Tensions

Cinq Soudanais renvoyés au Liban après avoir traversé la frontière avec Israël

Nouveaux survols israéliens dans le ciel libanais aujourd'hui.

Des soldats de l'armée libanaise surveillant les mouvements de l'armée et de la police libanaises à Aïtaroun, le 18 avril 2020. AFP / JALAA MAREY

Cinq ressortissants soudanais cherchant du travail ont été arrêtés la nuit dernière par l'armée israélienne après avoir traversé la frontière entre le Liban et l’État hébreu avant d'être renvoyés sur le territoire libanais où ils ont été arrêtés et interrogés par l'armée libanaise, dans un contexte d'intensification des violations israéliennes de la souveraineté du Liban.

Un peu plus de 6.300 demandeurs d'asile d'origine soudanaise vivent en Israël, selon les données officielles. L'armée israélienne détient en règle générale les personnes qu'elle soupçonne d'espionnage ou de préparer des attaques sur son territoire. Et lorsqu'elle doit renvoyer des personnes interceptées à cette frontière, elle le fait via la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul).

En fin de matinée, l'armée libanaise a publié un communiqué dans lequel elle indique qu'une patrouille des services de renseignement de l'armée a arrêté à l'aube et interrogé "cinq personnes de nationalité soudanaise" dans les environs d'Aïta Chaab, "près de la frontière avec la Palestine occupée".

L'armée israélienne accuse régulièrement le Hezbollah de préparer des attaques depuis le Liban et la Syrie. De son côté, le Liban accuse l'Etat hébreu de violer sa souveraineté avec notamment des frappes de l'aviation israélienne visant la Syrie mais effectuées depuis l'espace aérien libanais, où Israël est aussi accusé d'avoir déployé des drones.



Lire aussi

Nouvelles violations israéliennes de la souveraineté libanaise, la Finul condamne



Dans ce contexte, l'aviation israélienne a survolé à basse et moyenne altitude le ciel du Kesrouan, de Beyrouth, du Metn et de plusieurs régions du Liban-Sud, dont Jezzine et Nabatiyé, où ils ont mené des raids fictifs, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

Ces survols se sont multipliés ces derniers jours. Plus largement, ces dernières semaines ont été marquées par plusieurs incidents entre le Liban et l'Etat hébreu, notamment des tirs de fusées éclairantes, des incursions en territoire libanais, ainsi que des survols massifs d'avions de chasse, notamment au-dessus de la capitale. Un véhicule civil appartenant au Hezbollah avait également été détruit par un drone israélien en territoire syrien, au niveau d'un poste-frontière avec le Liban, sans faire de victimes toutefois.


Cinq ressortissants soudanais cherchant du travail ont été arrêtés la nuit dernière par l'armée israélienne après avoir traversé la frontière entre le Liban et l’État hébreu avant d'être renvoyés sur le territoire libanais où ils ont été arrêtés et interrogés par l'armée libanaise, dans un contexte d'intensification des violations israéliennes de la souveraineté du...

commentaires (0)

Commentaires (0)