Rechercher
Rechercher

Vers quelles spécialisations de pointe?

à l’université de Balamand, (ré)inventer le secteur industriel avec le génie mécanique

La filière de génie mécanique assurée par l’Université de Balamand propose une spécialisation unique au Liban, celle de l’aéronautique.


à l’université de Balamand, (ré)inventer le secteur industriel avec le génie mécanique

De nombreux étudiants de l’Université de Balamand poursuivent leurs études en Europe, en Australie et en Amérique du Nord. Photo DR

Le génie mécanique désigne l’ensemble de l’ingénierie qui traite des questions en rapport avec la mécanique, la conception de machines et les mécanismes industriels. Les ingénieurs mécaniques ont pour principale mission de concevoir, fabriquer, superviser et entretenir l’ensemble de ces systèmes. C’est pourquoi, l’Université de Balamand propose une gamme de formations complémentaires qui répond à l’ensemble des attentes du marché du travail.

Les différents programmes

L’Université de Balamand propose trois programmes pour devenir ingénieur mécanique : le Bachelor of Science in Mechanical Engineering (BS), le Bachelor of Engineering in Mechanical engineering et un Master of Science in Mechanical Engineering (MS). Ces trois programmes peuvent s’accompagner – si l’étudiant le souhaite – d’une option unique au Liban qu’offre l’université, celle du génie aéronautique.

Le Bachelor of Science (BS) en ingénierie mécanique propose un enseignement général adapté aux demandes du marché du travail. Le Bachelor of Engineering (BE) en ingénierie mécanique offre, lui, un enseignement plus spécifique dans les domaines scientifiques, renforçant les compétences théoriques et surtout pratiques des étudiants. Chacune des deux formations préparent également les étudiants à intégrer le MS de l’université.

Le Master of Science (MS) de l’université de Balamand se concentre principalement sur l’étude des thermo-fluides, la mécanique des solides, de la fabrication mécanique et la gestion. Ce programme s’appuie sur les connaissances acquises en Bachelor et les approfondies dans l’objectif de former des ingénieurs mécaniques qui répondent aux exigences de cette filière. La formation – comme toutes celles de l’université – permet également aux étudiants de faire de la recherche en ingénierie après l’obtention d’un master. Il s’agit alors d’effectuer des cherches sur de nouvelles méthodes de fabrication, d’entretien ou de conception plus efficaces, moins coûteuses et plus respectueuses de l’environnement. Cette recherche – qui se concentre notamment sur l’innovation de nouveaux matériaux – s’appuie en partie sur l’équipement de hautes technologies dont dispose l’université.

Cette riche offre de formations permet aux étudiants qui le souhaitent de poursuivre leurs études dans de prestigieuses écoles étrangères. Aujourd’hui, un nombre important d’étudiants de l’université de Balamand poursuivent leurs études en Europe, en Australie et en Amérique du Nord. Cette augmentation des échanges internationaux est notamment possible grâce à l’obtention en 2019 de l’accréditation ABET pour le programme BS. ABET est une certification et une garantie d’excellence qui encadre les programmes d’ingénieries au sein des plus grandes écoles mondiales.

Dr Haissam Haidar, président du département de génie mécanique de l’université de Balamand, assure que grâce à cette certification « nos étudiants obtiennent un diplôme d’ingénieur bien équilibré qui permet d’être très performant sur le marché du travail et au niveau des programmes d’études supérieures à l’étranger ».

Pré-requis et sélection des étudiants

Pour intégrer les formations en génie mécanique de l’université de Balamand, il est nécessaire d’avoir d’importantes connaissances en mathématiques et en physique. Il reste qu’un lycéen en section Économie et Sociologie (ES) ou Littérature et Humanité (LH) du baccalauréat peut intégrer la formation en génie mécanique. Mais, dans ce cas, il est tenu de suivre des cours de rattrapage en mathématiques, en physique et en chimie pour compenser un éventuel retard et combler certaines lacunes scientifiques.

Pour s’assurer du niveau scolaire des étudiants qui souhaitent intégrer ses formations, l’université a mis en place un processus de sélection. Il est d’abord exigé d’être titulaire d’un baccalauréat libanais ou d’une équivalence reconnue par le ministère de l’Education et de l’Enseignement supérieur. Il est également demandé de passer le test SAT ainsi que le TOEFEL ou l’IELT. Le SAT (Scholastic Assessment Test) est un questionnaire à choix multiples standardisé et destiné aux sélections en universités, dont l’objectif est d’évaluer les compétences générales d’un étudiant. Le TOEFEL et l’IELT sont deux certifications qui attestent d’un niveau d’aptitudes en langue anglaise. L’un ou l’autre est indispensable pour intégrer l’université de Balamand car les cours y sont exclusivement dispensés en anglais. Les étudiants sélectionnés sont ensuite classés par groupes de niveaux en anglais, en fonction des résultats obtenus.

Les débouchés

Les diplômes d’ingénierie mécanique offrent la possibilité de travailler dans une large gamme de secteurs. C’est notamment le cas de l’automobile, de la robotique, de la biotechnologie, des chauffages et climatisations, et pour l’université de Balamand spécifiquement, de l’aéronautique.

Tous ces secteurs d’activités offrent de nombreuses possibilités professionnelles au Liban ou dans l’ensemble de la région du Moyen-Orient. Les secteurs les plus demandeurs au Liban sont ceux de la construction, de la production énergétique, de la conception technique et des services d’ingénierie. Il s’agit principalement d’entreprises de construction de systèmes de CVC (chauffage, ventilation et climatisation) ou de plomberie.

Être ingénieur mécanique permet également de travailler dans des entreprises de conseils et de services en ingénierie, l’objectif étant d’apporter son aide pour concevoir de nouvelles solutions d’ingénierie.

Frais de scolarité et aides sociales

Les frais de scolarité à l’université de Balamand varient en fonction des formations (BS, BE ou MS). Au niveau Bachelor, le prix de chaque crédit est de 529$, alors qu’en master, il est de 538$. Les élèves paient chaque semestre en fonction du nombre de crédits auxquels ils sont inscrits (en moyenne 15 crédits pour les Bachelor et 12 pour les Masters). Globalement, un semestre coûte autour des 8000$. Cette somme peut être payée en dollars, mais également en livres libanaises. À noter que le Bachelor of Engineering (BE) s’acquière après la validation de 146 crédits sur 10 semestres (5 années), alors que le Bachelor of Science (BS) s’obtient sur 6 semestres (3 années) et 109 crédits. Comme le nombre de crédits diffère, le coût des formations n’est pas le même. Au total, la formation Bachelor of Science (BS) coûte 57 661$, contre 77 234$ pour le Bachelor of Engineering (BE). Aux frais de scolarité s’ajoutent également les frais d’activités, de bibliothèque et d’internet qui s’élèvent à 171$ par semestre. La différence de prix entre le BE et le BS est due au fait que le BE (5 ans d’études) permet d’adhérer à l’Ordre des ingénieurs sans avoir à suivre un master, alors que pour le BS (3 ans), il faut avoir obtenu un MS (2 ans) pour pouvoir adhérer à l’ordre des ingénieurs.

Notons enfin que l’université propose des aides financières pour les étudiants ayant des difficultés à s’acquitter du coût de leur scolarité. Aujourd’hui, selon Dr Salim Kanaan, vice-président de la gestion des inscriptions et directeur des programmes d’aides financières et des aides sociales de l’université, « 60% des étudiants de notre université profitent d’aides sociales ce qui représente un total de 16 millions de dollars offerts chaque année ».

Le génie mécanique désigne l’ensemble de l’ingénierie qui traite des questions en rapport avec la mécanique, la conception de machines et les mécanismes industriels. Les ingénieurs mécaniques ont pour principale mission de concevoir, fabriquer, superviser et entretenir l’ensemble de ces systèmes. C’est pourquoi, l’Université de Balamand propose une gamme de formations...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut