Rechercher
Rechercher

À La Une - Moyen-Orient

L'Iran teste un nouveau missile

"Notre pays est toujours le théâtre d'essais de divers systèmes de défense et de systèmes stratégiques. Il s'agit d'actions en continu vers le développement de notre pouvoir de dissuasion", déclare le commandant des Gardiens de la révolution, le général Hossein Salami.

Le nouveau système de défense anti-aérienne iranien de fabrication locale baptisé Bavar-373, exposé à Téhéran, le 22 août 2019. Photo Official President website/Handout via REUTERS

L'Iran a testé vendredi un nouveau missile, a annoncé samedi le commandant des Gardiens de la révolution, le général Hossein Salami, cité par l'agence de presse Tasnim.
"Notre pays est toujours le théâtre d'essais de divers systèmes de défense et de systèmes stratégiques. Il s'agit d'actions en continu vers le développement de notre pouvoir de dissuasion", a déclaré le général Salami. "Et hier a été l'un des jours les plus réussis pour ce pays." Il n'a pas donné d'autre précision.

L'Iran a abattu un drone de surveillance américain dans le Golfe avec un missile sol-air en juin. La République islamique a déclaré que le drone se trouvait au-dessus de son territoire. Washington a indiqué qu'il se trouvait dans l'espace aérien international.

Jeudi, l'Iran a présenté jeudi ce qu'il a décrit comme un système antimissile sol-air de longue portée, le Bavar-373. Le ministre de la Défense, Amir Hatami, a précisé que ce système de missile était capable de détecter une cible à plus de 300 km de distance, de la "verrouiller" à 250 km et de la détruire à 200 km.construit dans le pays. Le système est "mieux que le S-300 et proche du S-400", avait pour sa part affirmé le président iranien Hassan Rohani dans des propos télévisés, après la cérémonie organisée à l'occasion de la "Journée nationale de l'industrie de défense".

L'Iran avait installé en mars 2016 les systèmes de défense anti-aérienne russes S-300, après la conclusion en juillet 2015 d'un accord historique sur le nucléaire iranien avec les grandes puissances, qui avait permis la levée des sanctions contre Téhéran. Mais l'an dernier, les Etats-unis s'étaient unilatéralement retiré de cet accord, signalant le début des tensions entre Téhéran et Washington. 


Pour mémoire

L'Iran dévoile un nouveau système de défense anti-aérienne

Iran-USA : la médiation française s’annonce ardue

L’Iran pointe la division entre Américains et Européens

L’Iran se dit prêt à négocier si Washington lève ses sanctions

L'Iran accuse des pays voisins de rendre "impossible" tout dialogue

Trump affirme qu'il devient "plus difficile" pour lui de vouloir négocier avec l'Iran

L'Iran a testé vendredi un nouveau missile, a annoncé samedi le commandant des Gardiens de la révolution, le général Hossein Salami, cité par l'agence de presse Tasnim."Notre pays est toujours le théâtre d'essais de divers systèmes de défense et de systèmes stratégiques. Il s'agit d'actions en continu vers le développement de notre pouvoir de dissuasion", a déclaré le général...
commentaires (2)

DES INSECTES EN COMPARAISON A D,AUTRES.

LA LIBRE EXPRESSION

18 h 13, le 24 août 2019

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • DES INSECTES EN COMPARAISON A D,AUTRES.

    LA LIBRE EXPRESSION

    18 h 13, le 24 août 2019

  • L'Iran NPR a eu tout à gagner de l'intervention bensaoud au Yémen . Ce pays lâchement agressé a été le théâtre d'une expérimentation de missiles de tous ordres et de tous calibres , on ne me croira pas si je disais que la bensaoudie saigne grave en ce moment , que les heurts entre "coalisés" sur le terrain sont la résultante de coups portés par les houtis avec du matos iraniens fabriqués sur place . Que les civils soudanais qui se sont soulevés contre leur militaire aussi est une crise qui a pour fondement l'envie de ne plus servir de sac de sable aux bensaouds . QUE L'USURPATION N'OSE PAS S'AVANTURER AU SUD LIBAN A CAUSE DE CE QUI LES ATTEND . Une dernière chose aussi , c'est pas la possession d'armes qui fait de vous un homme courageux ou un poltron , c'est le cœur qu'on met pour vouloir se défendre et défendre ses idéaux . Et ça l'Iran NPR n'en manque pas .

    FRIK-A-FRAK

    12 h 07, le 24 août 2019

Retour en haut