Rechercher
Rechercher

Gouvernement

"En attendant les autres !" : l'opposition salue la démission de Hitti

"La situation au Liban ne s'améliorera pas tant que le Hezbollah, le CPL et leurs alliés tiendront le pouvoir", affirme Geagea.

Le ministre libanais des Affaires étrangères, Nassif Hitti, lors d'un Conseil des ministres à Baabda, le 6 février2020. REUTERS/Mohamed Azakir

Plusieurs responsables politiques libanais ont réagi lundi à la démission du ministre des Affaires étrangères, Nassif Hitti, notamment les représentants des formations politiques notoirement opposées au cabinet de Hassane Diab et au pouvoir, et qui ont appelé les autres ministres à démissionner également.

Samir Geagea, chef des Forces libanaises : "D'abord, je salue le ministre Hitti pour sa transparence, sa bonne foi et sa sobriété car il est rare qu'au Liban un ministre démissionne par fidélité à ses convictions (...) Ensuite, il ressort clairement de la lettre de démission de M. Hitti, que les forces politiques accrochées au pouvoir réel vont transformer le Liban en un Etat failli. Troisièmement, le témoignage de M. Hitti, qui en vaut mille, intervient après un exercice pratique de plus de six mois (...) Enfin, la situation au Liban ne s'améliorera pas tant que le Hezbollah, le Courant patriotique libre et leurs alliés tiendront le pouvoir au Liban par le cou". Dans la matinée, le député FL Eddy Abillama, a estimé que cette démission "est un revers pour le gouvernement car il s'agit d'un des ministères régaliens". Cela signifie que le cabinet est impuissant, et c'est ce que M. Hitti a exprimé (...) J'estime que les autres ministres doivent présenter aussi leur démission car ce gouvernement s'est disloqué, a-t-il ajouté.

Samy Gemayel, chef des Kataëb : "Nous saluons l'initiative de Nassif Hitti qui montre le caractère stérile et les tergiversations du gouvernement dans les dossiers économiques, sa subordination aux partis sur lesquels repose système, son éloignement de la réalité, le discrédit du Liban et les atteintes à ses relations avec les pays qui le soutiennent. La démission du gouvernement est devenue une nécessité nationale". Plus tôt dans la journée, le député Kataëb Élias Hankache, avait déclaré que "la démission de Nassif Hitti est normale pour tout responsable qui se respecte, d'autant que rien de ce qu'il a prévu ou promis ne s'est réalisé", et de conclure : "En attendant les autres !".

Dima Jamali, député du Courant du Futur : "Nassif Hitti était peut-être le seul ministre à mériter le titre de technocrate. Lorsqu'il s'est rendu compte que le gouvernement de Hassane Diab n'était qu'une façade pour faire passer le plan de destruction du Liban, il a pris la fuite. En attendant les autres !"

Marwan Hamadé, député joumblattiste : "Nous retrouvons Nassif Hitti, l'ami, le compagnon et le collègue des conférences internationales, l'ami des grands au sein de la Ligue arabe et des Nations Unies, l'ambassadeur exceptionnel de la Ligue à Paris et à Rome", a déclaré M. Hamadé. "Il s'est révolté contre le cadavre du gouvernement actuel  pour revenir dans les rangs du peuple et de la révolution, croyant en un Liban libre, indépendant, démocratique et arabe", a-t-il ajouté avant de conclure : "Ne cherchez pas de remplaçant, rentrez tous chez vous". "Celui qui se respecte, et qui respecte son pays et la volonté de son peuple ne peut pas rester ministre", a renchéri son collègue au sein du bloc Henri Hélou, exprimant l'espoir que cette démission "ouvre la voie à un nouveau gouvernement à la hauteur des espérances des Libanais".


D'autres responsables, proches du Hezbollah et de ses alliés qui parrainent le cabinet Diab, ont également réagi.

Jamil el-Sayyed, député du groupe parlementaire du Hezbollah : "Le ministre des Affaires étrangères a démissionné. Une démission, c'est soit du courage, soit de la lâcheté. Une démission est courageuse si elle a pour raison une absence d'accomplissement ou un dégoût de la corruption. Dans cet État en échec et qui suscite le dégoût, j'admire les présidents, les leaders, les juges et les officiers qui s'accrochent au pouvoir et profitent de la corruption. J'aime également les députés qu'on n'entend pas sur la corruption ou la douleur des gens", dit-il en ironisant.

May Khoreiche, vice-présidente du Courant patriotique libre : "Nassif Hitti a démissionné sans en avoir informé ou coordonné avec (le leader du CPL) Gebran Bassil (...) Vous nous croyez maintenant lorsque l'on vous dit qu'il n'y a pas de ministre CPL au sein du gouvernement ?".


Par ailleurs, le coordinateur spécial de l'ONU au Liban, Jan Kubis, a estimé que la démission de Nassif était un "message". "Ce cri de profonde frustration va-t-il pousser le Liban à enfin travailler sur des réformes et des mesures prenant soin des Libanais, qui plongent tous les jours un peu plus profondément dans la pauvreté et le désespoir ?", s'est-il interrogé sur Twitter.


Sur le plan international, le député français de Lorient Gwendal Rouillard, proche collaborateur du chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian, a rendu hommage à Nassif Hitti. "Mes pensées chaleureuses pour @HittiNassif suite à sa démission du gouvernement libanais. Un homme d’Etat attaché à la neutralité positive, à la souveraineté, aux indispensables réformes et aux liens profonds avec la France. Il était là pour servir et, non, pour se servir...", a écrit l'élu français sur Twitter.



Plusieurs responsables politiques libanais ont réagi lundi à la démission du ministre des Affaires étrangères, Nassif Hitti, notamment les représentants des formations politiques notoirement opposées au cabinet de Hassane Diab et au pouvoir, et qui ont...

commentaires (22)

Mme May Kharaeich n'en n'est pas à sa première ineptie. Rappelons-nous de son immonde tweet concernant Mme May Chidiac et celui qui lui a valu les foudres de Dar el Fatwa, pour lequel elle a bien voulu s'excuser.

DJACK

01 h 17, le 05 août 2020

Tous les commentaires

Commentaires (22)

  • Mme May Kharaeich n'en n'est pas à sa première ineptie. Rappelons-nous de son immonde tweet concernant Mme May Chidiac et celui qui lui a valu les foudres de Dar el Fatwa, pour lequel elle a bien voulu s'excuser.

    DJACK

    01 h 17, le 05 août 2020

  • Il faut rappeler ici encore que l’on nous montre les contradiction énorme de l’Etat d’un côté il annule une loi ou règlement sur la manière de nommer les conseilles de premier et 2 eme degres etc ... mais il accepte que dans ce ministère ils soient nommés par un cortège de politicien aberrant

    Bery tus

    23 h 36, le 03 août 2020

  • Pour 5 mois d'activité presque inactif il va toucher une retraite de ministre, pour les siècles des siècles, amen ! c'est malin, well done.

    MGMTR

    17 h 41, le 03 août 2020

  • May Khoreiche prend les libanais pour des cons...

    Alexandre Husson

    17 h 07, le 03 août 2020

  • La réaction de cette May Khoreiche laisse sans voix...

    AntoineK

    16 h 11, le 03 août 2020

  • May khoreiche : votre déclaration est tellement niaise qu’elle ne mérite aucun commentaire. Monsieur Hitti a eu raison de démissionner car on ne lui a pas accorder son vrai statut de Ministre des affaires étrangères. D’ailleurs il faisait tâche dans ce gouvernement d’incapables.

    mokpo

    16 h 05, le 03 août 2020

  • "... May Khoreiche, vice-présidente du Courant patriotique libre : "Nassif Hitti a démissionné sans en avoir informé ou coordonné avec (le leader du CPL) Gebran Bassil (...) Vous nous croyez maintenant lorsque l'on vous dit qu'il n'y a pas de ministre CPL au sein du gouvernement ?"...." -.-.- Quelle magistrale démonstration. Au début je n’y croyais pas, mais vous m’avez convaincu. Vraiment. Quelle aura, quelle verve, vous devriez faire de la politique. Chapeau bas madame. Je n’en reviens encore pas. Wow! Génial! Je peux copier? S’il vous plaît?

    Gros Gnon

    15 h 45, le 03 août 2020

  • CA DEVRAIT ETRE UN BON DEBARRAS GENERAL. NON SEULEMENT CEUX DU GOUVERNEMENT MAIS AUSSI LEURS MANIPULATEURS ET TOUS LES CORROMPUS, VOLEURS ET INCOMPETENTS DES DERNIERES 30 ANNEES ET D,AUJOURD,HUI.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    15 h 37, le 03 août 2020

  • Pas de l’Inde à lire LIBAN* Vous nous croyez maintenant lorsque l'on vous dit qu'il n'y a pas de ministre CPL au sein du gouvernement ?". Hahaha madame svp respecter notre intelligence, tous les subalternes Au ministère des AE sont nommé par qui ?!? Madame svp ayez au moins le courage de nous respecter nous ne sommes plus de suiveurs aveugles à votre avis pq Mr Hitti a mentionner dans ça lettre de démission qu’il ne peut même pas nommer ces conseiller?!

    Bery tus

    15 h 35, le 03 août 2020

  • Mme May Khoreiche dont le seul souci reste d'encenser son president Gibran Bassil au sein du CPL, semble avoir oublié que la demission du ministre Hitti , diplomate chevronné respecté internationalement, est le résultat des ingérences ininterrompues entres autres de Bassil. Quant a Jamil El Sayyed il ferait en effet mieux de se la boucler en attendant une fois pour toute son retour a la case prison.

    Audi Line

    15 h 24, le 03 août 2020

  • Certains Posent la question comment se gouvernement peut être tenue responsable de la situation ... (il nous des avis opposé c’est ce qu’on apelle la vrai démocratie) nous avons besoin d’entendre des avis différents des nôtres ... Toutes fois je vais répondre pourquoi ils n’ont aucuns mérite et participe comme certains membres des gouvernements précédents à la détérioration de la situation... Revenons au début de la formation n’a t il pas promis de remettre tout le l’Inde à ça place n’a t il pas affirmer que ce gouvernement est le gouvernement du peuple ?!? Ce qu’on remarque auj c’est son alignement pire et simple sur les stratégies de ceux qui l’ont nommé Sortir des phrases tels que:  «  ils ont essayé de faire un coup d’état contre moi » est digne d’un premier ministre qui reste en poste au lieu de démissionner? « le ministre des AE français n’a rien donner de nouveau et ne connaît pas ce que mon gouvernement a déjà effectuer » Cette phrase a elle seule veut tout dire «  j’ai pu accomplir en 100 jours 97% de mes objectifs » Pour ceux qui défendent ce gouvernement à la solde des traitres pensez vous que cela est normal pour un 1 er ministre de faire des déclarations comme ça de rester en poste ?!?!

    Bery tus

    15 h 13, le 03 août 2020

  • Un bon théoricien ce Sayyed. Dans les genres, Il y a la traîtrise aussi...

    LeRougeEtLeNoir

    15 h 11, le 03 août 2020

  • Merci Monsieur Hitti pour votre acte courageux qui nous redonne un peu d’espoir de croire en notre dignité. La honte couvre tous les membres de ce gouvernement qui préfèrent servir les vendus pour garder leurs postes pendant que certains malotrus qualifient votre geste de lâcheté alors qu’ils sont la figure même de ce qualificatif. On est lâche lorsqu’on prend un pays et un peuple en otage parce que armé, lorsqu’on collabore avec les ennemis depuis des décennies pour ruiner son pays et l’anéantir et non pas lorsqu’on dit non à toute manipulation et qu’on renonce à un titre pompeux avec l’argent sale qui va avec pour signifier son désaccord en claquant la porte. Il doit se réjouir de vous avoir à ses côtés le HN y’a Jamil, puisque vous lui ressemblez en tout point. Depuis le temps qu’il vous utilise pour accomplir une partie des sales besognes parce que vous n’avez aucun sens de l’honneur ni du patriotisme et vous vous croyez fort parce que protégé par ses armes. C’est peut être ça le courage....

    Sissi zayyat

    15 h 08, le 03 août 2020

  • Tous les gouvernements précédents, même les plus corrompus, ont délivré de l’électricité, de l'eau, des télécommunications, de l'essence, du pain et du travail au peuple sauf ceux dans lesquels participent Aoun et le Hezbollah. Ils ont prit le pouvoir par la forces des armes, des assassinats, des blocages et de l'irrespect de la constitution pour soit disant réformer et changer. Ça nous conduit a penser que ce gouvernement de vendus est le pire qui puisse être. Que Mme Khoreiche arrête de prendre les gens pour des c...s quand a Jamil El Sayyed le seul conseil que nous puissions lui donner c'est de profiter des 30 talents qu'il a reçu pour trahir son pays avant qu'il ne rejoigne le seul endroit qu'il mérite d'habiter: La prison!

    Pierre Hadjigeorgiou

    14 h 17, le 03 août 2020

  • On parle de ce gouvernement qui a poussé le pays dans l'abîme et certain nous demandent si les gouvernements précédents étaient mieux, lol, certainement puisque celui là a achevé la curée, en tous cas ils en étaient les élèves precurseurs.

    Je partage mon avis

    14 h 08, le 03 août 2020

  • BEYROUTH (Reuters) - Le ministre libanais des Affaires étrangères Nassif Hitti a présenté lundi sa démission, déplorant l'absence de volonté politique de réforme alors que son pays traverse sa pire crise économique depuis la guerre civile des années 1975-1990. "Compte tenu de l'absence de volonté effective de réaliser une réforme structurelle et globale appelée de ses voeux par notre pays et la communauté internationale, j'ai décidé de démissionner", écrit le chef de la diplomatie libanaise dans un communiqué. "J'ai participé à ce gouvernement pour travailler pour un patron appelé le Liban, puis j'ai trouvé dans mon pays plusieurs patrons et des intérêts contradictoires", déplore-t-il. "S'ils ne s'entendent pas pour sauver le peuple libanais, Dieu nous en préserve, le navire coulera avec tout le monde dessus", poursuit-il. Bien déclaré Monsieur Hitti , votre place n'est pas parmi les pourris et les sangsues qui ont vider toutes ressources de ce pauvre Liban et qui continuent sur la même trajectoire.

    DRAGHI Umberto

    14 h 07, le 03 août 2020

  • May Khoreiche, vice-présidente du Courant patriotique libre : "Nassif Hitti a démissionné sans en avoir informé ou coordonné avec (le leader du CPL) Gebran Bassil (...) Vous nous croyez maintenant lorsque l'on vous dit qu'il n'y a pas de ministre CPL au sein du gouvernement ?"......hahahahaha.... Mme lalalala n'a rien compris ni elle ni son patron Mr llala lala. Hitti est dégouté car il parle d'une patrie qui se meurt alors qu'elle pense à une égratignure de sa main...et elle a un poste critique dans le parti la la la...

    Wlek Sanferlou

    14 h 00, le 03 août 2020

  • Les gouvernements précédents étaient mieux??!!

    Sybille S. Hneine

    13 h 39, le 03 août 2020

  • Dans cet État en échec et qui suscite le dégoût, j'admire les présidents, les leaders, les juges et les officiers qui s'accrochent au pouvoir et profitent de la corruption... cette suite de logorrhées de part d’un député du Hezbollah, qui pourtant est partie prenante dans ce gouvernement qui semble parti pour être considéré comme le pire de toute l’histoire du Liban et à l’approche du verdict du TSL, le jamil s’excite ...

    c...

    13 h 20, le 03 août 2020

  • Un homme d'État, un vrai, enfin, qui ne tient sa virilité ni de ses meutes pétaradant ni de ses armes. Merci Mr Hitti.

    Je partage mon avis

    13 h 15, le 03 août 2020

  • J’avais un dégoût pour tout le gouvernement de Diab, mais maintenant au moins vous, je vous respecte Monsieur Hitti. Si vous avez les mains liées et aucune perspective libre devant vous... vous avez choisi le respect de votre personne et la dignité pour le peuple que vous représentez ??? On n’a tout sauf le temps de patienter pour entamer des réformes réclamées depuis 30 ou 40 ans !! En espérant que les autres membres du gouvernement fantoche tombent les uns après les autres

    Khoury-Haddad Viviane

    13 h 07, le 03 août 2020

  • Félicitations Mr Hitti , un bon poin pour vous

    Eleni Caridopoulou

    12 h 42, le 03 août 2020