X

À La Une

AIB : plus de 25.000 passagers au départ dans les deux prochains jours, annonce Fenianos

Liban

Un record avait était battu vendredi avec plus de 22.000 passagers. 



OLJ
18/08/2019

Le ministre libanais des Travaux publics et des Transports, Youssef Fenianos, a révélé dimanche sur son compte Twitter que le nombre des passagers décollant de l'Aéroport international de Beyrouth dans les deux prochains jours devrait atteindre les 25.000. Samedi déjàla ministre de l'Intérieur Raya el-Hassan avait annoncé que plus de 22.000 passagers ont décollé de l'AIB vendredi et qu'il s'agissait  d'un "record dans l'histoire du Liban".

"Madame la ministre Hassan, le nombre des passagers a atteint hier les 23.500, et l'on s'attend à ce qu'il dépasse les 25.000 dans les deux prochains jours. Je vous remercie pour tous les efforts que vous déployez et que certains ne voient pas", a écrit M. Fenianos sur son compte Twitter. 



"Hier, le nombre de passagers au départ a atteint un record historique de 22.800 personnes", avait twitté la ministre Hassan dans la journée de samedi. "Je comprends les passagers et souhaite les remercier d'endurer avec nous l'encombrement occasionné par ce grand nombre de voyageurs" à l'AIB, a-t-elle ajouté. En effet, les infrastructures de l'aéroport ne sont pas adaptées à un tel nombre de passagers. "Je tiens à assurer que nous faisons tout notre possible pour en finir de cette situation et allons bientôt mettre en œuvre toutes les améliorations" prévues, avait assuré Raya el-Hassan.

L'AIB peut accueillir un maximum de 6 millions de passagers par an, un seuil qu’il dépasse systématiquement depuis 2013. En 2018, il a accueilli 8.842.442 voyageurs, entre les arrivées, les départs et les transits, selon les chiffres officiels. 

Pour pouvoir gérer au mieux les flux de voyageurs, des travaux d'élargissement ont été lancés en février dans le cadre d'un projet financé par l'Union européenne. Ils devraient notamment permettre d'augmenter le nombre de comptoirs de contrôle de la Sûreté générale (police des frontières), de 22 à 34 pour les départs, et de 32 à 46 pour les arrivées. Les travaux visent également à réaménager certains espaces peu exploités du bâtiment. Début juin, les ministres des Travaux publics et du Tourisme, respectivement Youssef Fenianos et Avedis Guidanian, avaient inauguré un premier pan de ce projet d'agrandissement de l'AIB. Malgré ces travaux d'agrandissement, et depuis le début de l'été 2019, les passagers se retrouvent régulièrement coincés dans des encombrements monstres aux différents postes de contrôle.


Lire aussi
Grande mutation à l’AIB pour une meilleure fluidité

Internet bientôt « aussi rapide qu’un avion » à l’AIB
Neuf vols atterrissent en une heure à l'AIB et provoquent une congestion

Le directeur de l’AIB promet plus de fluidité dès août

Agrandissement de l’AIB pour 18 millions de dollars

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

IL FAUT RENOVER LES INFRASTRUCTURES DE L,AIB POUR FACILITER LE TRANSIT DES PASSAGERS DANS LES DEUX SENS.

Liberté de Penser

Un exemple de plus de l'incompétence la plus totale de l’administration libanaise. Même dans les pays sous développés du quart monde on ne trouve pas une telle situation! Et on demande à la diaspora émigrée de venir passer ses vacances dans une des villes les plus chères du monde en faisant une queue de 3 heures pour prendre l’avion. C’est tout simplement ridicule ...

libanais étranger au liban

et mettre en marche un 2e aéroport?? ca ne vous est pas passé par l'esprit??

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre les États-Unis et le Liban, des relations qui se compliquent

Commentaire de Anthony SAMRANI

MBS et le retour de flammes

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants