Rechercher
Rechercher

À La Une - Turquie

Turcs et Syriens manifestent à Istanbul contre les raids russes en Syrie

"Poutine assassin, hors de Syrie", scandent les manifestants. 

Turcs et Syriens manifestent à Istanbul le 28 décembre 2019. AFP / Yasin AKGUL

Turcs et Syriens ont manifesté ensemble samedi à Istanbul pour protester contre les bombardements des forces russes dans la province d'Idleb dans le nord-ouest de la Syrie, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Quelque 300 manifestants, en majorité des Syriens vivant en Turquie, se sont rassemblés à quelque 300 mètres du consulat de Russie à Istanbul.

"Poutine assassin, hors de Syrie", scandaient les manifestants, qui portaient des pancartes avec l'inscription : "La Russie tue notre peuple et nos enfants et le monde ne fait rien".

La police turque a empêché les manifestants de marcher jusqu'au consulat russe mais a autorisé un petit groupe de protestataires à déployer une banderole avec l'inscription "Plus de 30.000 enfants tués par la Russie et le régime de (Bachar el-) Assad".


(Pour mémoire : Des raids russes meurtriers sur Idleb condamnés par Ankara et Paris)


Depuis la mi-décembre, les forces du régime de Damas et de leur allié la Russie ont intensifié leur offensive dans le nord-ouest de la Syrie, faisant plus de 235.000 déplacés en deux semaines.

Les raids aériens russes et les combats ont également fait de nombreux morts parmi les civils.

"Nous ne sommes pas des terroristes, nous sommes des êtres humains", s'est exclamé un manifestant syrien, Ahmed Marwan, 24 ans. "Qu'attend de nous la Russie ? Des enfants, des épouses sont tués. Les gens sont tués".

La Turquie abrite environ cinq millions de réfugiés, dont 3,7 millions de Syriens.

Alarmée par l'arrivée d'une nouvelle vague de réfugiés près de sa frontière, la Turquie a envoyé cette semaine une délégation à Moscou pour tenter d'obtenir un nouveau cessez-le-feu.


Lire aussi

Trump appelle Moscou, Damas et Téhéran à cesser le "carnage" à Idleb

Cinq combattants pro-iraniens tués dans des raids dans l'est de la Syrie

Dans le Nord-Ouest syrien, la culture de champignons pour remplacer la viande


Turcs et Syriens ont manifesté ensemble samedi à Istanbul pour protester contre les bombardements des forces russes dans la province d'Idleb dans le nord-ouest de la Syrie, ont constaté des journalistes de l'AFP.Quelque 300 manifestants, en majorité des Syriens vivant en Turquie, se sont rassemblés à quelque 300 mètres du consulat de Russie à Istanbul."Poutine assassin, hors de Syrie",...
commentaires (3)

MAIS PAS CONTRE LES INTERVENTIONS TURQUES. L,OTTOMAN APPRENTI MINI SULTAN ERDO EN SYRIE COMME EN LYBIE IL VA LA RECEVOIR LA RACLEE LUI ET SES ARMEES.

LA LIBRE EXPRESSION NE COMMENTE PAS.ELLE CONSEILLE

13 h 26, le 29 décembre 2019

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • MAIS PAS CONTRE LES INTERVENTIONS TURQUES. L,OTTOMAN APPRENTI MINI SULTAN ERDO EN SYRIE COMME EN LYBIE IL VA LA RECEVOIR LA RACLEE LUI ET SES ARMEES.

    LA LIBRE EXPRESSION NE COMMENTE PAS.ELLE CONSEILLE

    13 h 26, le 29 décembre 2019

  • C'est sûrement pas l'Occident qui pourrait mettre fin à la barbarie turque, ils sont du même bord que erdo. Par contre les russes et les syriens seront les seuls à lui faire entendre raison, par la violence si nécessaire. Le turc est téméraire mais pas fou.

    FRIK-A-FRAK

    12 h 21, le 29 décembre 2019

  • De dire que cette Turquie s'apprête à envoyer ses milices terroristes en Libye pour envenimer la situation encore plus.... Ce pays n'a rien compris et ne comprendra jamais rien,de son histoire tragique, marquée par des crimes de guerres et de génocides.

    Sarkis Serge Tateossian

    22 h 51, le 28 décembre 2019

Retour en haut