Rechercher
Rechercher

Politique - Liban

Aoun appelle les Libanais à "faire face aux défis de 2021 avec détermination"

Le chef de l'Etat dit espérer que la naissance d'un nouveau gouvernement ne sera plus retardée.

Aoun appelle les Libanais à

Le président libanais, Michel Aoun, le 25 juin 2020 au palais de Baabda. Photo REUTERS/Mohamed Azakir

Le président libanais, Michel Aoun, s'est adressé jeudi aux Libanais à la veille du Nouvel An, les appelant à "faire face aux défis" de l'année 2021 "avec détermination", alors que le pays sombre de plus en plus dans une grave crise socio-économique et politique depuis 2019. Le chef de l'Etat a en outre appelé à la formation rapide d'un gouvernement, le pays se trouvant sans cabinet depuis août, après la démission de l'équipe de Hassane Diab dans la foulée de l'explosion meurtrière au port de Beyrouth.

"Nous oeuvrons afin que la nouvelle année soit celle des solutions aux circonstances économiques difficiles, notamment après le crime de l'explosion au port de Beyrouth. Cela nécessite la formation d'un gouvernement actif et on espère que sa naissance ne sera plus retardée plus que cela ne l'a été jusque-là", a affirmé le chef de l'Etat, dans un message écrit.

Dans Le Commerce du Levant

Le «triple encerclement» du Liban : scénarios pour l’avenir

Lors de sa désignation comme Premier ministre, le 22 octobre, Saad Hariri s'était engagé à former un cabinet de spécialistes indépendants, dans l'esprit de la feuille de route lancée le 1er septembre à Beyrouth par le président français, Emmanuel Macron. Mais M. Hariri se heurte aux revendications des différentes formations politiques concernant la distribution des portefeuilles. Il lui est notamment reproché par le chef de l'Etat et le parti qu'a fondé ce dernier (le Courant patriotique libre, dirigé par Gebran Bassil) d'avoir promis au tandem chiite Amal-Hezbollah de pouvoir nommer leurs ministrables mais de refuser ce droit aux autres parties. Les négociations sont depuis retombées au point mort, Saad Hariri étant actuellement à l'étranger.

"Relever ces défis"

Le président Aoun a en outre appelé les Libanais à "faire face aux défis que la nouvelle année apporte au Liban, avec détermination, car c'est de la sorte qu'il est possible de trouver les circonstances convenables pour relever ces défis, notamment la pandémie du coronavirus qui requiert le respect de toutes les mesures préventives pour limiter sa propagation". 

Quant au Premier ministre démissionnaire Hassane Diab, il a exprimé le souhait de "quitter 2020 avec tout ce qu'elle a porté de difficultés, et que 2021 amène tout le bien au Liban et aux Libanais". "Que Dieu protège le Liban", a-t-il conclu dans un bref message sur Twitter. "Nous tournons aujourd'hui la page d'une année chargée de drames, de crises et de défis, et nous accueillons un nouvel an, armés de patience, de foi et de persistance pour une solidarité entre tous afin de relever notre pays, le Liban", a pour sa part écrit le Premier ministre désigné Saad Hariri.

Lire aussi

Les obstacles sont "nombreux mais surmontables", estime Salim Jreissati


Dans ce contexte, la ministre sortante de l'Information, Manale Abdel Samad, a été reçue au palais de Baabda par le président Aoun, et a évoqué avec lui le dossier de l'explosion du 4 août. "J'ai proposé au président de la République la mise en place du Prix humanitaire de Beyrouth, et que celui-ci soit tenu annuellement chaque 4 août, afin d'immortaliser la mémoire des martyrs de cette explosion inhumaine. Le but de ce prix est de soutenir les initiatives et les travaux qui promeuvent l'humanité et rejettent la haine, la violence et la rancune", a expliqué la ministre sortante. Sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes ont critiqué cette proposition, appelant à la place à ce que justice soit faite pour les victimes, leurs proches et les sinistrés, alors que l'enquête sur le drame, qui a fait plus de 200 morts et 6.500 blessés et ravagé des quartiers entiers, n'avance toujours pas.

Le 17 octobre 2019, une révolte populaire inédite a éclaté au Liban, de grandes manifestations dans tout le territoire ayant été enregistrées durant plusieurs mois. Mais frappée par une crise économique et financière sans précédent, une pandémie, et une gigantesque explosion meurtrière, cette contestation est plus que jamais dans l'impasse, alors que la classe politique refuse de céder le pouvoir ou d'entamer des réformes indispensables aux yeux de la communauté internationale avant le versement de toute aide financière.


Le président libanais, Michel Aoun, s'est adressé jeudi aux Libanais à la veille du Nouvel An, les appelant à "faire face aux défis" de l'année 2021 "avec détermination", alors que le pays sombre de plus en plus dans une grave crise socio-économique et politique depuis 2019. Le chef de l'Etat a en outre appelé à la formation rapide d'un gouvernement, le pays se trouvant sans cabinet...

commentaires (28)

ce qui n'a pas ete ecrit ? c'est le remercier au papa de baabda,pour avoir confirme nos convictions a son propos. MILLE MERCI DADDY !

gaby sioufi

11 h 43, le 02 janvier 2021

Tous les commentaires

Commentaires (28)

  • ce qui n'a pas ete ecrit ? c'est le remercier au papa de baabda,pour avoir confirme nos convictions a son propos. MILLE MERCI DADDY !

    gaby sioufi

    11 h 43, le 02 janvier 2021

  • TROP DE SINCERITE NOUS ETOUFFE, VENANT DE BAABDA !

    gaby sioufi

    11 h 39, le 02 janvier 2021

  • DEGAGEZ POUR LEUR FACILITER LA TACHE.

    L,EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    05 h 50, le 02 janvier 2021

  • FAKHAMAT PRESIDENT A BAABDAT FAITES UN GOUVERNEMENT AUJOURDH'UI MEME APRES LA CONFIANCE , DISSOLVER LA CHAMBRE FAITES DE NOUVELLES ELECTIONS DEMISSIONNEZ DES QUE LA NOUVELLE CHAMBRE ELIT LE PROCHAIN PRESIDENT LA VERITE VOUS SAVEZ TRES BIEN CE QUE VOUS DEVEZ FAIRE MAIS C'EST LE COURAGE QUI VOUS MANQUE COMME CELUI OU VOUS AVEZ FUIT A L'AMBASSADE DE FRANCE EN LAISSANT MOURRIR LES SOLDATS ET OFFICIERS QUI VOUS AVAIENT FAIT CONFIANCE LA DEUXIEME VERITE DEBARRASSER VOUS DE VOTRE GENDRE GEBRAN BASSIL CAR IL VOUS MENE A L'EFFONDREMENT DU LIBAN EN CONTINUANT A SOUTENIR NASRALLAH POUR ESPERER DEVENIR PRESIDENT APRES VOUS , REVE QU'IL NE VERRA JAMAIS MEME SI DES MILLIERS DE LIBANAIS DEVRONT MOURRIR POUR CELA ET L'HISTOIRE RETIENDRA QUE VOUS AVEZ ETE LE PLUS MAUVAIS PRESIDENT QUE LE LIBAN A CONNU DEPUIS SON INDEPENDANCE ( et meme avant )

    LA VERITE

    01 h 17, le 02 janvier 2021

  • Nous sommes le 1er janvier pas le 1er avril

    Le Phenicien

    14 h 04, le 01 janvier 2021

  • Quel culot, il bloque tout et fait semblant de vouloir faciliter la formation du gouvernement. Le seul et véritable défi des libanais est de se débarrasser des hommes et femmes qui ont massacré ce pays et n’ont que faire de la population qui souffre. Quand à la proposition de prix pour l’explosion du 4 août, quelle indécence...au fait, cette personne n’a rien compris. Elle devrait être autiste. Bonne année à l’OLJ Bonne année aux lecteurs et à ceux qui commentent cette actualité

    mokpo

    13 h 54, le 01 janvier 2021

  • Ubuesque.

    Sissi zayyat

    13 h 44, le 01 janvier 2021

  • Quel culot ces hommes. Ils ont laminés et exténués le peuple, et ils continuent à faire appel à lui tout en ignorant son agonie. Des vrais bourreaux. Des aveugles. C'est pathétique.

    Citoyen

    13 h 05, le 01 janvier 2021

  • Non mais quel culot. Venir dénoncer le blocage du gouvernement alors que le pays et le monde entier le tiennent pour responsable relève de la provocation et du ridicule dans lesquels il s’est toujours distingué. . Si seulement il pouvait utiliser son entêtement au moins une fois pour sauver le pays. Mais le patriotisme ne s’improvise pas tout comme l’intelligence. On l’est où on ne l’est pas. Le concernant nous penchons plutôt pour la deuxième possibilité.

    Sissi zayyat

    11 h 30, le 01 janvier 2021

  • Comme d’habitude, il parle comme s’il etait un observateur neutre, qui n’a rien a voir avec ce qui se passe, prechant la bonne parole a un public de malades mentaux. La tragedie c’est qu’en analysant son passe, on realise que son comportement ne changera jamais. Tout a fait a cote de la plaque.

    Goraieb Nada

    09 h 38, le 01 janvier 2021

  • Le plus navrant dans tout ce qu'il déclare c'est de savoir qu'il ne le fait pas pour le Liban...dont il s'enfout complètement, mais uniquement pour celui qu'il veut absolument voir lui succéder...et qui le manipule en profitant sans vergogne de sa faiblesse de personne âgée ! - Irène Saïd

    Irene Said

    09 h 34, le 01 janvier 2021

  • Personnellement je passerai une bonne année lorsque vous quitterez votre poste à Baabda et que votre gendre fera l’objet d’avantage d’enquêtes de corruption comme tous les autres membres de le crasse politique qui croient qu’ils dirigent le pays alors qu’ils obéissent au doigt levé de la milice iranienne présente sur notre territoire.

    Liberté de Penser

    09 h 29, le 01 janvier 2021

  • "Aoun appelle les Libanais à faire face aux défis de 2021 avec détermination". C'est bien gentil de nous dire ça, mais il semble oublier que c'est lui qui a le pouvoir! Le pouvoir de sauver le pays en lui donnant un gouvernement formé de gens compétents, honnêtes et indépendants des partis, mais il refuse depuis un an! Depuis Taëf, aucun président n'a été aussi puissant. Avec ses alliés, il contrôle quasiment tout l'appareil de l'Etat. Ses alliés ou ses maîtres? Là est sans doute la question.

    Yves Prevost

    07 h 45, le 01 janvier 2021

  • IL N'EST PLUS QUE LE PORTE PAROLE D'UNE PERSONNE ACCUSE D'ETRE CORROMPU ET ALLIE D'UN PARTI RECONNU TERRORISTE PAR DES DIZAINES DE PAYS SORRY MESSAGE COUPE DURANT LA TRANSMISSION

    LA VERITE

    05 h 24, le 01 janvier 2021

  • Le chef de l'Etat dit espérer que la naissance d'un nouveau gouvernement ne sera plus retardée. JE LIS BIEN? IL A VRAIMENT DIS CA? AH JE COMPREND POURQUOI IL LE DIT IL S'ADDRESSE A GEBRAN ET PAS AUX LIBANAIS. IL DEMANDE A GEBRAN DE HATER LA FORMATION DU GOUVERNEMENT DANS LEQUEL IL EST EXCLU ET NE PEUX PLUS AVALER SA RAGE QUE HARRIRI SERA PREMIER MINISTRE ET LUI DEHORS LA VERITE AOUN A DONNE DEPUIS LONGTEMPS A THEREZE LE POSTE D EPRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ET IL N'EST PLUS QUE LE P;ORTE PAROLE D'UE

    LA VERITE

    05 h 22, le 01 janvier 2021

  • Arrêtez vos jérémiades, Mr le Président....Vous allez nous faire pleurer....Plus langue de bois et hypocrite que ce message insipide et insultant à votre pauvre peuple, on ne peut mieux faire, dans le style parler pour ne rien dire....Si la parole est d’argent, le silence est d’or.....Quand on réalise que vous êtes le seul empêcheur de tourner en rond et que vous auriez pu faciliter la formation de ce cabinet depuis quelques semaines, malgré les critiques d’usage.....on souhaite bonne année à cette brave populace résiliante, mais surtout pas à vous et à toute la clique véreuse qui vous entoure!

    Saliba Nouhad

    01 h 41, le 01 janvier 2021

  • Quelle horreur!

    LeRougeEtLeNoir

    21 h 28, le 31 décembre 2020

  • Le premier défi auquel les libanais devront faire face c’est vous Mr Aoun . Bonne et heureuse année a tous les Libanais.

    Le Point du Jour.

    20 h 59, le 31 décembre 2020

  • LE BOU TIFLIKA LIBANAIS, ON LUI A MIS UN MACBOOK DEVANT LUI POUR FAIRE SEMBLANT QU'IL TRAVAILLE. ÇA SERA LA SURPRISE DE MA VIE SI JE LE VOIT TAPPER QUELQUE CHOSE. IL FAUT POUVOIR L'OUVRIR D'ABORD. IL ARRIVE MÊME PAS À LIRE LE TEXTE QU'ON LUI A ÉCRIT LA DERNIÈRE FOIS. IL DISAIT FAUTE DES LUNETTES. LE BOU TIFLIKA LIBANAIS ASSI SUR SA CHAISE DEVANT UN BUREAU ROBOTISÉ PAR LE HEZBOLLAH

    Gebran Eid

    20 h 29, le 31 décembre 2020

  • Bonne année 2021 aussi à vous M AOUN. En espérant que vous penserez sérieusement démissionner en cette année pour une retraite paisible et sereine. Les libanais, eux aussi, méritent d'être heureux dans un liban nouveau comme vous dites , qui sera jeune et dynamique.

    radiosatellite.online

    19 h 28, le 31 décembre 2020

  • Cher M. le Président, je vous comprends cent dans cent. Il faut faire face à tous vos défis, à toutes ces critiques infondées à votre égard. Une année de plus avec vous, quelle chance le Liban a! Si seulement tous ceux et toutes celles désireux de quitter le pays pouvaient réaliser à quel point votre détermination permet au pays de plonger un peu plus dans votre idéal dans lequel une très grosse majorité de certaines banlieues trouvent leur compte. J'espère que vos soutiens à l'étranger trouveront autant de détermination pour vous soutenir face à ces mêmes défis et vous aideront à partager les miettes

    Georges Olivier

    17 h 44, le 31 décembre 2020

  • Il n’y a pas de pire aveugle que celui ne veut pas voir Michel Aoun n’est pas seulement aveugle mais totalement inconscient... Heureusement (ou malheureusement) que le ridicule ne tue pas

    DAOU Nabil

    17 h 24, le 31 décembre 2020

  • "Le chef de l'Etat dit espérer que la naissance d'un nouveau gouvernement ne sera plus retardée." Arrêtez de prendre les libanais pour des idiots(ce que nous sommes probablement, pour avoir les gouvernants que nous avons...).

    DJACK

    17 h 21, le 31 décembre 2020

  •  "faire face aux défis" de l'année 2021 "avec détermination"........ Ce serait bien plus facile pour nous libanais de faire face avec énormément de détermination si on pouvait se trouver aux palais de baabda, soin el tiné, bayt el wassat, 6 m sous sol, etc avec l'accès à tout les dollars qu'on souhaite et entourés d'une armée de chabihas prêts à tabasser celui qui ose prononcer notre nom...mais comme on est enseveli sous les dettes, les ruines de la ville, les ordures, les bougies et les déclarations inutiles à la noix de c.ca, etc. il va nous être très difficile de faire face comme on nous conseille...grand dilemme

    Wlek Sanferlou

    17 h 08, le 31 décembre 2020

  • Mais, c'est vous qui retardez la formation du gouvernement. Pourquoi cette obstination à prolonger la souffrance des Libanais comme s'ils étaient vos ennemis ? Vous êtes pris dans un engrenage dont il est difficile d'en sortir, mais que votre responsabilité oblige à vous en débarrasser pour le bien de la Nation.

    Esber

    15 h 48, le 31 décembre 2020

  • Un dicton libanais dit ceci "qu'il commence par balayer devant sa maison". Il en faudra des pelletes de saletes a deblayer.

    Jean Michael

    15 h 34, le 31 décembre 2020

  • Monsieur Michel Aoun, montrez- nous donc l'exemple...les mots ne suffisent plus dans l'état actuel du pays ! - Irène Saïd

    Irene Said

    15 h 17, le 31 décembre 2020

  • C’est a lui-même qu’il devrait diriger ses conseils.

    Saade Joe

    15 h 07, le 31 décembre 2020

Retour en haut