Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

Elections estudiantines à l'USJ : le 14 et le 8 Mars revendiquent chacun la "victoire"

Les Forces libanaises indiquent que le 14 Mars a remporté la victoire au sein du campus des sciences sociales, rue Huvelin, où la bataille électorale est réputée être rude.

Des étudiants sur le campus des sciences sociales de l'Université Saint-Joseph, rue Huvelin. Photo Facebook/Faculté de gestion et de management USJ

Les coalitions politiques rivales du 14 et du 8 Mars ont chacune revendiqué la "victoire" samedi à l'issue des élections estudiantines qui se sont déroulées dans les différents campus de l'Université Saint-Joseph (USJ), au lendemain du scrutin qui s'est déroulé vendredi dans les campus de Beyrouth et Jbeil de la Lebanese American University (LAU) et qui a été remporté par le 14 Mars.

Le scrutin, qui s'est déroulé sur base de la proportionnelle et du vote électronique, s'est tenu entre 9h et 16h, dans une ambiance calme, et sous l'oeil d'observateurs de l'Association libanaise pour des élections démocratiques (LADE).

Dans un communiqué publié en soirée et relayé par l'Agence nationale d'information (Ani, officielle), les Forces libanaises de Samir Geagea, membres du 14 Mars au côtés des Kataëb de Samy Gemayel, du Courant du Futur du Premier ministre Saad Harir, et du Parti socialiste progressiste de Walid Joumblatt, ont revendiqué une "grande victoire" du 14 Mars, notamment dans les campus de Beyrouth, Zahlé et du Liban-Nord, alors que le Mouvement Amal du président du Parlement Nabih Berry a également revendiqué la victoire "dans la majorité des grandes facultés de l'USJ" aux côtés de ses alliés, le Hezbollah et le Courant patriotique libre de Gebran Bassil, sans avancer de chiffres précis.

Dans un document détaillé envoyé à L'Orient-Le Jour, les Forces libanaises affirment, chiffres précis à l'appui, que le 14 Mars a remporté la victoire dans 18 facultés en totalisant 128 sièges, et disent que leurs rivaux du 8 Mars (Courant patriotique libre, Hezbollah, Amal, Marada, Tachnag) ont remporté huit facultés (104 sièges), les indépendants six facultés (53 sièges), et le mouvement Aazm une faculté (trois sièges). 



(Lire aussi : Le 14 Mars remporte les élections estudiantines à la LAU)



Convois FL à Sassine

Dans les détails, les FL affirment qu'avec leurs alliés, ils ont remporté la bataille dans le campus des sciences sociales situé rue Huvelin, où à chaque scrutin la bataille électorale est corsée et parfois émaillée par des bagarres entre étudiants. Mais ce n'était pas le cas aujourd'hui, où les élections se sont déroulées dans le calme et avec une forte participation. Mercredi, une bagarre avait opposé des étudiants pro-Forces libanaises à d'autres proches du Hezbollah, sans faire de blessés.

Selon les chiffres des FL, le 14 Mars a remporté le scrutin à la tête de la Faculté de droit et des sciences politiques avec six sièges contre cinq pour le 8 Mars et deux pour les indépendants. La formation de Samir Geagea affirme également que le 14 Mars a remporté la bataille de la Faculté de gestion avec huit sièges contre sept sièges pour le 8 Mars et zéro siège pour les indépendants.

Plusieurs étudiants ont affirmé à la chaîne LBCI que même si les formations politiques issues des camps opposés ont noué des alliances politiques entre elles au sein du pouvoir, le clivage 14 Mars/8 Mars restait de mise au sein des universités. Mais un autre étudiant, se disant "indépendant", rejetait ces affirmations. 

En outre, les FL affirment également, chiffres à l'appui, avoir notamment remporté la victoire au sein du Campus des sciences médicales, situé rue de Damas. Des étudiants partisans des FL ont sillonné les rues de la place Sassine, à Achrafieh, en fin d'après-midi, pour célébrer leur "victoire". Ils ont été rejoints par le député Imad Wakim, qui les a félicités. 


(Lire aussi : Bagarre entre étudiants FL et Hezbollah à Huvelin, à l'approche des élections)



Toutefois, le Courant patriotique libre du chef de la diplomatie, Gebran Bassil, a affirmé dans un communiqué publié en soirée que ses étudiants et ceux de ses alliés ont remporté "une victoire écrasante" aux élections de l'USJ, expliquant avoir remporté "les grandes facultés qui accueillent plus de 550 étudiants". La formation fondée par le président de la République, Michel Aoun, affirme ainsi avoir gagné les élections au sein de la Faculté du génie, de Médecine, des Lettres, mais reconnaît avoir perdu au sein de la Faculté de gestion. Elle se félicite ensuite d'avoir "repris" avec ses alliés les facultés des sciences, des soins dentaires, des technologies et celle des sciences de l'information.

Pour leur part, les observateurs de la LADE ont fait état de "pressions" de la part des machines électorales des deux coalitions, en expliquant que leurs délégués contactaient par téléphone des étudiants afin de les inciter à voter. 

Hier, c'est la coalition du 14 Mars qui a remporté les élections dans les campus de la Lebanese American University (LAU) à Beyrouth et Jbeil, marquées par le boycott du Courant patriotique libre (dirigé par Gebran Bassil) et du Hezbollah qui protestaient contre le mode électoral. Le courant du Futur (du Premier ministre Saad Hariri) et les FL, qui s’étaient présentés ensemble l’an dernier aux élections de la LAU, ont été rejoints cette année par le Parti socialiste progressiste (de Walid Joumblatt). Face à eux, ne se sont présentés du courant du 8 Mars que les candidats du mouvement Amal et du Parti syrien national social (PSNS) ainsi que certains étudiants se définissant comme indépendants. L'élection s'est déroulée dans le calme. 

Les scrutins à l’Université américaine de Beyrouth (AUB) et à l’Université Notre-Dame (NDU) auront lieu le 18 octobre.



Lire aussi

N. Gemayel à « L’OLJ » : Si les politiques n’arrivent pas à se mettre d’accord, que les jeunes montrent l’exemple

Il y a 50 ans, le Mouvement estudiantin de l’éveil révolutionnait le paysage libanais

Les coalitions politiques rivales du 14 et du 8 Mars ont chacune revendiqué la "victoire" samedi à l'issue des élections estudiantines qui se sont déroulées dans les différents campus de l'Université Saint-Joseph (USJ), au lendemain du scrutin qui s'est déroulé vendredi dans les campus de Beyrouth et Jbeil de la Lebanese American University (LAU) et qui a été remporté par le 14...
commentaires (6)

C’est partout pareil ayant fait partie des associations étudiante ailleurs c’est pareil avec moins de visibilité et surtout avec d’autre adjectifs

Bery tus

19 h 45, le 06 octobre 2019

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • C’est partout pareil ayant fait partie des associations étudiante ailleurs c’est pareil avec moins de visibilité et surtout avec d’autre adjectifs

    Bery tus

    19 h 45, le 06 octobre 2019

  • DIVISEZ-LA PAR DEUX ET VOUS ETES TOUS DEUX VAINQUEURS EN PAROLES MAIS PERDANTS EN FAIT.

    JE NE COMMENTE PAS. JE PARLE AU PEUPLE.

    19 h 26, le 06 octobre 2019

  • Es ce que ailleurs c est comme ça ? Non Au Liban toujours tout politiser afin que le clivage se dessine très tôt et qu’on n’oublie Surtout pas que le principal ennemi en définitive c’est l’indépendant !Pourquoi?Mais parce qu’il est indépendant pardi!

    PROFIL BAS

    09 h 04, le 06 octobre 2019

  • Pourquoi ces élections doivent-elles être forcément une victoire d'un parti politique et pas celle d'étudiants ayant le programme le plus intéressant???

    NAUFAL SORAYA

    06 h 45, le 06 octobre 2019

  • La vraie victoire aurait été si les étudiants avaient voté pour des candidats non politisés...

    Gros Gnon

    01 h 20, le 06 octobre 2019

  • C'est pourtant mathématique. On fait le décompte et les chiffres devraient parler d'eux-mêmes.

    FRIK-A-FRAK

    00 h 02, le 06 octobre 2019

Retour en haut