X

À La Une

Menaces de mort contre l’activiste Lokman Slim

Liban

"Par prévention contre tout acte qui me viserait, ainsi que ma famille ou ma maison, je fais assumer aux forces du fait accompli, sayyed Hassan Nasrallah et Nabih Berry, l’entière responsabilité de ce qui s’est produit", affirme l'activiste chiite.

OLJ
13/12/2019

L’activiste libanais anti-Hezbollah Lokman Slim a fait assumer au secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, et au chef du mouvement Amal, Nabih Berry, la responsabilité de toute atteinte à sa personne, après des menaces de mort le visant placardées sur les murs de son domicile dans la banlieue sud de Beyrouth.
La tente dans laquelle l’activiste chiite, connu pour ses positions hostiles au Hezbollah, et d’autres compagnons avaient organisé un débat mardi sur la neutralité, dans le centre-ville de Beyrouth, avait été investie le jour même par des protestataires violents et incendiée le lendemain.

Dans un communiqué, l’éditeur et cofondateur de l’ONG Umam pour la préservation de la mémoire affirme qu’un groupe d’hommes a manifesté dans le jardin de sa maison au soir du mercredi 11 décembre, le traitant de "traître" et l’insultant. Le lendemain, jeudi soir, des affiches le menaçant ont été placardées sur le mur d’enceinte et les entrées de la maison, qui abrite également les bureaux de l’ONG Umam et de la maison d’édition Dar Al Jadid. Dans le même temps, la famille Slim publiait un communiqué désavouant Lokman Slim et l’accusant de "faire la promotion de la normalisation avec l’ennemi israélien" et d’être lié à l’ambassade américaine.

"Par prévention contre tout acte qui me viserait, ainsi que ma famille ou ma maison, je fais assumer aux forces du fait accompli, sayyed Hassan Nasrallah et Nabih Berry, l’entière responsabilité de ce qui s’est produit", affirme M. Slim dans son communiqué, indiquant qu’il place sa famille et sa maison sous la protection des forces de sécurité libanaises, en premier lieu l’armée.

Lors d’un débat organisé mardi sur le thème de la "neutralité des États et la prospérité", dans le parking des Lazaristes, des hommes avaient fait irruption dans la tente, affirmant que l’un des présents avait évoqué l’État d’Israël et scandant des slogans en faveur de la Palestine, faisant fuir le public. Dans une déclaration à la chaîne al-Jadeed, l'un des militants, Makram Rabah, avait expliqué que le thème du débat, dont l'un des intervenants principaux devait être l'ambassadeur à la retraite Hicham Hamdane, devait évoquer la neutralité du Liban dans le conflit entre l'Iran et certains pays arabes. "Nous n'avons absolument pas évoqué le conflit arabo-israélien ni appelé à la normalisation avec l'ennemi sioniste", avait-il assuré.

Dans un tweet, le député Hezbollah Ibrahim Moussaoui avait estimé mardi que "tout appel à la neutralité, alors que l'ennemi occupe la Palestine et des parties de la Syrie, du Liban et de la Jordanie (...) constitue une trahison (...) et rejoint, délibérément ou non, les objectifs de l'ennemi". Le lendemain, de jeunes hommes ont incendié la tente où se tenait le débat.


Lire aussi
Pourquoi les agresseurs des manifestants pacifiques et des journalistes courent-ils toujours ?

Les places de la révolution subissent-elles une lente métamorphose ?

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Sissi zayyat

Je suis très curieuse de connaître la réaction de nos juges, procureurs de la républiques avocats et tout le système judiciaire.
Ils sont très actifs en ce moment pour prouver leur bon fonctionnement et leur intransigeance vis à vis des citoyens qui transgressent la loi et osent bloquer les passages. Qu’en est il de ceux qui non seulement complotent contre le pays se donnent le droit de menacer de mort des citoyens qui osent élever la voix contre la traîtrise et l’abus de pouvoir pour faire taire les vérités qui dénoncent ces fait commis par le Hezbollah en menaçant de mort qui Quiconque se mettrait sur sa route pour lui faire entendre raison ?
Où est Mme Aoun la procureure qui se dit honnête et n'hésite pas à traduire en justice des personnes qui ont été soupçonnés de fraudes et d’abus de bien sociaux?
Y at-il encore et toujours deux poids deux mesures dans ca pays? Ou craint on pour sa propre vie en sacrifiant celle des autres. Allez. Tous pourris jusqu’a L’os et lâches par dessus le marché.

Sissi zayyat

Alors que le Liban est en train de se vider de son sang le HB et Hassan Nasrallah s'inquiètent pour la Palestine qui n’a absolument pas besoin de ses services puisqu'ils Ont déjà leur propres responsables palestiniens qui s’occupent de régler leurs problèmes loin des ingérences extérieures. Car c’est bien connu plus il y a de capitaines à bord et plus le naufrage est assuré.
Foutez la paix à tout le monde en propageant la haine et la guerre. Tout peut être résolu par la paix et la discussion alors bas les pattes. Et le monde ne se porterait que mieux. Nous signerons tous un accord de paix avec Israël rien que pour nous débarrasser de vous et de vos idées obscurantistes et destructrices. Elles sont dépassées de mode. La mode et à la paix et au bien être maintenant. Alors ALLEZ VOIR AILLEURS SI NOUS Y SOMMES.

Fifi Brindassier

Les pays arabes, egypte, jordanie, quatar, Émirats, arabie, echangent bien avec Israël, sans etre taxés de traitres.

Pourquoi iran et hb seraient ils plus royalistes que le roi ? Même Arafat, farouche ennemi d'israel pendant des decennies, a fini par negocier. Ce n'est que par le dialogue que les solutions emergent.

Il est temps de changer de rangaine et de mode de pensée. Dans une démocratie on discute de tout.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

TRISTE... TRES TRISTE... ET CONDAMNABLE.

Honneur et Patrie

Du haut de la pyramide de mon âge que Dieu a voulu me prêter, j'ai eu la chance de connaître Maître Mohsen Slim dès 1952 et Abdallah Slim dès 1948, premier caissier de la BNCI - rue Moutran à Beyrouth.
Prétendre en 2019, que l'un des membres de cette noble famille, Lokman Slim, fricote avec Israël et les Etats-Unis contre le Liban, cela constitue un crime à l'encontre de l'honnêteté, l'intégrité, la probité et le patriotisme de la famille Slim répandue dans tout le Liban et parmi toutes les communautés.
Qui veut noyer son chien... !

Wlek Sanferlou

Impuissance et désarroi derrière ces menaces!!!
Bon courage à Lokman, un esprit libre et patriote qui a le support des libanais!

Yves Prevost

"Le lendemain (du tweet de Moussawu), de jeunes hommes ont incendié la tente où se tenait le débat"
Le Hezbollah donne une consigne, elle est immédiatement exécutée.

IMB a SPO

Israel, encore Israel! Je me demande ce qui arriverait si Israel n'éxistait pas! Tout serait beau, tout serait serein? Allons donc, les pays arabes se boufferont entre eux et le Liban serait dans une plus grande tourmente....

Zeidan

Il faut du courage pour s'opposer à la mafia divine ...

Jack Gardner


Ils n’acceptent pas de voir la vérité en face.
Une partie non négligeable de nos frères chiites ne sont pas avec ni le Hezb, ni Amal,

Dernières infos

Les signatures du jour

Émilie SUEUR

L’édito de Émilie SUEUR

De quelle violence parle-t-on ?

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants