Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Histoire de statues

Une statue s’est élevée venue de nulle part, incongrue, étonnante…

Un édifice inattendu d’un personnage étranger qui ne nous concerne en rien trône bizarrement dans notre ville, ce qui prouve une fois de plus la pugnacité provocante, anarchique et envahissante de personnes indésirables. Source de nos maux et de l’impuissance honteuse de ceux qui « dirigent » ce pauvre pays rongé de pourriture.

Émasculés, impuissants, ne sachant que parader et faire des courbettes à un envahisseur étranger, les « responsables handicapés » de ce pays demeurent amorphes.

Si nous en sommes là, j’aimerais bien ériger un monument en l’hommage de Pasteur, de Mozart, de Marie Curie et de bien d’autres aussi !

A-t-on le droit de le faire sans autorisation par une nuit sans lune ?

Jusqu’où va aller la provocation ?

Jusqu’où va aller la couardise et la pleutrerie de ceux qui nous ont vendus et qui grignotent chaque jour un peu plus de notre dignité et de notre souveraineté ?

Désolé, je vous quitte, je vais de ce pas commander une statue en l’hommage d’un Liban qui existait autrefois et une tombe en souvenir des traîtres responsables de son trépas.


Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.


Une statue s’est élevée venue de nulle part, incongrue, étonnante…Un édifice inattendu d’un personnage étranger qui ne nous concerne en rien trône bizarrement dans notre ville, ce qui prouve une fois de plus la pugnacité provocante, anarchique et envahissante de personnes indésirables. Source de nos maux et de l’impuissance honteuse de ceux qui « dirigent » ce pauvre...

commentaires (0)

Commentaires (0)