de Baabda et de son hypothétique futur président, le gendre qui se voit déjà occupé le fauteuil. A L’ATTAQUE ÇA NE PEUT PLUS DURER.

    Sissi zayyat

    18 h 20, le 16 août 2021

  • Est ce que l’essence iranienne est de qualité suffisante pour les voitures et de luxe de nos politiciens ?? Sinon la proposition de Hassouna ne passera pas

    Censuré par l’OLJ

    17 h 04, le 16 août 2021

  • Mais c'est bien sur. Nasrallah va importer du carburant Iranien paye et subventionne avec les reserves obligatoires des deposants (c.a.d. nos sous) pour le reexporter ensuite en Syrie. Double benefice pour la moumana3a......

    Michel Trad

    16 h 04, le 16 août 2021

  • Il a toujours une idée derrière la tête lorsqu’il annonce un acte soit disant salutaire pour mieux e foncer le lays. Son idée est de fournir le mazout et autres carburants depuis l’’Iran pour mettre la main sur le pays en s’accordant le rôle de la distribution et de du contrôle avec,l’armée sous ses ordre. VOUS Y ÊTES? Donc ce n’est pas un sursaut soudain de patriotisme mais un projet de longue dat d’où l’extra-fin de notre carburant subventionné vers la Syrie pour agenouiller les citoyens et les rendre à son évidence que sans lui, ils n’auront ni électricité, ni eau ni mazout ni pain ni rien. Ça vous rappelle les méthodes de quelqu’un? Moi ça me rappelle tous les terroriste qui s’emparent d’un pays après lui avoir ôté toute énergie et envie de se battre pour instaurer sa dictature. BRAVO LES LIBANAIS VOUS QVEZ RÉUSSI À PERDRE VOTRE PAYS SANS MÊME VOUS BATTRE.

    Sissi zayyat

    15 h 49, le 16 août 2021

  • Si ma géographie est bonne, le tanker iranien va bien passer par le canal de Suez et tranquillement remonter la cote, juste en face des eaux territoriales israéliennes, comme une fleur? Il est a craindre qu'il ne souffre, lui comme les autres, de petits problèmes 'techniques'.

    Mago1

    15 h 09, le 16 août 2021

  • D’accords si le pétrole est gratuit .. mais s’il faut payer et que l’état accepte alors on sera encore plus dans la M *** que maintenant

    Bery tus

    14 h 30, le 16 août 2021

  • C’est le côté “opportuniste “ qui me gêne. Il est un des fossoyeurs du Liban et après la tragédie dans le Akkar il revient à la charge et veut passer pour le sauveur avec le pétrole iranien…lamentable

    mokpo

    14 h 25, le 16 août 2021

  • JE LUI DONNE RAISON MALGRE LES POSSIBLES CONSEQUENCES. POINT DE CONFIANCE EN LES U.S.A. N,OUBLIONS PAS QUE NETANYAHU IL Y A 3/4 ANS QU,IL DEMANDAIT AUX AMERICAINS DE FRAPPER LE SYSTEME FINANCIERS ET BANCAIRE AU LIBAN POUR PRETENDUMENT ARRETER LE FINANCEMENT DU HEZBOLLAH. ISRAEL ET USA SONT DERRIERE CE QUI ARRIVE AU LIBAN BIEN QUE NOS CORROMPUS ET MAFIEUX SONT LES EXECUTEURS. JE PRIE L,OLJ DE PUBLIER/ MERCI.

    SOUTENONS L,OLJ. CONDAMNONS SES CENSURES.

    13 h 47, le 16 août 2021

  • L’idéal pour tous les libanais serait qu’il s’exporte lui-même en Iran where he belongs ,,,

    Wow

    13 h 39, le 16 août 2021

  • HRAMIYA... HAMIYA...

    SOUTENONS L,OLJ. CONDAMNONS SES CENSURES.

    13 h 36, le 16 août 2021

  • Les libanais attendent depuis longtemps le pétrole Iranien. ils ont cru à l’arrivée prochaine du pétrole Irakien, mais la bande du cpl/ Bassil est incapable de concrétiser l’accord avec le gouvernement Irakien.

    Alexandre Husson

    13 h 31, le 16 août 2021

  • Vaut mieux corriger et dire : Si l’État n’est pas terroriste, nous irons nous-mêmes négocier l’achat de carburant à Téhéran. Le courageux c'est celui qui n'assassine pas la libre expression du Liban derrière son dos, qui ne fait pas porter le noir aux familles libanaises sans justice, et qui n'isole pas le Liban sur la scène internationale. Affaiblir l'état est le jeu de tout club terroriste. De tels propos répétées maintes fois doivent unir les Libanais sur un front commun d'opposition : Vive l'opposition !

    Alors...

    13 h 23, le 16 août 2021

  • L IRAN doit envoyer du petrole GRATUITEMENT au Liban ….c est la moindre des choses puisqu il est le responsable de rous les malheurs du pays du cedre…de plus,les donations echappent aux sanctions americaines.

    HABIBI FRANCAIS

    12 h 57, le 16 août 2021

  • Il ferait mieux de la boucler !!!!!!!

    Cabbabe Nayla

    12 h 33, le 16 août 2021

Retour en haut