Rechercher
Rechercher

Politique - Liban

Après des rumeurs sur une prétendue détention aux Émirats, Hariri publie un tweet... de salutations

"Bonjour, comment allez-vous aujourd'hui ?", s'est contenté d'écrire le chef du courant du Futur.

Après des rumeurs sur une prétendue détention aux Émirats, Hariri publie un tweet... de salutations

Le Premier ministre libanais désigné Saad Hariri. Photo d'archives Anwar Amro/AFP/Getty Images

Le Premier ministre libanais désigné Saad Hariri a écrit dimanche matin un tweet de salutations qui semblait vouloir couper court à des rumeurs lancées la veille sur sa prétendue "détention" aux Émirats arabes unis où il se trouve depuis plusieurs jours.

"Bonjour, comment allez-vous aujourd'hui ?", s'est contenté d'écrire le chef du courant du Futur.


Selon la chaîne locale MTV, des partisans du Courant patriotique libre (CPL, aouniste) auraient lancé la veille la rumeur selon laquelle M. Hariri serait en détention aux EAU. Une source proche de ce dernier avait affirmé samedi soir à la chaîne al-Jadeed qu'il "suivait ces rumeurs", lancées sur les réseaux sociaux.

Sur Twitter, les réactions des internautes ne se sont pas fait attendre. Certains étaient médusés face au message du Premier ministre désigné. D'autres lui ont fait part de la crise économique dont ils souffrent et des pénuries en série dans le pays. "Nous sommes fatigués, Saad. Finis ce que tu as à finir avec ton ami Gebran (Bassil) et soulagez les gens (...)", écrit ainsi une internaute.


"Frère, il n'y a plus de Colchicine (indiqué dans le traitement et la prévention des crises de goutte, NDLR) en pharmacie, et c'est un médicament à prendre quotidiennement. Tu nous en ramènes avec toi en rentrant ?", lance un autre utilisateur.


Le 22 mai, Saad Hariri, qui se trouvait aux Émirats, était venu au Liban afin de prendre part à une séance parlementaire convoquée pour répondre à une lettre du président de la République Michel Aoun, dans laquelle ce dernier l'accusait d'être incapable de former un gouvernement. M. Hariri était reparti aux EAU juste après la séance.

Le Premier ministre désigné en octobre dernier pour former le cabinet est en proie à une querelle politique et personnelle avec le chef de l'État et son gendre Gebran Bassil. Les deux camps se rejettent la responsabilité du blocage politique, alors que le pays est sans cabinet depuis août 2020, date de la démission du Premier ministre Hassane Diab, après la gigantesque explosion meurtrière du 4 août au port de Beyrouth.

En novembre 2017, Saad Hariri avait été retenu contre son gré en Arabie saoudite, vraisemblablement sur ordres du prince héritier saoudien Mohammad Ben Salmane, à l'époque où MBS effectuait une purge au sein de la classe dirigeante saoudienne et dans le milieux des affaires. M. Hariri, qui détient la nationalité saoudienne, avait annoncé à la télévision sa démission de la tête du gouvernement libanais, probablement sous la contrainte. La France était intervenue pour obtenir sa libération, et le président Aoun avait refusé d'avaliser sa démission. Saad Hariri s'était finalement rétracté, une fois de retour au Liban.

Actuellement, et alors que le président du Parlement, Nabih Berry, tente de débloquer la crise gouvernementale, les yeux sont rivés sur le retour au Liban de Saad Hariri et son prochain entretien avec le président Aoun. Le député Moustapha Allouche, membre de la formation haririenne, a annoncé dimanche à la radio Voix de tout le Liban (93.3) que M. Hariri sera de retour au Liban "dans les prochaines 24 heures".


Le Premier ministre libanais désigné Saad Hariri a écrit dimanche matin un tweet de salutations qui semblait vouloir couper court à des rumeurs lancées la veille sur sa prétendue "détention" aux Émirats arabes unis où il se trouve depuis plusieurs jours."Bonjour, comment allez-vous aujourd'hui ?", s'est contenté d'écrire le chef du courant du Futur.يسعد صباحكم بالخير ....

commentaires (9)

Chic, l'héritier va bien et nous on crève.

NASSER Jamil

16 h 43, le 31 mai 2021

Tous les commentaires

Commentaires (9)

  • Chic, l'héritier va bien et nous on crève.

    NASSER Jamil

    16 h 43, le 31 mai 2021

  • Hariri donnez votre démission ils ne vous méritent pas ???

    Eleni Caridopoulou

    13 h 21, le 31 mai 2021

  • Peut-on encore faire confiance aux Arabes ? le coup de l’Arabie Saoudite ne nous a pas suffi comme expérience ? Ils sont tous aux aguets tels des prédateurs pour avaler la proie Libanaise, et étendre leur pouvoir partout ou ils vont. Nos dirigeants laissent faire, par leur silence ils donnent en quelque sorte leur bénédiction pour tout envahisseur qui miroite ses dollars …

    Le Point du Jour.

    00 h 53, le 31 mai 2021

  • Mr. Hariri has burnt all the political capital and good will that he's inherited because people believed in his favor's vision for the country. He's a failed leader who has never been a reformist while being Primer Minister. He should be voted out and weakened in the next elections to allow for a credible Sunni leadership to emerge. There are many capable leaders in the Sunni community to deserve to be in government such as Mr. Jawad Adra, and Ms. Sara Yafi.

    Mireille Kang

    20 h 55, le 30 mai 2021

  • Saad Hariri à été puni pour avoir épargné un conflit chiite sunnite au Liban en jouant à l’équilibriste sans filet et ...sans fil . Et les remerciements avec cerises sur le gâteau ce sont les railleries du CPL et de malheureux ignorants !

    PHENICIA

    20 h 19, le 30 mai 2021

  • Un message à M. Hariri. Pendant votre absence ils ont eu le loisir de construire des châteaux de sable et de vous enterrer tout en propageant des rumeurs sur la fin du Liban si jamais un gouvernement n’est pas formé comme ils veulent. On aimerait leur dire qu’on préfère le chaos et la destruction totale de ce pays plutôt que de les voir le récupérer à nouveau et de le maltraiter comme ils font depuis des décennies avec ses citoyens. JAMAIS AU GRAND JAMAIS ILS N’AURONT DE NOUVEAU LE POUVOIR AVEC LES SYRIENS ET LES IRANIENS. C’EST FINI. LE LIBAN APPARTIENT AUX LIBANAIS ET PERSONNE D’AUTRE.

    Sissi zayyat

    20 h 00, le 30 mai 2021

  • Le CPL et leurs alliés auraient tout essayé depuis quelques mois y compris lancer des rumeurs ridicules tellement jaloux de se voir négligés par le monde entier puisqu’ils sont honnêtes et patriotiques et veillent à l’intérêt de ce pays. Ils n’ont pas l’air malins avec le retour on ne peut plus frais de leur ennemi juré qu’ils croyaient détenu on ne sait même pas pour quelle raison d’ailleurs puisqu’ils sont toujours aux faits de évènements surtout lorsqu’ils n’existent pas et qu’ils inventent de toutes pièces tellement qu’ils ont envie qu’on ne trouve jamais une solution avec M. Hariri et tellement ils sont menteurs vils et anti patriotiques.

    Sissi zayyat

    19 h 46, le 30 mai 2021

  • Saad Hariri ,qui se trouvAIT

    Wadih Ayoub OLJ02936

    14 h 40, le 30 mai 2021

    • Merci pour votre commentaire, l'erreur a été corrigée.

      L'Orient-Le Jour

      15 h 03, le 30 mai 2021

Retour en haut