Rechercher
Rechercher

Société - Coronavirus au Liban

Des "marathons"de vaccination dorénavant hebdomadaires, trois décès en 24h

Le Dr Bizri craint que les crises que traverse le pays menacent les réussites sur le plan de la lutte contre la pandémie.

Des

Une femme recevant une dose du vaccin Pfzer/BioNTech contre le coronavirus, le 13 juin 2021 au Liban. Photo Hussam Shbaro

Au lendemain d'un week-end "marathon" de vaccination au produit Pfizer largement réussi, le Liban a enregistré 3 décès et 45 nouveaux cas de coronavirus au cours des dernières 24 heures, selon le bilan quotidien publié lundi soir par le ministère de la Santé. Ce nombre apparemment en baisse des contaminations est attribué à la fermeture, durant le week-end, de la majorité des laboratoires. 

Cela porte à 542.649 le nombre de cas cumulés depuis février 2020, date de l'apparition de la pandémie dans le pays. Parmi ces cas, on dénombre 7.801 décès et 527.645 guérisons. Concernant les cas toujours actifs, 132 patients sont hospitalisés dont 77 ont été admis aux soins intensifs. Le taux de positivité par rapport au nombre de tests de dépistage effectués ces quatorze derniers jours est lui de 1.5 %.

Au cours du week-end, 46.286 personnes, toutes âgées de 53 ans et plus, et celles de seize ans et plus ayant des besoins spécifiques, ont été vaccinées au produit Pfizer/BioNTech à l'issue d'un "marathon" de 48h qualifié de "réussi" par les autorités libanaises.

Marathons chaque semaine

Après ce succès, le ministre sortant de la Santé, Hamad Hassan, a annoncé lundi qu'un "marathon" de vaccination aura lieu chaque fin de semaine. "Nous avons sauvé 46.000 vies lors du dernier marathon", s'est réjoui le ministre dans une interview dimanche soir sur la chaîne al-Jadeed.

13.7 % de personnes ont déjà reçu leur première dose de vaccin dans le pays, alors que 6.6 % ont reçu les deux injections nécessaires du vaccin Pfizer, AstraZeneca ou Spoutnik-V, d'après le ministère de la Santé. La campagne de vaccination s'accélère donc, alors que les indicateurs sanitaires sont en baisse depuis plusieurs semaines.

Le Dr Bizri inquiet

Le président de la commission scientifique de vaccination contre le Covid-19, Abdel Rahman el-Bizri, s'est pour sa part félicité lundi du "succès au niveau du contrôle de la propagation communautaire du coronavirus". Cette réussite "donne de l'espoir aux Libanais", elle leur "permettra de reprendre leurs activités économiques, notamment en cette période estivale et touristique importante pour l'économie du pays", a-t-il expliqué.

Le Dr Bizri a toutefois estimé que les crises que traverse le pays "menacent" cette réussite. "La sécurité sanitaire des Libanais ainsi que la saison estivale prometteuse sont en danger", s'est-il inquiété, en raison de "la pénurie d'hydrocarbures, de médicaments et de matériel médical, l'absence de vision politique et de la dépréciation de la livre libanaise".


Au lendemain d'un week-end "marathon" de vaccination au produit Pfizer largement réussi, le Liban a enregistré 3 décès et 45 nouveaux cas de coronavirus au cours des dernières 24 heures, selon le bilan quotidien publié lundi soir par le ministère de la Santé. Ce nombre apparemment en baisse des contaminations est attribué à la fermeture, durant le week-end, de la majorité des...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut