Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Liban, année 2200

J’aimerais bien trouver du travail au Liban (et avoir un appartement à moi).

J’aimerais que les enfants du Liban-Sud puissent jouer dans les champs jusqu’à la tombée de la nuit.

Je n’aimerais pas être obligé de me déplacer en voiture individuelle au Liban.

Je souhaiterais que la mer et la montagne au Liban ne soient plus vendues à ceux qui ont le plus d’argent.

J’aimerais bien qu’il y ait 5 mètres carrés d’espaces verts par habitant à Beyrouth.

J’aimerais passer un week-end à Tibériade pour le prochain congé.

J’aimerais pouvoir aller voir mon copain Hani à Gaza dans son atelier, j’aimerais bien qu’il puisse aussi venir à Beyrouth pour y voir un peu les galeries, je pourrais l’aider à préparer une exposition ici.

J’aimerais inviter ma copine Rania de Ashkelon à Beyrouth, elle en rêve depuis des années.

J’aimerais que les filles de mon pays soient libres de s’habiller comme elles veulent.

J’aimerais que mes amis de Chekka (Liban) puissent aller passer Noël à Bethléem, ça fait plusieurs années qu’ils y pensent, mais ils ont trop de problèmes à la frontière en ce moment.

J’aimerais que les enfants de Beit Hanoun puissent venir passer quelques semaines de colonies de vacances à Hrajel (Kesrouan) l’été prochain, l’air de la montagne leur ferait du bien. J’espère qu’ils pourront passer par Naqoura, et que cela ne tombera pas en pleine grève des douaniers.

Je voudrais bien faire une visite à Rachel à Acca, elle veut absolument m’inviter dans un restaurant de cuisine hongroise, sur la route je pourrais m’arrêter à Saïda, pour lui acheter une boîte de pâtisseries arabes.

J’aimerais bien que l’équipe de Nazareth puisse rencontrer celle de Tyr la semaine prochaine.

J’aimerais faire Chtaura-Ramallah à vélo en avril prochain, si la sécurité au Liban-Sud le permet. À propos, tu ne connais pas des Libanais qui voudraient faire cette excursion avec moi ?

J’aimerais aller voir le spectacle de Yossi à Tel-Aviv dans le cadre des rencontres chorégraphiques interrégionales du printemps.

J’aimerais bien que mon fils aille étudier l’agriculture à Haïfa l’année prochaine, il paraît qu’il y a un super institut là-bas.

J’aimerais pouvoir accueillir les enfants de Yaël et Ahmad quelques jours chez moi à Beyrouth, ils veulent absolument qu’ils étudient à l’USJ l’année prochaine, comme il n’y a pas vraiment d’universités en français en Israël, ils m’ont demandé si je pouvais les héberger en attendant qu’ils trouvent un appartement.

Et encore…

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.



J’aimerais bien trouver du travail au Liban (et avoir un appartement à moi).

J’aimerais que les enfants du Liban-Sud puissent jouer dans les champs jusqu’à la tombée de la nuit.

Je n’aimerais pas être obligé de me déplacer en voiture individuelle au Liban.

Je souhaiterais que la mer et la montagne au Liban ne soient plus vendues à ceux qui ont le plus...

commentaires (0)

Commentaires (0)