Rechercher
Rechercher

Politique - Liban-Sud

Le Hezbollah dit avoir abattu un drone israélien

L'appareil se trouve actuellement en possession des combattants du parti, selon un communiqué du "média de guerre".
Le Hezbollah dit avoir abattu un drone israélien

Une image publiée par un média affilié au Hezbollah montre un drone israélien abattu par le parti chiite, selon ses propres dires. Photo "Média de guerre"

Le Hezbollah a abattu lundi un drone israélien qui survolait le Liban, au niveau de la localité de Blida, dans le Sud, a annoncé le "média de guerre" du parti chiite. "La résistance islamique (le Hezbollah, ndlr) a abattu dans la matinée un drone de l'ennemi israélien qui avait violé l'espace aérien libanais", a annoncé cet organe de presse du parti chiite. Selon ce média, "un drone de type Matrice 100, modifié en Israël, a violé l'espace aérien libanais à 10h30 ce matin, à une distance de 400 mètres après la Ligne bleue. Les moujahidines de la Résistance lui ont fait face avec les armes convenables, au niveau du lieu-dit de Kherbet Cheaaïb, dans la localité de Blida au Liban-Sud". L'appareil abattu "se trouve toujours en possession" des combattants du Hezbollah, ajoute le communiqué.

De son côté, l'armée israélienne a indiqué dans un communiqué qu'un drone était "tombé en territoire libanais" au cours d'une opération près de la frontière, précisant qu'il n'y avait "aucun risque de fuite d'informations".

Il y a une dizaine de jours, c'était l'armée israélienne qui avait affirmé avoir abattu un drone ayant franchi son espace aérien depuis le Liban le long de la frontière entre les deux pays. En août, le Hezbollah a annoncé avoir fait tomber un drone côté libanais. Ce genre d'appareils sont régulièrement interceptés ou abattus entre les deux pays. L'Etat hébreu utilise par ailleurs régulièrement ces engins de surveillance pour survoler le territoire libanais, en parallèle aux passages quasiment quotidiens d'avions de combat israéliens au-dessus de nombreuses régions du Liban.

Les tensions restent vives le long de la frontière entre les deux pays qui sont toujours techniquement en état de guerre. La semaine dernière, le Premier ministre libanais sortant, Hassane Diab, avait demandé au commandant en chef de la Force intérimaire de l'ONU au Liban (Finul), Stefano Del Col, de "mettre un terme définitif" aux violations par Israël de la souveraineté libanaise et à ses actes "hostiles et provocateurs". Et aujourd'hui, c'est le président de la Chambre, Nabih Berry, qui a évoqué avec Stefano Del Col "l'escalade israélienne et ses violations de la souveraineté terrestre, maritime et aérienne du Liban, en violation flagrante de la résolution 1701" de l'ONU, qui avait mis fin aux hostilités de la guerre meurtrière de 2006 entre Israël et le Hezbollah. Il a par ailleurs souligné l'importance de reprendre rapidement les réunions de négociations entre les deux pays sur la délimitation de la frontière maritime.

En juillet 2006, Israël et le Hezbollah se sont livré à une guerre de 33 jours, ayant tué 1.200 libanais, en majorité des civils, et 160 Israéliens, pour la plupart des soldats.


Le Hezbollah a abattu lundi un drone israélien qui survolait le Liban, au niveau de la localité de Blida, dans le Sud, a annoncé le "média de guerre" du parti chiite. "La résistance islamique (le Hezbollah, ndlr) a abattu dans la matinée un drone de l'ennemi israélien qui avait violé l'espace aérien libanais", a annoncé cet organe de presse du parti chiite. Selon ce média, "un drone...

commentaires (13)

Permettez-moi de commenter les commentaires: les libanais , dans leur détresse insondable, trouvent les mots hilarants pour applaudir les EXPLOITS de nos résistants; Bravo! Une bouffée d'air, merci

GAF

11 h 09, le 02 février 2021

Tous les commentaires

Commentaires (13)

  • Permettez-moi de commenter les commentaires: les libanais , dans leur détresse insondable, trouvent les mots hilarants pour applaudir les EXPLOITS de nos résistants; Bravo! Une bouffée d'air, merci

    GAF

    11 h 09, le 02 février 2021

  • La victoire est proche entre le drone abattu et la statue de Kassem pointant sa foudre sur Israël nous allons vers des lendemains qui (dé)..chantent !

    PHENICIA

    08 h 45, le 02 février 2021

  • Bravo, une petite hartouka que ce drone, et quel exploit contre un ennemi qui survole notre espace aérien au quotidien, bravo la Resistance! Ceci dit, qu’avons-nous besoin de ces agents iraniens pour « défendre » notre pays, n’avons-nous pas une armée?

    CW

    19 h 34, le 01 février 2021

  • On peut penser ce qu'on veut du Hezbollah, mais en attendant les violations répétées du territoire libanais par Israël sont inadmissibles!

    Politiquement incorrect(e)

    18 h 41, le 01 février 2021

  • Donc le pays le plus avancé en technologie de drones militaires, plus grand exportateur de drones militaires au monde, va utiliser un Matrice 100, un jouet fabriqué par DJI en Chine et qu'on peut acheter sur Amazon, un jouet radio-commandé par WiFi et avec une autonomie de quelques km, pour espionner le Sud-Liban? Mais arrêtez avec vos bêtises s'il vous plaît...

    Gros Gnon

    18 h 30, le 01 février 2021

  • Waw. .... Mais le sud ce n'est plus le Liban ????

    Eleni Caridopoulou

    18 h 09, le 01 février 2021

  • "Les moujahidines de la Résistance lui (le drone) ont fait face avec les armes convenables..." ! C'est héroïque. Que dis-je héroïque, divin. Cela dit, il semble que ce soit vrai puisqu'Israël reconnaît avoir perdu un drone "tombé en territoire libanais". Mais est-ce la bonne photo ? Celle-ci montre bien un drone mais il n'a pas du tout l'air abattu, au contraire, il semble prêt à décoller. En tout cas on ne peut rien en faire à part le conserver comme trophée théologique sur la table de chevet du barbu 6-feet-under. Surtout que l'autre côté, ils ne sont pas fous, toutes les informations sont automatiquement transmises chez eux, l'appareil ne conserve certainement pas les données collectées.

    Robert Malek

    17 h 54, le 01 février 2021

  • On ne lui a rien demandé. Le pays a une armée qui elle, a la responsabilité de la sécurité des frontières et non la milice iranienne. Donc bats les pattes. S’il s’attendait à une reconnaissance quelconque c’est perdu d’avance.

    Sissi zayyat

    16 h 45, le 01 février 2021

  • il me semble flambant neuf ce drone ! Gentiment posé sur le sol. d'ailleurs je suis sur d''avoir vu un tout pareil dans un magasin spécialisé en appareil photo a Londres. Bien joué le Hezb :D

    Lebinlon

    16 h 39, le 01 février 2021

  • WOW! Merci le Hezb

    Jack Gardner

    16 h 04, le 01 février 2021

  • Le Hezbollah respecte la 1701, et par conséquent, ne possède pas d'armes au Liban Sud. C'est lui qui l'affirme, et qui oserait mettre en doute la parole du vénérable Hassan Nasrallah ? Il faut donc croire que le drone a été abattu par le lance-pierres d'un gamin. Bravo à lui pour son adresse !

    Yves Prevost

    15 h 01, le 01 février 2021

  • Vous croyez que les israéliens vont ériger une statue pour ce drône?? À l'instar de ce que font l'iran et leur parti depuis des mois ? :)

    radiosatellite.online

    14 h 48, le 01 février 2021

  • QUELLE PERFORMANCE DIVINE ! UN DRONE POUR DES CENTAINES DE RAIDS SUR LES HEZBOLLAHIS EN SYRIE. ET LES IDIOTS D,APPLAUDIR...

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    14 h 41, le 01 février 2021

Retour en haut