Rechercher
Rechercher

Santé - La parole aux médecins

Les différentes causes de la mauvaise haleine

Les différentes causes de la mauvaise haleine

Photo d’illustration Bigstock

La mauvaise haleine, bien embarrassante, persiste souvent malgré toutes les mesures prises. Appelée halitose, elle a été décrite dans les civilisations égyptienne, grecque et romaine, comme dans la littérature, comme étant une « puanteur » de la bouche.

Moins fréquente chez l’enfant que chez l’adulte, l’halitose est surtout d’origine buccale. Dans ce cas, les bactéries qui se trouvent dans la bouche détruisent les protéines dont elles se nourrissent, libérant des composés sulfurés volatils qui sont à l’origine de cette mauvaise haleine.

Quand elle ne se manifeste que le matin, l’halitose peut être considérée comme normale ou physiologique, surtout chez les enfants qui dînent tard avec des menus assez riches en ail, oignon, épices ou aliments gras.

Chez l’adolescent, le tabac, la consommation d’alcool ou de certains excitants comme le café ou le thé sont en cause dans cette mauvaise haleine, puisqu’ils diminuent le débit salivaire. Ces facteurs peuvent aussi favoriser le reflux gastro-œsophagien ou une gastrite à Helicobacter pylori (bactérie qui infecte la muqueuse gastrique, NDLR).

Pour lutter contre l’halitose chez l’enfant, il faut veiller sur l’hygiène bucco-dentaire. Pour ce faire, il est conseillé de favoriser les brosses à dents de qualité ainsi qu’une bonne technique de brossage des dents. Un brossage qui doit, en outre, être régulier. Il faut surtout s’assurer de la capacité de l’enfant à gérer ces soins essentiels.

Si cette halitose persiste, il est important que les parents consultent le pédiatre de leur enfant qui examinera l’état des amygdales, des narines et des glandes salivaires, ou encore un pédodentiste à la recherche d’une carie dentaire ou d’autres lésions gingivales, aphteuses ou ulcéreuses causées par la présence d’éventuels prothèses ou corps étrangers.

L’halitose peut également être due à la prise de certains médicaments, comme des anti-inflammatoires, des décongestionnants ou des antiépileptiques. Il est à noter que les médecins spécialistes disposent d’une multitude de tests qui permettent de préciser certaines causes rares d’une mauvaise haleine. Une fois l’origine de l’halitose identifiée, un traitement adéquat doit être entrepris pour réparer toute érosion ou ulcération endo-buccale pouvant favoriser une colonisation bactérienne ou mycosique (champignons) capable d’induire une mauvaise haleine. Le traitement des sinusites, des polypes nasaux et la désobstruction des voies nasales aideront à diminuer l’halitose.

Enfin, qu’on soit adulte ou petit, il faut savoir que certains ingrédients employés dans notre cuisine méditerranéenne favorisent l’halitose comme les œufs cuits, les grillades épicées (poissons ou viandes), les fromages fermentés, l’ail, ainsi que certains légumes cuisinés et frits, comme le chou et le chou-fleur.

*Joseph Rachkidi est pédiatre.


La mauvaise haleine, bien embarrassante, persiste souvent malgré toutes les mesures prises. Appelée halitose, elle a été décrite dans les civilisations égyptienne, grecque et romaine, comme dans la littérature, comme étant une « puanteur » de la bouche.Moins fréquente chez l’enfant que chez l’adulte, l’halitose est surtout d’origine buccale. Dans ce cas, les...

commentaires (1)

est-ce cela l'haleine de cow -boy ?

Jean Claude Agosta

08 h 58, le 26 avril 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • est-ce cela l'haleine de cow -boy ?

    Jean Claude Agosta

    08 h 58, le 26 avril 2021

Retour en haut