Arabie saoudite

Le Festival international du film de la mer Rouge change le scénario

Le 12 mars se tiendra à Djeddah (Arabie saoudite) la première édition de The Red Sea International Film Festival (Festival international du film de la mer Rouge). L’événement a été annoncé le 17 février lors d’une conférence de presse à al-Balad Historic Jeddah, Bait Qabil, qui a par ailleurs dévoilé les détails du programme.

C’est sous le thème « Changer le scénario » que se tiendra le premier Festival international du film de la mer Rouge, du 12 au 21 mars, dans la vieille ville de Djeddah. Plate-forme d’expression et de découverte à travers le cinéma, le festival et les initiatives associées tout au long de l’année visent à soutenir et à développer l’industrie cinématographique émergente de l’Arabie saoudite, à inspirer de nouveaux publics à travers le pays et à contribuer à une expérience plus riche pour la société saoudienne en mutation en encourageant l’échange culturel. Le festival, qui se déroule sur le site du patrimoine mondial de l’Unesco, est une première pour ce pays qui il y a quelques années encore ne possédait aucune salle de cinéma.

Le programme est dense : seize films en compétition pour de prestigieux prix ; ouverture d’un nouveau complexe cinématographique avec une salle de 1 200 places et quatre écrans supplémentaires ; lancement d’une nouvelle section saoudienne/nouveau cinéma avec sept œuvres locales. De plus l’exposition Quand Fellini rêvait de Picasso aura lieu à Majlis al-Baladi en collaboration avec la cinémathèque française, célébrant les 100 ans de la naissance du grand cinéaste italien. L’exposition met en lumière l’influence du peintre sur les œuvres de Fellini bien que les deux grands artistes ne se soient jamais rencontrés. Une projection spéciale de Malcolm X de Spike Lee aura également lieu en présence du cinéaste américain, avec une série de panels qui réjouiront tous les professionnels du métier.

Oliver Stone, président du jury

Le directeur du festival, Mahmoud Sabbagh, et le directeur artistique, Hussain Currimbhoy, ont annoncé que 107 longs et courts-métrages seront projetés dans le cadre de ce festival qui met par ailleurs en lumière les talents locaux et propose une sélection diversifiée de films en Arabie saoudite. Plus de 15 rétrospectives et œuvres classiques sont également au menu sous le thème « Transmissions », ainsi qu’une série de masterclasses animées par des icônes du cinéma arabe et international, qui transmettront leurs connaissances, évoqueront leur inspiration et leurs expériences avec de jeunes cinéastes en herbe. Parmi ceux qui animeront ces séances figurent Spike Lee, William Friedkin, Abel Ferrara, Khairy Beshara et Yousry Nasrallah.Les thèmes dominants du festival sont la promotion des droits de la femme avec un regard appuyé sur le fléau de la violence domestique, ainsi que l’immigration, concernant en particulier les personnes marginalisées. Parmi les pays participant au Red Sea International Film, dont le jury sera présidé par Oliver Stone, on compte notamment le Brésil, la Chine, la Colombie, l’Égypte, la France, l’Allemagne, l’Inde, l’Espagne, le Liban, l’Arabie saoudite et les États-Unis.

« Nous avons travaillé dur pour faire en sorte que les films présentés mettent en valeur l’industrie cinématographique saoudienne et encourager un échange culturel plus ouvert, a déclaré le directeur du festival lors de la conférence de presse. Il ne s’agit pas seulement d’exporter nos histoires. Nous apportons des perspectives différentes et de nouvelles conversations au sein de l’Arabie saoudite même. »


Lire aussi

Travelling sur le cinéma libanais en terre bretonne


C’est sous le thème « Changer le scénario » que se tiendra le premier Festival international du film de la mer Rouge, du 12 au 21 mars, dans la vieille ville de Djeddah. Plate-forme d’expression et de découverte à travers le cinéma, le festival et les initiatives associées tout au long de l’année visent à soutenir et à développer l’industrie cinématographique...

commentaires (0)

Commentaires (0)